Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
hopitauxmilitairesguerre1418.overblog.com

Articles récents

AMBULANCES... 1914-1918 - Lettre J

27 Mai 2016 , Rédigé par François OLIER Publié dans #recherche archives documentation

AMBULANCES... 1914-1918 - Lettre J

Localisation des ambulances et des formations sanitaires de campagne (zone des armées) 1914-1918 - LETTRE J

Lire la suite

AMBULANCES 1914-1918 – Lettre J

27 Mai 2016 , Rédigé par François OLIER Publié dans #recherche archives documentation

AMBULANCES 1914-1918 – Lettre J

LOCALISATION DES FORMATIONS SANITAIRES DE LA ZONE DES ARMEES (1914-1918). Ce répertoire est réalisé d’après le fonds de l’état civil aux armées conservé aux Archives Nationales de Pierrefitte-sur-Seine, versements 19860726 et 19860727 (19860726/1 à 19860726/404 et 19860727/1 à 19860727/666), dont le répertoire descriptif a fait l’objet, en 2015, d’une première édition électronique.

– Légende : « lieu de stationnement », « désignation de l’ambulance », « arrivée le », « partie le », « numéro du registre ».

JAILLON (Meurthe-et-Moselle)amb. 3/73 (6-21/09/14) : 4715.

JARVILLE (Meurthe-et-Moselle)HoE 5/1 (05/12/16-27/11/17) : 3711.

JAULGONNE (Aisne)amb. 15/10 (01/12/14-05/06/16) : 3565 ; amb. 4/1 (12/1015-27/07/16) : 5246.

JAULZY (Oise)amb. 2/61 (17/09/14-06/11/14) : 5706 ; amb. 5/61 (27/09/14-08/10/14) : 3253 ; amb. 3/61 (11/10/14-08/12/14) : 7945 ; amb. 1/61 (03/11/14-08/04/15): 6337 ; GBD 62 (12-12/06/18) : 2457 ; amb. 8/6 (24-25/08/18) : 2950 ; amb. 3/55 (26/08/18-29/09/18) : 3247 ; amb. 2/65 (15/09/18-21/10/18) : 2835 ; amb. 3/59 (08-18/10/18) : 3879.

JANVILLIERS (Marne)amb. 1/37 (17-17/09/14) : 4224 ; amb. 4/1 (13-13/03/15) : 5246.

JOINVILLE (Haute-Marne)HoE 17 (24/09/14-29/11/14) : 3187 ; HTA (23-23/02/17) : 989.

JONCHERY (Marne)amb. 4/7 (14/11/15-22/10/15 ?) : 3132 ; GBD 17 ( 02/06/16-02/09/16) : 5061 ; GBD 68 (18/09/18-03/10/18) : 3020. – Ferme de Joncheryamb. 2/60 (15-15/09/15) : 82.

JONCHERY-SUR-SUIPPE (Marne)amb. 14/11 (17/11/14-06/04/15) : 3560-3561 ; amb. 1/1 (30-30/10/15) : 4357 ; GBD 56 (26-26/02/16) : 2444 ; GBD 28 (26-27/09/18) : 3236.

JONCHERY-SUR-VESLE (Marne)amb. 14/1 (15/09/14-23/12/17) : 3558 ; amb. 16/1 (15/09/14-28/05/18) : 3568 ; amb. 15/3 (16/10/14-19/04/17) : 2988-2990 ; amb. 1/155 (25/03/18-09/05/18) : 2877 ; amb. 1/71 (30/03/18-24/04/18) : 3859.

JOUAIGNES (Aisne)amb. 3/16, amb. 3/32 (22/04/16-02/06/16) : 5782 ; amb. 9/12 (21-29/07/16) : 3033 ; amb. 236 (06/08/16-28/06/18) : 3595 ; amb. 12/2 (15/06/17-22/05/18) : 2791-2792 ; GBD 68 (05/08/18-03/10/18) : 3019. – Château de Virlyamb. 5/69 (08/12/14-28/02/15) : 3358.

JOUARRE (Seine-et-Marne)amb. 2/9 (09-09/06/18) : 2963 ; amb. 12/14 (17-31/08/18) : 3546 – château de Pereuseamb. 5/21 (03/06/18-24/06/18) : 3503-3504 ; amb. 13/3 (25/06/18-09/07/18) : 3258 ; amb. 14/4 (15-22/07/18) : 3039.

JOUY (Aizy-Jouy, Aisne) – GBD 151 (12/11/17-05/12/17) : 3668 ; GBD 22 (29/10/17-24/02/18) : 3654 ; GBD 17 (22-26/10/18) : 5062.

JOUY-SUR-LES-COTES (Meuse)amb. 2/44 (12/10/14-15/03/15) : 753.

JOUY-EN-ARGONNE (Meuse)amb. 15/13 (12-12/3/16) : 4311 ; amb. 6/6 (29/03/16-04/05/16) : 1207 ; amb. 13/11 (03-03/05/16) : 3260 ; GBD 65 (05-30/09/16) : 3238.

JOUY-SUR-MORIN (Seine-et-Marne)amb. 4/5 (13/01/17-26/02/17) : 3497.

JOUY-LèS-REIMS (Marne)amb. 215 (26/05/18-05/08/18) : 2842.

JUBéCOURT (Meuse)GBD 17 (25/04/16-22/08/16) : 5061, 5223 ; GBD 18 (25/04/16-28/07/16) : 5224 ; GBD 45 (16/05/16-17/09/16) : 4560 ; GBC 31 (15-15/07/16) : 3804 ; GBD 55 (22-22/08/16) : 2132 ; amb. 8/15 (28-28/09/16) : 4870 ; amb. 3/55 (29-29/11/16) : 3247 ; amb. 2/16 (29/03/17-30/09/17) : 3451.

JUILLY (Seine-et-Marne)amb. 1/56 (06-09/09/14) : 3309 ; HoE 34 (13-14/09/14) : 4232 ; amb. 4/63 (12/01/17-02/06/17) : 3495.

JULICH (Juliers, Allemagne)GBD 46 (18/01/19-02/02/19) : 4955.

JUMEL (Somme)amb. 1/52 (30/03/18-06/04/18) : 4288 ; GBD 201 (02/04/18-21/04/18) : 3090 ; amb. 5/5 (06/04/18-16/04/18) : 2704 ; amb. 2/97 (06-08/04/18) : 3407 ; amb. 5/54 (11-17/04/18) : 2882 ; amb. 12/16 (19/04/18-01/09/18) : 4609 ; GBD 18 (25/04/18-25/05/18) : 5064.

JUMIGNY (Aisne)GBD 10 DIC (31/03/17-16/04/17) : 3233.

JUNIVILLE (Ardennes)amb. 6/9 (30-30/08/14) : 1332.

JUSSY (Aisne)amb. 4/11 (12/04/17-24/04/17) : 3249 ; amb. 2/11 (04/06/17-22/07/18) : 3390 ; amb. 13/14 (18-18/08/17) : 2658.

JUVIGNY (Aisne)GBD 1DMaroc (02/09/18-15/09/18) : 4645-4647 ; GBC 30 (15-23/09/18) : 3803.

JUVIGNY-SUR-MARNE (Marne)amb. 1/8 DC (16/01/15-20/04/15) : 539.

JUVINCOURT (Aisne)GBD 9 (19/04/17-09/05/17) : 1613.

JUVISY-TRIAGE (et Athis-Mons, Essonne) HoE 3 (31/08/14-22/01/15) : 3911 ; HoE 2/2 (09/02/15-30/09/15) : 1551.

JUZANCOURT (Ardennes)amb. 2/21 (31/10/18-22/11/18) : 3864.

Abréviations : AA (ambulance alpine) - ACA (ambulance chirurgicale automobile) - amb. (ambulance) – AO (armée d’Orient) - DC (division de cavalerie) – DIC (division d’infanterie coloniale) – D. Maroc (division marocaine) – E (Etapes) - GBD (Groupe de brancardiers divisionnaires) – GBC (Groupe de brancardiers de corps d’armée) – HC (hôpital complémentaire) – HCA (Hôpital complémentaire d’armée) - HoE (hôpital d’évacuation) – HT (hôpital temporaire) - L (Levant) - P (Palestine) – PS (Palestine-Syrie) - TS (Train sanitaire) – TSI (Train sanitaire improvisé) - TSSP (Train sanitaire semi-permanent).

Remerciements à M. Eric Mansuy

N’HESITEZ PAS A ME FAIRE PART DE VOS OBSERVATIONS.

Les formations hospitalières de la zone des armées feront quant à elle l'objet de longs développements dans le tome 5 des Hôpitaux militaires dans la guerre 1914-1918, bientôt en souscription aux éditions Ysec.

Lire la suite

RAVEL A L’AMBULANCE 13 - VERDUN (1916-2016)

25 Mai 2016 , Rédigé par François Olier - remerciements à Michel Pineau Publié dans #varia

RAVEL A L’AMBULANCE 13 - VERDUN (1916-2016)
Brève :

Ce petit billet pour signaler, aux passionnés d’Histoire du service de santé 14-18, cette information : le musicien Maurice Ravel (1875-1937) bien que n'appartenant pas au service de santé militaire a été détaché en 1916 dans une formation sanitaire de campagne du front de Verdun. C’est à l’occasion de l’un des derniers « ratages » des cérémonies commémoratives « Verdun 2016 » et de l’annulation du concert de Daniel Barenboïm le 29 mai 2016 que l’info m’est parvenue. Cette annulation ne serait pas en lien avec d’autres polémiques musicales plus vives (annulation du concert de Black’M) mais pour des questions de « gros sous » : quelques minutes de concert valant un demi million d’euros en frais divers pour le déplacement du « West Eastern Divan Orchestra ». Mais passons et revenons à Ravel et à sa Grande Guerre, d’autant que son épisode « sanitaire » bien qu’il soit court – une quinzaine de jours - figure en bonne place dans la légende ravelienne.

