Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
hopitauxmilitairesguerre1418.overblog.com

AVEC LA LEGION CORSE (1914-1916) … PAR LE MEDECIN MAJOR TRABAUD

16 Mars 2021 , Rédigé par François OLIER Publié dans #varia

L’association « Guerre-en-Vosges » nous invite à découvrir le témoignage du médecin-major Jean-Paul Trabaud (1884-1956), médecin-chef du 373e régiment d’infanterie, sur la campagne de ce régiment engagé dans les Vosges (La Chapelote, côte 452, etc.), de sa création en août 1914, jusqu’à sa dissolution en juin 1916.

Les « mémoires » du docteur Trabaud, qui exerça à Nice, sont l’un des rares témoignages sur ce que l’on appellera la « légion corse » durant les deux ans de son engagement dans les Vosges. Madame Geneviève Canalle, sa petite-fille, a confié, à l’association, le manuscrit de son grand-père, à charge pour elle de l’éditer. C’est aujourd’hui chose faite et le manuscrit nous est proposé, par souscription, sous la forme d’un bel ouvrage illustré de 196 pages, en format A4, complété de documents recueillis par l’association « Guerre-en-Vosges ».

Extrait de la préface de Jacques Bourquin, président de l’association : "À la lecture du récit du docteur Trabaud, on comprend mieux l'impression qu'ont faite ces vieux soldats à leur arrivée dans les Vosges. On comprend aussi pourquoi le régiment a été rapidement organisé à son arrivée dans les Vosges pour séparer les plus anciens (territoriaux et réservistes de la territoriale) des plus jeunes (de l'active ou de la réserve), et pourquoi son engagement a été progressif. Il nous fait découvrir comment a été organisé le service de santé qu'il a créé et fait fonctionner lors de l'attaque allemande du 27 février 1915 à la Chapelotte. Son récit Avec la légion corse en campagne est d'autant plus intéressant qu'il n'a pas été fait postérieurement. Il est daté du 20 juin 1916, le régiment ayant été dissous le 15 du même mois."

AVEC LA LEGION CORSE (1914-1916) … PAR LE MEDECIN MAJOR TRABAUD

Je souhaite plein succès à cette édition méritoire, en cette période difficile liée à la Covid-19, du témoignage d'un médecin de régiment de la réserve territoriale - les fameux « pépères » - qui va étoffer la trop légère bibliographie intéressant l’organisation et le fonctionnement, dans ses limites et ses lacunes, du service de santé régimentaire en 1914-1918.

Le dernier mot revient à monsieur Jean-Pierre Cuny, vice-président de « Guerre-en-Vosges », qui guide, jusqu’à la Chapelotte, de nombreux Corses et Vosgiens, et qui ne ménage pas ses efforts pour entretenir la mémoire de ces valeureux combattants : "On le doit bien à ces soldats qui sont venus de loin pour se battre ici, par - 31° et sur 1,10 m de neige…"

Bonne lecture en compagnie du médecin-major Trabaud.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :