Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
hopitauxmilitairesguerre1418.overblog.com

TRAINS SANITAIRES – IDENTIFICATION DES EVACUES (1916)

9 Mars 2013 , Rédigé par François OLIER Publié dans #organisation

A plusieurs reprises sur le forum Pages 1914-1918 des intervenants ont signalé la difficulté de retrouver la trace de soldats blessés ou malades évacués par trains sanitaires ; les fonds documentaires détenus par le service des archives médicales et hospitalières des armées étant signalés comme « lacunaires »... Dans les faits la réglementation administrative concernant l’enregistrement des évacués à bord des trains sanitaires a évolué durant la guerre dans le sens d’une simplification des écritures. C'est à mon avis, pour cette raison que la documentation administrative fait parfois défaut. D’août 1914 à octobre 1916 – « réglementairement » - l’on peut trouver par train sanitaire des « carnets de passage » où sont inscrits tous les évacués embarqués. A compter d’octobre 1916 (cf. infra) cet enregistrement est supprimé. Pour trouver trace de l’évacué il faut dorénavant se reporter 1) - aux « feuilles d’évacuation » qui accompagnent le train sanitaire et qui sont retournées aux hôpitaux d’évacuation (HOE) d’origine du chargement, dès la fin de mission ; 2) - aux « listes de blessés » (classés par wagon !) dont les souches sont conservées dans les archives des trains sanitaires. (Instruction provisoire sur les évacuations par voie ferrée…, du 15 décembre 1916, annexe II).

Ces « feuilles » et « listes » volantes, de conservation plus difficile que les « carnets de passage », ne nous sont pas toutes parvenues...

Trains sanitaires – Suppression des carnets de passage (1916)

« Le sous-secrétaire d’Etat au service de santé militaire à M. le Général, commandant en chef les Armées Françaises (Direction de l’Arrière)

N° 15512 C/7 du 7 octobre 1916

Objet : Suppression de la tenue des carnets de passage dans les trains sanitaires.

L’exécution du service médical au cours des évacuations ne permet pas d’exiger et d’obtenir la tenue exacte et complète des carnets de passage, dans les conditions prescrites par votre Instruction du 19 juillet 1915 sur le service de l’identification des blessés. Le Bureau des Renseignements aux Familles consulté me fait connaître, qu’il ne dépouille jamais et ne collationne pas les fiches de carnets de passage qui lui sont adressées par les Médecins chefs des trains d’évacuation.

Dans ces conditions, j’estime inutile de maintenir les prescriptions relatives à la tenue du carnet de passage dans les trains d’évacuation, et d’imposer à ces formations sanitaires une augmentation de travail, une perte de temps, une dépense d’imprimés non justifiées par un résultat appréciable.

En conséquence, j’ai l’honneur de vous demander de bien vouloir prescrire la suppression de la tenue des carnets de passage dans les trains sanitaires. Signé : Justin Godart.

[Ms.] N° 3193/DA du 10 Oct. 1916 – Copie conforme notifiée pour exécution aux DES et commissaires régulateurs – Signé : Ch. Payot. »

Nota : Pour les chercheurs intéressés par les trains sanitaires de la Grande Guerre, voir le dossier thématique sur les évacuations sanitaires par voie ferrée dans le tome 2, p. 26-46. On y trouvera, au-delà d'un Historique traditionnel, les principales modifications au régime des évacuations sous la forme d'un Précis d'organisation et de fonctionnement..

Partager cet article

Commenter cet article