La Grande Guerre de Ravel à Verdun (1916) – Classé « service auxiliaire » en mars 1915, Maurice Ravel était affecté au service automobile en qualité de conducteur de véhicule poids lourd. En mars 1916 Il rejoignait la section TM (transport de matériels) n° 171 à Bar-le-Duc. Le 13 avril de la même année il était détaché au château du baron Chadenet aux Petits Monthairons (Meuse) qui avait été organisé, dès août 1914, en hôpital auxiliaire de la Société de secours aux blessés militaires par l’Ordre de Malte. En 1916, le château était occupé par les services de l’ambulance chirurgicale automobile (autochir) n°13, à ne pas confondre… avec la fameuse « Ambulance 13 » de la BD d’Ordas-Cothias-Mounier…

Les Monthairons durant la Grande Guerre abritait deux ensembles sanitaires distincts : Aux « Petits Monthairons », le château Chadenet qui accueillit plusieurs ambulances tout au long de la guerre ; et à « Monthairons-le-Grand » un centre médical constitué  par plusieurs bâtiments dispersés dans le village (presbytère, école de filles, etc.)  qui servait quant à lui d’appoint hospitalier au centre chirurgical du château.

C’est dans le vestibule de ce château-ambulance, temple de la douleur, que Maurice Ravel joua du Chopin pour la première fois depuis le début de sa guerre. Son expérience vécue le porta dès 1917 – année de sa réforme - à dédicacer son œuvre « Le tombeau de Couperin » à six de ses amis musiciens tombés au champ d’honneur. En 1929, ce musicien ouvert sur le monde, accepta une commande du pianiste autrichien Paul Wittgenstein (1887-1961), ancien combattant amputé du bras et lui écrivit un « Concerto pour la main gauche » (créé à Vienne en 1932) qui fit beaucoup pour la renommée internationale de cet artiste.

A défaut de Daniel Barenboïm pour le concert du 29 mai 2016, l’on peut souhaiter que Ravel soit joué par l’Orchestre de la Garde Républicaine auquel l’on a confié la rude tâche de remplacer la star israélo-argentine au pied levé.

Lire la suite

L’ARCHIVISTE ANDRE LESORT ET LA SHAPVOV PONTOISE

19 Mai 2016 , Rédigé par François OLIER Publié dans #varia

L’ARCHIVISTE ANDRE LESORT ET LA SHAPVOV PONTOISE

BREVE :

La société historique et archéologique de Pontoise, du Val d’Oise et du Vexin (SHAPVOV) vient de publier ses « Mémoires » n°81-2016 dans lesquelles l’on trouvera, sous la plume de Claude Legout son vice-président, de nouvelles informations sur l’archiviste André Lesort (1876-1960), le « père » des fonds d’archives médico-militaires de la Guerre 1914-1918 dont j’ai présenté dans ce blog le remarquable travail d’archiviste militaire. André Lesort qui fit une brillante carrière d’achiviste-paléographe fut un membre actif durant plus de 46 ans dont 30 comme président (1930-1960) de la société historique et archéologique de Pontoise et du Vexin, dont la SHAPVOV est l’héritière directe. Il est revenu à M. Claude Legout de présenter aux adhérents et amis de la SHAPVOV l’œuvre considérable et variée d’André Lesort, leur ancien Président, humaniste et archiviste hors pair, dont le cadre de classement des hôpitaux militaires de la guerre 1914-1918 fait toujours autorité en 2016.

Claude Legout, André Lesort (1876-1960), Trente ans de présidence de la société historique, « Père » des fonds d’archives médico-militaires de la Grande Guerre, dans SHAPVOV, n° 81-2016, p. 57-64.

L’on peut acquérir ce numéro n° 81-2016 auprès de : SHAPVOV – 43 rue de la Roche – 95300 Pontoise.

Lire la suite

AMBULANCES 1914-1918 – Lettre I

12 Mai 2016 , Rédigé par François OLIER Publié dans #recherche archives documentation

AMBULANCES 1914-1918 – Lettre I

LOCALISATION DES FORMATIONS SANITAIRES DE LA ZONE DES ARMEES (1914-1918). Ce répertoire est réalisé d’après le fonds de l’état civil aux armées conservé aux Archives Nationales de Pierrefitte-sur-Seine, versements 19860726 et 19860727 (19860726/1 à 19860726/404 et 19860727/1 à 19860727/666), dont le répertoire descriptif a fait l’objet, en 2015, d’une première édition électronique.

– Légende : « lieu de stationnement », « désignation de l’ambulance », « arrivée le », « partie le », « numéro du registre ».

IBIGNY(Moselle)amb. 2/8 (21-21/08/14) : 8792.

IGNY-L’ABBAYE(Arcis-le-Ponsart, Marne)amb. 11/3 (01/11/14-25/05/15) : 2281.

IGNY-LE-JARD (Dormans, Marne)GBD 1 (07-07/06/18) : 3652 ; amb. 13/9 (29/07/18-02/08/18) : 3397.

INGELMUNSTER (Belgique)GBD 146 (18-18/10/18) : 2269 ; amb. 2/75 (22-29/10/18) : 2702 ;

IPPéCOURT (Meuse)amb. 3/153 (11/09/18-19/12/18) : 4227.

ISEGHEM (Belgique)amb. 1/1 (21/10/18-04/11/18) : 4357 ; amb. 6/7 (25/10/18-03/01/19) : 2918 ; amb. 1/70 (06-07/11/18) : 5239-5240 ; HoE 33/1 (15-29/11/18) : 3272 ; amb. 2/66 (18/11/18-26/02/19) : 2947 ; amb. 9/1 (17/12/1805/02/19) : 2095 ; amb. 1/72 (19/02/19-07/03/19) : 3342, 3441 ; amb. 1/52 (03/03/19-19/07/19) : 4338.

ISLETTES (Les, Meuse)amb. 14/5 (23/07/14-[07/12/15] 18/09/16 ?) : 6808 ; amb. 6/5 (01/10/14-06/06/15) : 3970 ; amb. 10/5 (02/01/15-03/03/16) : 4303 ; amb. 8/5 (mars 15-22/07/15) : 78, 2598 ; GBD 65 (16-17/2/17) : 3238.

ISSON (Marne)amb. 3/22 (07-18/09/14) : 4399.

Issu ? (camp d’, Marne ?)amb. 9/7 (17/04/17-14/05/17) : 4506 ; amb. 205 (17/04/17-18/08/18) : 3901.

IZEL (Chiny, Belgique)amb. 2/12 (22-22/08/14) : 4053.

IZEL-LèS-HAMEAU (Pas-de-Calais)amb. 16/3 (02-02/10/15) : 3398.

N’HESITEZ PAS A ME FAIRE PART DE VOS OBSERVATIONS.

Remerciements : M. Eric Mansuy

Abréviations : AA (ambulance alpine) - ACA (ambulance chirurgicale automobile) - amb. (ambulance) – AO (armée d’Orient) - DC (division de cavalerie) – DIC (division d’infanterie coloniale) – D. Maroc (division marocaine) – E (Etapes) - GBD (Groupe de brancardiers divisionnaires) – GBC (Groupe de brancardiers de corps d’armée) – HC (hôpital complémentaire) – HCA (Hôpital complémentaire d’armée) - HoE (hôpital d’évacuation) – HT (hôpital temporaire) - L (Levant) - P (Palestine) – PS (Palestine-Syrie) - TS (Train sanitaire) – TSI (Train sanitaire improvisé) - TSSP (Train sanitaire semi-permanent).

Les formations hospitalières de la zone des armées feront quant à elle l'objet de longs développements dans le tome 5 des Hôpitaux militaires dans la guerre 1914-1918, bientôt en souscription aux éditions Ysec.
Lire la suite

LES JMO DES AMBULANCES 1914-1918 AU VAL-DE-GRACE (GROUPES 100 à 105)

8 Mai 2016 , Rédigé par François OLIER Publié dans #recherche archives documentation

LES JMO DES AMBULANCES 1914-1918 AU VAL-DE-GRACE (GROUPES 100 à 105)

LES JMO DES AMBULANCES 1914-1918 AU VAL-DE-GRACE (GROUPES 100 à 105)

Voir : les références des JMO des hôpitaux et ambulances au Val-de-Grâce

Communication des Journaux des marches et opérations (JMO) des ambulances :

Les JMO des ambulances sont détenus par le Musée du service de santé des armées au Val-de-Grâce à Paris, 1 place Alphonse Laveran, F-75230 Paris-cedex 05 - Ces JMO ne sont pas numérisés. On peut les consulter sur place à Paris, sur rendez-vous au 01.40.51.44.62. Le musée se situe dans une enceinte militaire avec des mesures de sécurité particulières et régulièrement mises à jour. S’informer avant tout déplacement.

Les JMO des services de santé divisionnaires et des groupes de brancardiers (divisionnaires et de corps d’armée) peuvent être consultés en ligne sur le site MémoiredesHommes.

Classification des ambulances de la Guerre 1914-1918 :

« Les ambulances furent affectées à leur mise sur pied, à raison théoriquement d’une par division de cavalerie ; deux, par division d’infanterie ; seize, par corps d’armée… On identifiait ces ambulances par une fraction dont le numérateur représentait un numéro d’ordre, et le dénominateur, le n° de la grande unité de rattachement. Exemple : 1/137, ambulance n°1 de la 137e DI ; 6/5, ambulance n°6 du 5e CA.

Toutefois cette belle architecture ne prévalait que pour le jour de la mobilisation, de la mise sur pied et pour les quelques jours et semaines qui suivirent. Rapidement, lors de la « bataille des frontières » et d’une manière générale lors des mouvements de la « Course à la mer », le rattachement mécanique aux grandes unités (GU) fut bouleversé. Aussi est-il illusoire – comme on peut le lire encore trop souvent – de vouloir rattacher une ambulance quelconque – à de rares exceptions – à l’épopée d’une grande unité durant toute la Grande Guerre. L’histoire de chaque ambulance doit être singularisée et c’est ce qui fait toute la difficulté du suivi de leurs pérégrinations sur les théâtres de guerre. Ce rattachement évolua rapidement. Il suffit de consulter quelques journaux de marches et opérations (JMO) pour s’en convaincre. Dans un premier temps l’on individualisa l’ambulance en tant que formation sanitaire sans jamais la rattacher à un CA organique qui pouvait se situer à des centaines de kilomètres de l’ambulance déployée au sein d’un nouveau CA. L’on choisit alors de l’identifier par l’appellation générique de « groupe » en lieu et place de CA. Exemple : 10/12, ambulance n°10 du 12e groupe [initialement, en août 1914, 12e CA] » (extrait de : Olier F, Quénec’hdu JL, Hôpitaux militaires dans la Guerre 1914-1918, III, 20-21).

Notes succinctes sur les ambulances affectées aux divisions d’infanterie de réserve des groupes 100 à 105 à la mobilisation (1914).

100e division d’infanterie territoriale (100e DIT) – fonctionne de manière isolée, de février 1915 à janvier 1917 (dissolution). En l’état de la documentation, ne paraît pas avoir disposé d’une ambulance organique, en dépit de ce qui est mentionné dans les volumes des Armées Françaises dans la Grande Guerre (AFGG).

101e division d’infanterie territoriale (101e DIT) – fonctionne de manière isolée, de juin 1915 à novembre 1916 (dissolution). En l’état de la documentation, ne paraît pas avoir disposé d’une ambulance organique en dépit de ce qui est mentionné dans les volumes des Armées Françaises dans la Grande Guerre (AFGG). En janvier 1916, mention du soutien sanitaire de la 101e DIT par l’amb. n° 7/8.

102e division d’infanterie territoriale (102e DIT) – fonctionne de manière isolée, de mai 1915 à mai 1916 (dissolution). En l’état de la documentation, ne paraît pas avoir disposé d’une ambulance organique, en dépit de ce qui est mentionné dans les volumes des Armées Françaises dans la Grande Guerre (AFGG).

103e division d’infanterie territoriale (103e DIT) - fonctionne de manière isolée, d’août 1915 à mai 1916 (dissolution). En l’état de la documentation, ne paraît pas avoir disposé d’une ambulance organique, en dépit de ce qui est mentionné dans les volumes des Armées Françaises dans la Grande Guerre (AFGG). Le 5 octobre 1915 commence à percevoir des dotations « santé » déficitaires puis le 26 novembre 1915 un groupe de brancardiers divisionnaires (n° 103) constitué à Limoges rejoint le 8 mars 1916 la 46e DI à la dissolution de la 103e DIT.

104e division d’infanterie territoriale (104e DIT) - fonctionne de manière isolée, d’août 1915 à novembre 1916 (dissolution). En l’état de la documentation, ne paraît pas avoir disposé d’une ambulance organique, en dépit de ce qui est mentionné dans les volumes des Armées Françaises dans la Grande Guerre (AFGG). La 104e DIT est dotée le 1er décembre 1915 d’un groupe de brancardiers divisionnaires (n° 104) constitué à Limoges.

105e division d’infanterie territoriale (105e DIT) – A l’origine fonctionne comme « groupement sud » de la défense de la place forte de Belfort (14 octobre 1914-9 août 1915), devenu 105e DIT (9 août 1915-3 mars 1916).

Ambulance n° [1/105] – 1 vol. (1er janvier 1917-31 décembre 1917) ; 1 vol. (1er janvier 1918-31 décembre 1918) ; 1 vol. (1er janvier 1919-1er mars 1919).

Ambulance n° 2/105 – 1 vol. (15 octobre 1914-21 décembre 1915) ; 1 vol. (22 décembre 1915-31 décembre 1916) ; 1 vol. (26 mai 1917-31 décembre 1918).

Note : A Belfort mentionnées comme ambulances n° 1/B et n° 2/B. Au 1er janvier 1916, trois ambulances sont affectées à la 105e DIT : les ambulances n° 1/105, n° 2/105 et n° 5/63 ; en mars 1916 : les ambulances n° 215, n° 223 et n° 224. A la dissolution de la 105e DIT (mars 1916) ses formations sanitaires du moment passent à la 133e DI.
Lire la suite

AMBULANCES 1914-1918 – Lettre H

2 Mai 2016 , Rédigé par François OLIER Publié dans #recherche archives documentation

AMBULANCES 1914-1918 – Lettre H

AMBULANCES 1914-1918 – Lettre H

LOCALISATION DES FORMATIONS SANITAIRES DE LA ZONE DES ARMEES (1914-1918). Ce répertoire est réalisé d’après le fonds de l’état civil aux armées conservé aux Archives Nationales de Pierrefitte-sur-Seine, versements 19860726 et 19860727 (19860726/1 à 19860726/404 et 19860727/1 à 19860727/666), dont le répertoire descriptif a fait l’objet, en 2015, d’une première édition électronique.

https://www.siv.archives-nationales.culture.gouv.fr/siv/IR/FRAN_IR_013925

– Légende : « lieu de stationnement », « désignation de l’ambulance », « arrivée le », « partie le », « numéro du registre ».

HABAY-LA-VIEILLE (Belgique)amb. 5/1 (03/12/18-15/01/19) : 3881.

HACHY (Belgique)amb. 3/11 (20/12/18-09/02/19) :3874.

HAGENBACH (Haut-Rhin)GBD 77 (13/01/18-01/04/18) : 4733 ; amb. 216 (11-13/02/18) : 3211.

HAGUENAU (Bas-Rhin)amb. 2/67 (01-10/12/18) : 2965-2966 ; amb. 19/6 (15/12/18-04/08/19) : 7853 ; amb. 16/10 (16-16/12/18) : 3403.

HALLIVILLERS (Somme)amb. 4/9 (17/04/18-20/06/18) : 1732, 4294.

HAM (Somme)GBD 1 (24/09/16-16/12/16) : 810 ; amb. 216 (21/03/17-02/04/17) : 3210 ; amb. 16/14 (26/03/17-02/04/17) : 2120 ; amb. 15/11 (31/03/17-25/06/17) : 2884 ; amb. 4/70 (02/04/17-06/12/17) : 7313 ; amb. 5/13 (04-30/04/17) : 9075 ; amb. 2/13 (04-04/05/17) : 9005 ; amb. 5/11 (28/06/17-30/03/18) : 3881 ; amb. 4/17 (13/07/17-18/12/17) : 4309 ; amb. 12/8 (15/09/18-14/10/18) : 3036, 3038 ; GBD 31 (18?-19/09/18) : 2040 ; amb. 207 (06-06/10/18) : 4557 ; amb. 3/37 (16/10/18-17/02/19) : 3471.

HAMONVILLE (Meurthe-et-Moselle)amb. 1/64 (21/09/14-06/01/15) : 2652, 2654 ; amb. 15/8 (20/01/15-11/12/18) : 3399-3400.

HANAPPES (Aisne)GBD 46 (19-21/11/18) : 4956.

HANGEST-EN-SANTERRE (Somme)amb. 7/4 (08/10/14-24/12/14) 265 ; amb. 3/154 (18/12/15-18/06/16) : 2967 ; amb. 3/3 (28/01/16-28/02/16) : 3469 ; amb. 2/66 (25/06/16-14/01/17) : 2947 ; amb. 3/75 (16/07/16-24/11/16) : 3678 ; GBD 26 (29-29/07/16) : 4952 ; amb. 2/15 (28/01/17-16/03/17) : 5358 ; amb. 213(17-23/02/17) : 3408 ; amb. 16/14 (02-02/03/17) : 2120 ; GBD 126 (17-23/08/18) : 2454.

HANNESCAMPS (Pas-de-Calais)GBC 20 (16-16/10/14) : 2552.

HANNUT (Belgique)amb. 4/3 (09-09/01/19) : 3679.

HANS (Marne)amb. 3/22 (18-26/09/14) : 4399 ; amb. 13/22 (05/02/15-20/04/15) : 3556 ; GBD 39 (10-20/09/15) : 1378 ; amb. 7/16 (20/09/15-10/10/15) : 589 ; amb. 7/20 (24/09/15-11/11/15) : 701 ; amb. 8/16 (28/09/15-07/10/15) : 3530 ; amb. 7/20 (13/11/15-23/12/15) : 702 ; amb. 9/7 (28/07/16-31/01/17) : 4606 ; amb. 8/4 (16-16/08/16) : 1348 ; amb. 10/8 (04/03/18-29/07/18) : 3035 ; amb. 249, GBD 161 (06/06/18-19/08/18) : 511, 2677.

Haptoul (Ferme de, Raucourt, Ardennes)amb. 3/12 (27-27/08/14) : 570.

HARAMONT (Les Fosses, Aisne)amb. 8/6 (18/07/18-05/08/18) : 2950.

Haraucourt (Bois d’, Meurthe-et-Moselle)amb. 1/68 (18/12/14-10/07/16) : 4611.

Harazée (Vienne-le-Château, Marne)GBD 42 (13-13/04/15) : 3834.

HARBONNIERES (Somme)amb. 7/14 (25/09/14-03/08/15) : 103, 1775, 2790 ; amb. 2/14 (26-28/09/14) : 1083 ; amb. 6/8 (03/10/14-12/03/15) : 3512 ; amb. 5/14 (16/01/15-03/06/15) : 110-111 ; amb. 3/14 (15/03/15-13/05/15) : 2580 ; amb. 4/14 (06-06/08/15) : 3681 ; amb. 1/154 (08/08/15-14/09/15) : 3862 ; amb. 3/51 (10-23/09/14) 378 ;amb. 4/3 (22/11/15-18/12/16 ?) : 325-326 ; amb. 16/22 (19/02/16-27/05/16) : 3581 ; amb. 2/61 (06/06/16-23/03/17) : 5706, 5708 ; amb. 1/53 (04/07/16-09/08/16) : 2983-2984 ; amb. 7/21 (04/09/16-24/03/18) : 2838 ; amb. 1/21 (10/09/16-25/11/16) : 690, 3435 ; amb. 3/21 (16/10/16-02/06/18) : 3877 ; amb. 8/18 (26/12/16-08/02/17) : 3690.

HARCIGNY (Aisne)GBD 17 (08-14/11/18) : 5062.

HARDANCOURT (Vosges)amb. 13/8 (30/08/14-10/09/14) : 3548.

Hardaumont (Vaux-devant-Damloup, Meuse)GBD 6 (21-21/12/16) : 4087.

HARDECOURT (Somme)GBD 2 (10/09/16-01/10/16) : 3813.

HARGEVILLE (Meuse)amb. 8/5 (09-10/09/14) : 78

HARGICOURT (Somme)amb. 3/62 (19/05/15-06/06/16) : 3480 ; amb. 16/3 (16/01/16-25/02/16) : 3398 ; HoE 18 (08/07/16-15/06/18) : 806, 1103, 3920 ; amb. 14/20 (19/03/17-15/05/17) : 5328 ; HoE 34 (04/09/18-02/11/18) : 4232.

HARINGHE (Roesbrugge-Haringe, Belgique)amb. 16/13 (22-22/0/17) : 2325 ; amb. 242 (29/09/18-29/10/18) : 3906-3907 ; HoE 16/2 (03/10/18-08/11/18) : 2872.

HAROUE (Château de Craon, Meurthe-et-Moselle)amb. 2/59 (27/11/14-06/01/15) : 5218 ; amb. 2/20 (24/06/16-22/01/17) : 3243 ; HCA 28 (10/03/18-17/10/18) : 9002.

HARRICOURT (Ardennes)amb. 6/22 (09/08/14-07/09/14) : 4299.

HARTENNES (Aisne)GBD 12 (03/08/18-07/09/18) : 2819 ; GBD 87 (06-06/08/18) : 7021.

HARTMANSWILLERKOPF (Haut-Rhin)GBD 66 (28/03/15-10/01/16) : 2590 ; GBC 51 (22/12/15-15/12/17) : 6069-6070.

Hassis (Bois, Aulnoys-Vertuzey, Meuse)amb. 15/8 (24/06/15-14/08/15) : 3400.

Hassoulie (Bois de, Meuse)GBD 69 (10/09/17-13/06/18) : 6605.

HATTENCOURT (Somme)amb. 3/2 (01-05/09/18) : 8147 ; GBD 36 (01-01/09/18) : 3824 ; amb. 7/18 (21/09/18-10/03/19) : 3612 ; amb. 13/17 (24/09/18-10/11/18) : 3555 ; amb. 7/13 (25/09/18-09/02/19) : 3527 ; amb. 14/12 (08/10/18-12/12/18) : 3186 ; amb. 3/44 (14/10/18-13/11/18) : 4358-4359.

HAUDAINVILLE (Fort d’, Meuse)amb. 3/68 (19/03/16-30/01/17) : 4289 ; amb. 216 (14-14/07/16) : 3210 ; GBD 27 (23-23/08/16) : 2691 ; GBD 63 (06-06/10/16) : 1744 ; amb. 2/72 (07-07/02/17) : 3463 ; GBD 128 (17/09/17-25/10/17) : 5225.

HAUDIOMONT (Meuse)amb. 2/72 (14/10/14-10/02/15) : 3463 ; amb. 1/72 (06/03/15-04/04/15) : 3441 ; amb. 2/54 (21/03/15-10/04/15) : 2731 ; amb. 15/18 (06/04/15-12/08/15) : 4740 ; amb. 1/2 (10/04/15-25/05/15) : 2279 ; amb. 6/2 (13/04/15-04/08/15) : 3363 ; amb. 2/15 (29/01/16-28/02/16) : 5358 ; amb. 1/14 (21/03/16-04/04/16) : 3856.

Haut-Jacques (col du, Vosges)GBD 41 (23/10/15-14/11/15) : 3831.

HAUCOURT (Pas-de-Calais)amb. 6/6 (22-22/08/14) : 1207.

Haudromont (carrières d’, Charny, Meuse)GBD 10DIC (27/09/17-15/10/17) : 3233

HAUTE-AVESNES (Pas-de-Calais)amb. 3/45 (25/10/14-02/12/14) : 3473 ; amb. 5/38 (17/02/15-22/04/15) : 4619 ; amb. 2/20 (10/05/15-05/07/15) : 1194-1195, 3243 ; amb. 9/20 (12/06/15-01/04/16) : 5393-5394 ; amb. 2/153 (02/07/15-27/02/16) : 3868 ; amb. 13/3 (13/07/15-30/09/15) : 3258 ; amb. 14/11 (11/10/15-03/10/16) ; amb. 12/12 (18/10/15-29/06/16) : 3186 ; amb. 15/21 (30/12/14-14/03/16) : 976.

HAUTEFONTAINE (Oise)amb. 1/61 (22/09/14-03/11/14) : 6337 ; amb. 2/61 (06/11/14-09/07/15) : 5706 ; amb. 203 (15-15/07/16) : 4313 ; amb. 3/75 (06-06/08/16) : 3678 ; GBC 20 (18-18/07/18) : 3801-3802 ; amb. 8/6 (15-23/08/18) : 2950.

HAUTEVILLE (Aisne)GBD 166 (03/11/18-22/12/18) : 3021.

HAUTMONT (Meuse)GBD 39 (22/02/18-27/04/18) : 3182.

Hauts-Bâtis (bois des, Vienne-le-Château, Marne)GBD 81 (14-14/08/18) : 2555.

Hauts-de-Meuse (Meuse)amb. 2/15 (04/03/16-07/10/16) : 5359.

HAUTVILLERS (Marne)GBD 7 (19-19/07/18) : 3017b.

HAZEBROUCK (Nord)TSSP Etat 10 (11-11/05/15) : 813 ; amb. 1/9 (19/01/17-18/05/19) : 4601.

HEBUTERNE (Pas-de-Calais)amb.1/84 (30/09/14-03/10/14) : 1234 ; GBD 39 (24-30/10/14) : 67 ; amb. 7/11 (18-22/06/15) : 3522.

Hedevaux (Ravin, Eparges, Meuse)GBD 20 (17/11/17-20/12/17) : 3816-3817.

HEILTZ-LE-HUTIER (Marne)amb. 6/2 (07-10/09/14) : 3363 ; amb. 5/2 (08-11/09/14) : 3500.

HEIPPES (Meuse) amb. 15/4 (01-21/09/14) : 3103.

Helly (ravin du, Poste de Nice, Meuse)GBD 40 (22-22/08/17) : 3827.

HEM-MONACU (Somme)GBD 66 (24/08/14-04/09/16) : 2590 ; GBD 41 (30/08/16-10/10/16) : 3830-3831 ; GBD 12 (25/09/16-14/06/18) : 2918.

HEMEVILLERS (Oise)GBD 18 (17/06/18-19/07/18) : 5064 ; amb. 224 (28/08/18-02/09/18) : 2920-2922.

HEMING (Moselle)amb. 6/8 (20-20/08/14) : 169, 3686.

HENU (Pas-de-Calais)GBD 39 (10-22/10/14) : 67 ; amb. 6/20 (23/10/14-02/11/14) : 328-329 ; amb. 1/56 (03/11/14-27/08/15) : 3309.

HERBéCOURT (Somme)GBC 16 DIC (10-17/08/16) : 4961 ; amb. 8/22 (15/07/16-10/08/16) : 3764, 3766 ; GBD 2 DIC (31/07/16-02/08/17) : 4077 ; GBD 77 (27/08/16-07/09/16) : 4734.

HERBISSE (Aube)amb. 12/12 (06-08/09/14) : 2259 ; amb. 1/60 (10-10/09/14) : 3311 ; amb. 9/12 (11-20/09/14) : 3033 ; TSI C2/4 (07-07/09/14) : 4344.

HERICOURT (Haute-Saône)HCA 31 (16/04/18-05/07/18) : 3221, 3922 ; HoE 54/B (15/08/18-06/01/19) : 4048-4051.

HERLEVILLE (Somme)GBC 35 (10/07/16-19/03/17) : 3611, 4805.

HERMANPèRE (Vosges)amb. 14/7 (30-30/11/14) : 4310.

HERMAVILLE (Pas-de-Calais) amb. 4/45 (09/12/14-06/01/15) : 3488 ; amb. 5/20 (17-30/06/15) : 221 ; amb. 13/3 (13/08/15-04/09/15) : 3469.

HERMONVILLE (Marne)amb. 7/13 (15-17/09/14) : 3370 ; amb. 2/38 (15-20/09/14) : 3024 ; amb. 8/3 (17-21/09/14) : 4547 ; amb. 13/3 (12-18/02/15) : 3258 ; amb. 3/7 (03/04/17-30/08/17) : 5709 ; GBD 37 (12/04/17-01/07/18) : 4627 ; GBD 45 (02/06/17-15/03/18) : 4560-4561 ;

HERPY (Ardennes)GBD 13 (31/10/18-07/11/18) : 3653.

Herrenfluh (Haut-Rhin)AA 304 (06/11/17-23/05/18) : 3860.

HERRON (Marne)amb. 5/17 (10-12/09/14 ?) : 3685.

HERSIN-COUPIGNY (Pas-de-Calais)amb. 1/21 (13/10/14-24/07/15) : 688 ;amb. 7/21 (22/12/14-08/09/15) : 62 ; amb. 2/21 (06/03/15-14/07/15) : 895 ; amb. 5/21 (28/04/15-17/05/15) : 3503 ; amb. 8/7 (26/06/15-31/07/15) : 4720 ; amb. 1/21 (24/07/15-24/06/16) : 689 ; amb. 16/9 (16/07/15-18/02/16) : 3575 ; amb. 6/8 (30-30/09/15) : 3512 ; amb 3 DMaroc (05/10/15-30/11/15) : 3468 ; amb. 9/21 (29-29/11/15) : 2641 ; GBD 18 (26/02/16-25/04/16) : 5224.

Hesse (Forêt de, Meuse)amb. 11/5 (01-06/11/14) : 7748.

HENDECOURT-LES-RANSARTS (Pas-de-Calais)amb. 1/10 (03-04/10/14) : 77.

HEILTZ-L’EVEQUE (Marne)GBC 1 (12-12/09/14) : 2435.

HIRSON (Aisne ou Poste de secours de Hirson, Aude)amb. 205 (17/09/18-17/11/18) : 3901 ; GBD 37 (12/11/18-06/12/18) : 4627 ; amb. 2/60 (19/11/18-03/03/19) : 4025.

Hoche (camp, Haut-Rhin)AA 304 (24/05/16-06/11/17) : 3860.

HONDSCHOOTE (Nord)amb. 13/11 (07-07/11/14) : 3260.

HONNAUTRAY ? (Meuse)amb. 2/60 (07/09/14-01/07/16) : 4026.

HOOGLEDE (Belgique)GBD 77 (16-18/10/18) : 4733.

HOOG GRAAF (Belgique)amb. 11/16 (19-22/12/14) : 3387.

HOéVILLE (Meurthe-et-Moselle)amb. 1/70 (1914 ?-22/06/17) : 5240 ; GBD 68 (11/02/16-17/03/16) : 3020.

HOOGSTADE (Belgique)GBD 87 (07-07/01/15) : 2556.

Hôpital (La Ferme de l’, Somme)GBD 40 (13-13/10/16) : 3827.

HOUDAIN (Pas-de-Calais)amb. 5/17 (08/06/15-20/03/16) : 2948-2949, 3685.

HOUSSET (Aisne)GBD 67 (08-10/11/18) : 9068.

HOUSSIERE (La, Vosges)amb. 8/11 (03/11/18-25/12/18) : 4549.

Houthulst (Forêt d’, Belgique)GBD 70 (14-16/10/18) : 2869.

HOUVIN-HOUVIGNEUL (Pas-de-Calais)amb. 3/70 (09/12/14-09/05/15) : 6067 ; amb. 1/153 (02/07/15-01/10/15) : 4226

HUDIVILLER (Meurthe-et-Moselle)amb. 3/20 (26/08/14-02/09/14) : 1152 ; amb. 7/20 (02-02/09/14) : 700.

Huit Voisins ?[Crugny, Marne ?]GBC 20 (03-08/10/18) : 2552.

HUMBERCAMPS (Pas-de-Calais)amb. 1/84 (10-10/10/14) : 1234.

HURLUS (Marne)amb. 8/17 (26-28/09/14) : 7751 ; amb. 7/17 (28/09/14-24/05/16) : 3032 ; amb. 3/16 (02/10/15-27/03/16) : 5782 ; GBD 21 (08/10/1505/11/15) : 2860-2861 – GBD 22 (05-12/12/15) : 3654 ; GBC 2 (30-30/09/18) : 3792.

HURTEBISE (Aisne)GBD 2 DIC (19/11/17-15/02/18) : 4078.

HUSSEREN (Haut-Rhin)GBD 66 (25/06/15-29/03/16) : 2138.

HYMONT (Vosges)amb. 3/74 (15-15/11/18) : 2400.

Remerciements : M. Eric Mansuy.

N’HESITEZ PAS A ME FAIRE PART DE VOS OBSERVATIONS.

Lire la suite

AMBULANCES 1914-1918 – Lettre G

24 Avril 2016 , Rédigé par François OLIER Publié dans #recherche archives documentation

AMBULANCES 1914-1918 – Lettre G

AMBULANCES 1914-1918 – Lettre G

LOCALISATION DES FORMATIONS SANITAIRES DE LA ZONE DES ARMEES (1914-1918). Ce répertoire est réalisé d’après le fonds de l’état civil aux armées conservé aux Archives Nationales de Pierrefitte-sur-Seine, versements 19860726 et 19860727 (19860726/1 à 19860726/404 et 19860727/1 à 19860727/666), dont le répertoire descriptif a fait l’objet, en 2015, d’une première édition électronique.

https://www.siv.archives-nationales.culture.gouv.fr/siv/IR/FRAN_IR_013925

– Légende : « lieu de stationnement », « désignation de l’ambulance », « arrivée le », « partie le », « numéro du registre ».

GANDELU (Aisne)amb. 2/151 (02/06/18-23/07/18) : 2703 ; amb. 6 DC (22-22/07/18) : 3362 ; amb. 7/14 (26-26/07/18) : 2789.

GASCHNEY (Haut-Rhin) amb. 2/75 (18/04/15-07/07/18) : 2656 ; GBD 47 (04-04/06/15) : 3836.

GAUCHIN-LéGAL (Pas-de-Calais) - amb. 1/154 (22/10/15-13/03/16) : 3862 ; amb. 13/1 (30/10/15-26/02/16) : 2793

GAUDIEMPRé (Pas-de-Calais)amb. 1/81 DIT (10-20/10/14) : 1234.

GAULT-LA-FORET (Marne)amb. 1/37 (24-27/09/14) : 4224

GAUNES (Oise) GBD 162 (27-27/04/18) : 2457.

GELACOURT (Meurthe-et-Moselle)HoE 21/2 (21/04/18-25/06/18) : 3109.

GELAUCOURT (Meurthe-et-Moselle)amb. 7/1 (09/07/18-22/08/18) : 3369

GENICOURT-SUR-MEUSE (Meuse) amb. 1/67 (22/09/14-23/10/14) : 4536 ; amb. 2/67 (26-30/09/14) : 2965 ; amb. 3/67 (04/10/14-13/10/14) : 4180 ; amb. 5/67 (28/11/14-04/12/14) : 2318 ; amb. 14/6 (22/08/15-31/07/15 ?) : 2645 ; amb. 3/2 (25/01/16-11/04/16) : 8146-8147 ; GBD 3 (22/04/16-25/07/16) : 3016 ; amb. 4/3 (24/06/16-10/12/16) : 3679 ; amb. 2/97 (11/03/17-29/04/17) : 2407 ; GBD 40 (19-19/05/17) : 3828 ; amb. 232 (19/06/17-23/08/17) : 3412 ; amb. 1/10 (17/09/17-27/11/18) : 2727 ; amb. 230 (07-07/11/17) : 3704 ; amb. 12/7 (01-21/04/18) : 3544 ; amb. 3/67 (28/05/18-22/01/19) : 4180, 4334 ; amb. 12/7 (21/08/19-05/12/18) : 3545 ; amb. 16/18 (07-23/09/18) : 4443.

Gentelles (Bois de, Somme)GBD 1 Maroc (07/04/18-03/05/18) : 4646 ; GBD 42 (09-09/05/18) : 3834.

GERARDMER (Vosges)amb. 15/7 (25/02/15-02/03/15) : 3701 ; HCA (18/03/15-19/12/15) : 1580 ; HCA 27 (04/01/16-18/11/17) : 4280 ; GBD 47 (11/04/16-05/06/16) : 3836 ; amb. 3/7 (23-23/06/16) : 1433 ; amb. 222 (05-5/09/16) : 8790 ; amb. 3/63 (08/04/17-25/07/18) : 3482 ; amb. 5/63 (10-10/01/18) : 6210

GERBéVILLER (Meurthe-et-Moselle)GBD 74 (01-14/09/14) : 4958 ; amb. 8/13 (01-10/09/14) : 3887 ; amb. 4/68 (26/09/14-20/10/14) : 3251 ; GBD 32 (25-25/08/16) : 3807.

GERMAINE (Montagne de Reims, Marne)amb. 4/3 (06-06/01/18) : 3679 ; amb. 3/15 (08-24/10/18) : 3092 ; amb. 1/15 (11-19/10/14) : 3101 ; amb. 2/155 (22/10/18-28/10/18) : 3465, 3467.

GERMANIEU ?amb. 3/63 (21-23/07/15) : 562.

Note : M. Eric Mansuy propose le lieu-dit « Germanien », près de Munster (Haut-Rhin), en lieu et place de Germanieu.

GEMAINFAING (Vosges)° - amb. 14/7 (10/12/14-12/08/17) : 4310.

GERMONVILLE (Meurthe-et-Moselle)GBD 40 (01-29/04/16) : 3828 ; GBD 42 (08/04/16-16/05/16) : 1387, 3834.

GERNICOURT (Bois de, Aisne)GBD 69 (16/04/17-20/07/17) : 6605 ; GBD 165 (19/04/17-03/05/17) : 3854 ; GBD 40 (19-19/05/17) : 3828

GESVRES-LE-CHAPITRE ?(Seine-et-Marne)GBD 56 (08-08/09/14) : 2443.

GEZAINCOURT (Somme)amb. 16/12 (24/08/15-02/02/16) : 2503.

GEZONCOURT (Meurthe-et-Moselle)amb. 3/73 (28/09/14-04/10/14) : 4715.

GIFFéCOURT (Aisne)GBD 25 (13/04/17-08/06/17) : 3656.

GILDWILLER (Haut-Rhin) – GBD 157 (10-10/04/16) : 2511.

GIRAUMONT (Oise)amb. 1/120 (03/07/15-17/10/15) : 5703 ; amb. 202 (14/07/16-12/05/16) : 4556 ; GBD 67 (16-16/06/18) : 9066.

GIRIVILLER (Meurthe-et-Moselle)amb. 9/13 (01-08/09/14) : 3888 ; GBC 8 (02/09/14-20/09/18) : 3610

GIROMAGNY (Territoire de Belfort)amb. 4/14 (20/08/18-22/12/18) : 3415.

GIRONVILLE (Meuse)amb. 11/21 (08/10/14-03/12/14) : 3896 ; amb. 3/44 (25-25/10/14) : 4358.

GITS (Belgique)GBD 77 (17-17/10/18) : 4733.

GIVENCHY-LE-NOBLE (Pas-de-Calais)amb. 11/1 (14/11/14-13/0/15) : 3536

GIVET (Ardennes)amb. 1/56 (22-22/11/18) : 3310 ; amb. 16/21 (24/11/18-01/12/18) : 3580 ; amb. 1/10 (13/01/19-11/02/19) : 2727.

GIVRY-EN-ARGONNE (Marne)amb. 5/2 (19/01/15-31/03/15) : 3500 ; amb. 11/20 (25/10/15-05/11/15) : 3099 ; amb. 1/58 (28-28/01/18) : 3241.

GIVRY (Ardennes)GBD 120 (02-02/11/18) : 2446.

GIZAUCOURT (Marne)amb. 1/16 (15-15/09/15) : 3430 ; amb. 5/51 (27/09/15-28/06/18) : 3505-3506 ; GBD 39 (15/10/15-03/03/16) : 3181 ; GBD 55 (06-06/05/18) : 2132.

GLAIGNES (Oise)amb. 3/1 (09/06/18-18/07/18) : 4439 ; amb. 2/38 (09/08/18-25/10/18) : 3024.

GLENNES (Aisne)amb. 3/18 (26/09/14-21/04/16) : 91, 2398 ; amb. 9/12 (29/07/16-01/02/17) : 3033 ; amb. 10/16 (23/09/16-07/01/17) : 1116 ; amb. 4/5 (15-18/01/17) : 4360 ; amb. 11/4 (13/02/17-13/03/18) : 3894 ; amb. 11/11 (13/02/17-19/03/18) : 3894 ; amb. 7/3 (12-26/04/17) : 3370 ; amb. 8/18 (01/05/17-04/06/17) : 3690 ; amb. 12/16 (16/06/17-17/04/18) : 4608 ; amb. 8/7 (10/01/18-09/04/18) : 4720 ; amb. 11/17 (21/05/18-24/06/18) :3542 ; GBC 3 (23-29/10/18).

Glorieux (Verdun, Meuse)amb. 13/15 (23-28/06/15) : 790 ; amb. 16/18 (26/02/16-27/09/16) : 4443 ; amb. 1/20 (29/02/16-09/03/16) : 4218 ; amb. 9/12 (10/04/16-21/07/16) : 3033 ; amb. 7/12 (16/04/16-24/06/16) : 3523-3524 ; GBD 30 (23/06/16-07/09/16) : 494, 5105 ; GBD 33 (18/08/16-20/10/16) : ? ; GBC 31 (23-23/08/16) : 3804 ; GBD 123 (25/11/16-15/01/17) : 909 ; GBD 21 (16/01/17-15/02/17) : 2861 ; GBD 55 (20-20/02/17) : 2132 ; amb. 3/55 (06-06/04/17) : 3247 ; amb. 6/15 (15-31/08/17) : 3516-3517 ; amb. 12/10 (01-16/09/17) : 2419-2420 ; amb. 6/77 (17/09/17-23/10/17) : 3029 ; GBD 128 (25/10/17-21/05/18) : 5325 ; amb. 7/17 (01/04/18-01/12/18) : 3031 ; CH américain(02/11/18-23/02/19) : 4234.

Le Godat (Sapigneul, Marne)GBD 45 (23-26/07/17) : 4561.

GODENVILLERS (Oise)GBD 169 (21/06/18-10/08/18) : 2461.

GODEWAERSVELDE (Nord)HoE 13 (19-23/12/14) ;amb. 1/56 (23/04/18-07/05/18) : 3309-3310 ; amb. 2/82 (07-16/05/18) : 3465 ; amb. 213 (19-23/05/18) : 3408.

GOLANCOURT (de Saint-Simon, Oise)GBD 3 (21-21/03/17) : 2206.

GONDRECOURT-LE-CHATEAU (Meuse)HTA (04/06/15-12/03/16) : 353.

GONDRECOURT(Meuse)amb. 7/9 (14/04/16-06/08/17) : 2319

GONDREVILLE (Meurthe-et-Moselle)GBC 32 (26-26/07/16) : 3808.

GOURGANçON (Marne)amb. 1/11 (08-08/09/14) : 3427 ; amb. 5/11 (09-09/09/14) : 76.

GOURNAY-SUR-ARONDE (Oise)amb. 5/65 (31/03/18-01/04/18) : 2318.

GOUSSAINVILLE –GONESSE (Val-d’Oise)TSSP 37 PLM (06-06/04/15) : 3942.

GOUVIEUX (Oise)amb. 10/9 (01/06/18-14/11/18) : 2532-3533 ; amb. 236 (04/07/18-01/12/18) : 3595.

GOUY-EN-ARTOIS (Pas-de-Calais)amb. 1/83 (30-30/10/14) : 1493 ; GBD 17 (10-25/09/15) : 5223 ; amb. 2/43, amb. 2/13 (10/10/14-01/11/14) : 895.

GRAMMERIE MACHELEN (Belgique)amb. 9/20 (03-03/11/18) : 3381.

GRANDFRESNOY (Oise)amb. 16/22 (29-29/08/16) : 3581.

GRANDPRé (Ardennes)amb. 7/2 (29-29/08/18) : 114 ; amb. 10/2 CAC (31-31/08/14) : 3382.

Grand-Rattentout (Dieue-sur-Meuse, Meuse)amb. 1/54 (06-28/04/15) : 716.

GRAND-ROZOY (Aisne)GBD 127 (02-05/08/18) : 4076 ; GBC 30 (06-11/08/18) : 3803.

GRAND-RULLECOURT (Pas-de-Calais)amb. 6/10 (16/01/15-03/06/15) : 3368 ; HCA 82 (22/06/15-02/03/16) : 492

Grand-Servins (Servins, Pas-de-Calais)amb. 3/55 (23/05/15-04/06/15) : 3247 ; amb. 2/70 (27/06/15-10/10/15) : 5360.

GRANDVILLIERS (Oise)amb. 2/51 (08/04/18-18/09/18) : 4612 ; HoE 37 (19/05/18-04/09/18) : 4232 ; amb. 1/3 (12-12/06/18) : 3423 ; amb. 2/56 (01/09/18-08/10/18) : 2831.

GRANGE-AUX-BOIS (Sainte-Ménéhould, Marne)amb. 2/13 (13-14/09/18) : 9005.

GRANGE-LE-CONTé (Meuse)GBD 64 (05-05/09/17) : 2867.

GRANGES (Mairie, Vosges)GBD 19 (22-22/10/18) : 3815.

GRATEUIL (Marne)GBD 110 (03-12/10/18) : 2445-2446.

Gratin (près Saint-Dié, Vosges)amb. 13/7 (27/11/14-16/12/14) : 3395.

GRAVELINES (Nord)amb. 9/10 (26/12/14-14/01/15) : 2256.

GRAY (Haute-Saône)HoE 8/1 (25/09/14-04/02/19) : 4105, 4406.

Grenouillère (de la, Somme)GBD 41 (04-10/09/16) : 3831.

GRICOURT (Poste de secours, de)GBD 47 (09-09/10/18) : 3836.

GRIEUX ? (Marne)GBD 45 (29/05/18-01/06/18) : 4561

Grille (Bois de la, Marne) – GBD 16 (17/05/17-03/08/18) : 6806.

GRIMAUCOURT (Meuse)amb. 8/11 (28/02/15-07/10/15) : 4660.

GRISCOURT (Meurthe-et-Moselle)amb. 5/67 (29/11/16-09/06/17) : 2318 ; amb. 1/6 (13/11/17-22/09/18) : 4217 ; amb. 6/6 (18/04/18-01/10/18) : 3882.

GRISOLLES (Plateau de, Aisne)GBC 2 (04-04/08/18) : 3792 ; amb. 8/2 (04/08/18-07/08/18) : 4362, 4379.

GRIVESNES (Somme)GBD 126 (17-20/09/18) : 2454-2455 ; amb. 14/4 (21-21/12/14) : 3039.

GRIVILLERS (Somme)amb. 4/4 (29-29/09/14) : 2403.

GROSROUVRES (Meurthe-et-Moselle)amb. 8/16 (23-23/09/14) : 3530 ; GBD 31 (02/10/14-11/12/14) : 5318 ; amb. 12/8 (16/10/15-05/01/16) : 3036.

Gruerie (Bois de la, Marne) GBD 128 (30/06/15-22/08/15) : 1904 ; GBD 40 (03/07/15-07/08/15) : 3228.

GUERBIGNY (Somme)amb. 5/4 (29/09/4-03/10/14) : 433 ; amb. 13/4 (03-07/10/14) : 2260.

GUEUX (Marne)amb. 1/3 (13-15/09/14) : 3423 ; amb. 4/53 (17/10/14-05/10/16) : 4521 ; amb. 13/3 (21/03/15-13/04/15) : 3258 ; amb. 5/1 (06/08/15-11/02/16) : 3499 ; amb. 15/2 (02/03/16-12/04/16) : 5106 ; amb. 2/85 (04-04/03/16) : 2913 ; amb. 7/10 (11-31/05/16) : 3687 ; amb. 1/52 (14-14/05/16) : 4288 ; amb. 5/67 (30-30/06/16) : 2318.

GUIGNICOURT (Aisne)amb. 231 (19/10/18-18/01/19) : 3263-3264.

GUILLAUCOURT (Somme)amb. 1/14 (28/09/14-01/10/14) : 3855 ; amb. 13/14 (30/09/14-01/10/14) : 2658 ; amb. 14/14 (23/01/15-03/09/15) : 5713 ; amb. 3/22 (01/03/16-06/06/16) : 4399 ; amb. 5/21 (21-21/09/16) : 3503 ; amb. 16/4 (11/02/17-17/04/18) : 3573.

GUISCARD (Oise)amb. 15/13 (22-22/03/17) : 4311 ; amb. 5/59 (07/04/17-21/06/17) : 4539 ; amb. 1/152 (20/06/17-16/01/18) : 3184 ; GBD 165 (07-09/09/18) : 3884.

GUISE (Aisne)amb. 7/20 (20/07/18-10/11/18) : 3374 ; GBD 34 (08-08/11/18) : 3821 ; amb. 12/8 (11/11/18-12/11/18) : 3037-3038 ; GBC 31 (11-13/11/18) : 3805 ; amb. 10/14 (17/11/18-29/12/18) : 2258 ; amb. 5/68 (19-22/02/19) : 4391.

GUNY (Aisne) amb. 14/17 (21/04/17-17/11/17) : 4551 ; amb. 1/DC (31/03/17-31/05/17) : 3421 ; GBC 7 (13-13/09/18) : 3797.

GUYENCOURT (Somme)amb. 1/96 (14/04/17-08/09/17) : 5593, 5594, 5596 ; amb. 6/1 (23/01/18-31/01/18) : 3028 ; amb. 1/56 (30/03/1805/04/18) : 3309 ; GBD 18 (20-25/04/18) : 5064 ; amb. 1/44 (11-11/05/18) : 3306.

Abréviations : AA (ambulance alpine) - ACA (ambulance chirurgicale automobile) - amb. (ambulance) – AO (armée d’Orient) - DC (division de cavalerie) – DIC (division d’infanterie coloniale) – D. Maroc (division marocaine) – E (Etapes) - GBD (Groupe de brancardiers divisionnaires) – GBC (Groupe de brancardiers de corps d’armée) – HC (hôpital complémentaire) – HCA (Hôpital complémentaire d’armée) – HCM (hôpital chirurgical mobile, libéralité privée) - HoE (hôpital d’évacuation) – HT (hôpital temporaire) - L (Levant) - P (Palestine) – PS (Palestine-Syrie) - TS (Train sanitaire) – TSI (Train sanitaire improvisé) - TSSP (Train sanitaire semi-permanent).

Remerciements : MM. Hubert Henry et Eric Mansuy.
Lire la suite

LES JMO DES AMBULANCES 1914-1918 AU VAL-DE-GRACE (GROUPES 90 à 99)

22 Avril 2016 , Rédigé par François OLIER Publié dans #recherche archives documentation

LES JMO DES AMBULANCES 1914-1918 AU VAL-DE-GRACE (GROUPES 90 à 99)

LES JMO DES AMBULANCES 1914-1918 AU VAL-DE-GRACE (GROUPES 90 à 99)

Voir : les références des JMO des hôpitaux et ambulances au Val-de-Grâce

Communication des Journaux des marches et opérations (JMO) des ambulances :

Les JMO des ambulances sont détenus par le Musée du service de santé des armées au Val-de-Grâce à Paris, 1 place Alphonse Laveran, F-75230 Paris-cedex 05 - Ces JMO ne sont pas numérisés. On peut les consulter sur place à Paris, sur rendez-vous au 01.40.51.44.62. Le musée se situe dans une enceinte militaire avec des mesures de sécurité particulières et régulièrement mises à jour. S’informer avant tout déplacement.

Les JMO des services de santé divisionnaires et des groupes de brancardiers (divisionnaires et de corps d’armée) peuvent être consultés en ligne sur le site MémoiredesHommes.

http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/fr/arkotheque/inventaires/recherche.php?fam=5

Classification des ambulances de la Guerre 1914-1918 :

« Les ambulances furent affectées à leur mise sur pied, à raison théoriquement d’une par division de cavalerie ; deux, par division d’infanterie ; seize, par corps d’armée… On identifiait ces ambulances par une fraction dont le numérateur représentait un numéro d’ordre, et le dénominateur, le n° de la grande unité de rattachement. Exemple : 1/137, ambulance n°1 de la 137e DI ; 6/5, ambulance n°6 du 5e CA.

Toutefois cette belle architecture ne prévalait que pour le jour de la mobilisation, de la mise sur pied et pour les quelques jours et semaines qui suivirent. Rapidement, lors de la « bataille des frontières » et d’une manière générale lors des mouvements de la « Course à la mer », le rattachement mécanique aux grandes unités (GU) fut bouleversé. Aussi est-il illusoire – comme on peut le lire encore trop souvent – de vouloir rattacher une ambulance quelconque – à de rares exceptions – à l’épopée d’une grande unité durant toute la Grande Guerre. L’histoire de chaque ambulance doit être singularisée et c’est ce qui fait toute la difficulté du suivi de leurs pérégrinations sur les théâtres de guerre. Ce rattachement évolua rapidement. Il suffit de consulter quelques journaux de marches et opérations (JMO) pour s’en convaincre. Dans un premier temps l’on individualisa l’ambulance en tant que formation sanitaire sans jamais la rattacher à un CA organique qui pouvait se situer à des centaines de kilomètres de l’ambulance déployée au sein d’un nouveau CA. L’on choisit alors de l’identifier par l’appellation générique de « groupe » en lieu et place de CA. Exemple : 10/12, ambulance n°10 du 12e groupe [initialement, en août 1914, 12e CA] » (extrait de : Olier F, Quénec’hdu JL, Hôpitaux militaires dans la Guerre 1914-1918, III, 20-21).

Notes succinctes sur les ambulances affectées aux divisions d’infanterie de réserve des groupes 90 à 99 à la mobilisation (1914).

90e division d’infanterie (90e DI) – non constituée.

91e division d’infanterie territoriale (91e DIT) – Affectée à la Mobilisation à l’armée des Alpes ; employée isolément (septembre 1914) puis dissoute (15 juin 1915).

Ambulance n° 1/91 – 1 vol. (04/08/14-31/12/16) ; 1 vol. (01/01/17-12/08/18).

Note : Les formations sanitaires organiques seront ensuite réparties entre de nouvelles grandes unités et/ou éléments organiques d’étapes ou d’armée.

92e division d’infanterie territoriale (92e DIT) – mise sur pied pour fonctionner isolément d’août 1914 à juillet 1915.

Ambulance n° 1/92 – Pas de JMO connu.

Note : Les formations sanitaires organiques seront ensuite réparties entre de nouvelles grandes unités et/ou éléments organiques d’étapes ou d’armée.

93e division d’infanterie territoriale (93e DIT) – non constituée.

94e division d’infanterie territoriale (94e DIT) – employée isolément (septembre 1914).

Ambulance n° 1/94 – Pas de JMO connu.

95e division d’infanterie territoriale (95e DIT) – non constituée.

96e division d’infanterie territoriale (96e DIT) – employée isolément d’octobre 1914 à juin 1915, date de sa dissolution.

Ambulance n° 1/96 – 1 vol. (02/10/14-31.12.16) ; 1vol. (01/01/17-31/12/17) ; 1 vol. (01/01/18-29/01/19).

Note : Les formations sanitaires organiques seront ensuite réparties entre de nouvelles grandes unités et/ou éléments organiques d’étapes ou d’armée.

97e division d’infanterie territoriale (97e DIT) puis d’active – mise sur pied pour fonctionner isolément (août 1914 à avril 1917).

Ambulance n° 1/97, devenue ambulance n° 2/97 – 1 vol. (27/10/14-28/02/19).

98e division d’infanterie territoriale (98e DIT) – non constituée.

99e division d’infanterie territoriale (99e DIT) – mise sur pied pour fonctionner isolément (de février 1915 à août 1916, date de sa dissolution).

Ambulance n° 1/99 – Pas de JMO connu.

Note : en janvier 1916 l’amb. n°13/2 est affectée à la 99e DIT.
Lire la suite

LES JMO DES AMBULANCES 1914-1918 AU VAL-DE-GRACE (GROUPES 80 à 89)

13 Avril 2016 , Rédigé par François OLIER Publié dans #recherche archives documentation

LES JMO DES AMBULANCES 1914-1918 AU VAL-DE-GRACE (GROUPES 80 à 89)

LES JMO DES AMBULANCES 1914-1918 AU VAL-DE-GRACE (GROUPES 80 à 89)

Voir : les références des JMO des hôpitaux et ambulances au Val-de-Grâce

Communication des Journaux des marches et opérations (JMO) des ambulances :

Les JMO des ambulances sont détenus par le Musée du service de santé des armées au Val-de-Grâce à Paris, 1 place Alphonse Laveran, F-75230 Paris-cedex 05 - Ces JMO ne sont pas numérisés. On peut les consulter sur place à Paris, sur rendez-vous au 01.40.51.44.62. Le musée se situe dans une enceinte militaire avec des mesures de sécurité particulières et régulièrement mises à jour. S’informer avant tout déplacement.

Les JMO des services de santé divisionnaires et des groupes de brancardiers (divisionnaires et de corps d’armée) peuvent être consultés en ligne sur le site MémoiredesHommes.

Classification des ambulances de la Guerre 1914-1918 :

« Les ambulances furent affectées à leur mise sur pied, à raison théoriquement d’une par division de cavalerie ; deux, par division d’infanterie ; seize, par corps d’armée… On identifiait ces ambulances par une fraction dont le numérateur représentait un numéro d’ordre, et le dénominateur, le n° de la grande unité de rattachement. Exemple : 1/137, ambulance n°1 de la 137e DI ; 6/5, ambulance n°6 du 5e CA.

Toutefois cette belle architecture ne prévalait que pour le jour de la mobilisation, de la mise sur pied et pour les quelques jours et semaines qui suivirent. Rapidement, lors de la « bataille des frontières » et d’une manière générale lors des mouvements de la « Course à la mer », le rattachement mécanique aux grandes unités (GU) fut bouleversé. Aussi est-il illusoire – comme on peut le lire encore trop souvent – de vouloir rattacher une ambulance quelconque – à de rares exceptions – à l’épopée d’une grande unité durant toute la Grande Guerre. L’histoire de chaque ambulance doit être singularisée et c’est ce qui fait toute la difficulté du suivi de leurs pérégrinations sur les théâtres de guerre. Ce rattachement évolua rapidement. Il suffit de consulter quelques journaux de marches et opérations (JMO) pour s’en convaincre. Dans un premier temps l’on individualisa l’ambulance en tant que formation sanitaire sans jamais la rattacher à un CA organique qui pouvait se situer à des centaines de kilomètres de l’ambulance déployée au sein d’un nouveau CA. L’on choisit alors de l’identifier par l’appellation générique de « groupe » en lieu et place de CA. Exemple : 10/12, ambulance n°10 du 12e groupe [initialement, en août 1914, 12e CA] » (extrait de : Olier F, Quénec’hdu JL, Hôpitaux militaires dans la Guerre 1914-1918, III, 20-21).

Notes succinctes sur les ambulances affectées aux divisions de réserve des "groupes 80 à 89" à leur constitution à la mobilisation (1914).

80e division d’infanterie – sans objet, non constituée.

81e division d’infanterie territoriale (81e DIT) – mise sur pied pour fonctionner isolément puis appartient au groupe de divisions territoriales (2/08/14-8/04/17) ; devient 87e DI active (8/04/17-10/01/18), puis 1ère DC-P [division de cavalerie à pied](10/01/18-10/02/19).

Ambulance n° 1/81 – 1 vol. (10/08/14-31/12/16) ; 1 vol. (01/01/17-16/02/19).

Note : Pour trouver des informations sur le service de santé divisionnaire de la 81e DIT suivre dans Mémoire des Hommes, le lien vers le JMO du service de santé de la 1ère DC-P (02/08/14-10/01/18), SHD-Terre 26N 494-4.

82e division d’infanterie territoriale (82e DIT) – mise sur pied pour fonctionner isolément puis appartient au groupe de divisions territoriales (9/08/14-01/07/15). Les formations sanitaires organiques seront ensuite réparties entre de nouvelles grandes unités et/ou éléments organiques d’étapes ou d’armée.

Ambulance n° 1/82 – 1 vol. (10/08/14-31/12/16) ; 1 vol. (01/01/17-17/01/19).

Ambulance n° 2/82 – 1 vol. (10/11/14-17/02/19).

Ambulance n° 3/82 – 1 vol. (10/11/14-01/12/18) ; 1 vol. copie (10/11/14-31/12/16).

Note : Pour trouver des informations sur le service de santé divisionnaire de la 82e DIT suivre dans Mémoire des Hommes, le lien vers le JMO du service de santé de la 16e DIC (09/08/14-01/07/15), SHD-Terre 26N 477-8.

83e division d’infanterie territoriale (83e DIT) – mise sur pied pour fonctionner comme « division territoriale de place » (août 1914-novembre 1918).

Ambulance n° 1/83 – Manque au Val-de-Grâce, à Paris.

Note : Au 30 septembre 1914, constitution d’un « groupe mixte d’ambulance et d’un corps de brancardiers divisionnaires, cantonné au 10 quai de la Rapée à Paris) ; d’une « ambulance » attachée à la 166e brigade. Le 25 février 1915 ces éléments seront fusionnés et deviendront : ambulance divisionnaire et groupe de brancardiers divisionnaires. Pour retrouver des traces du service de santé à Paris (1914-1918), le chercheur consultera le JMO du service de santé de la 83e division dans Mémoire des hommes, SHD Terre 26N 409/12 (02/08/14-22/10/15) et par le JMO de la 166e brigade dans Mémoire des hommes, SHD Terre 26N538/3 à 538/8 (journal de siège, camp retranché de Paris, 1914-1918), etc. Voir ci-après sur le camp retranché de Paris : 85e, 86e et 89e DIT.

84e division d’infanterie territoriale (84e DIT) – mise sur pied pour fonctionner isolément puis appartient au groupe de divisions territoriales (2/08/14-08/07/15).

Ambulance n° 1/84 – 1 vol. (14/08/14-31/12/16) ; 1 vol. (01/01/17-19/11/17).

Note : Pour trouver des informations sur le service de santé de la 84e DIT, suivre dans Mémoire des Hommes, le lien vers le JMO du service de santé de la 130e  DI (02/08/14-07/07/15), SHD-Terre 26N 435-14.

85e division d’infanterie territoriale (85e DIT) – mise sur pied à la Mobilisation pour fonctionner dans le camp retranché de Paris puis, à compter de décembre 1914, fonctionne isolément comme grande unité.

Ambulance n° 1/85 – 1 vol. (01/01/17-31/12/18) ; 1 vol. (01/01/18-28/02/19).

Ambulance n° 2/85 – 1 vol. (14/01/15-01/03/19).

Note : Les JMO conservés au Val-de-Grâce ne traitent que de la période où la 85e DIT a fonctionné comme formation sanitaire de campagne de GU (ap. janvier 1915). Pour la période du camp retranché de Paris, cf. notes supra 83e DIT. Au 15 janvier 1915, la GU dispose de 3 ambulances : amb. 1/85, 2/85 et 5/53 (cette dernière a rejoint le 5 janvier 1915).

86e division d’infanterie territoriale (86e DIT) – mise sur pied à la Mobilisation pour fonctionner dans le camp retranché de Paris puis, à compter de décembre 1914, fonctionne isolément comme grande unité.

Ambulance n° 1/86 – Manque au Val-de-Grâce, à Paris.

Note : Au 4 septembre 1914 l’on signale dans le camp retranché de Paris : une ambulance de la 166e brigade d’infanterie territoriale (cf. 83e DIT) et une ambulance n° 1/86. Pour trouver des informations sur le service de santé de la 86e DIT, suivre dans Mémoire des Hommes, le lien vers le JMO du service de santé divisionnaire de la 120e  DI (02/09/14-14/06/15), SHD-Terre 26N 420-10.

87e division d’infanterie territoriale (87e DIT) – mise sur pied pour fonctionner isolément (août 1914 à avril 1917).

Ambulance n° 1/87 – 1 vol. (6/08/14-31/12/16) ; 1 vol. (01/01/17-31/12/17) ; 1 vol. (01/01/18-31/12/18) ; 1 vol. (01/01/19-10/03/19).

88e division d’infanterie territoriale (88e DIT) – mise sur pied pour fonctionner isolément puis affecté, dès août 1914, au Groupe des divisions territoriales.

Ambulance n° 1/88 – Manque au Val-de-Grâce, à Paris.

89e division d’infanterie territoriale (89e DIT) – mise sur pied à la Mobilisation pour fonctionner au profit du camp retranché de Paris, puis en octobre 1914 fonctionne dans le cadre du groupe de divisions territoriales.

Ambulance n° 1/89 – 1 vol. (01/01/15-01/01/19).

Lire la suite
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>