Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
hopitauxmilitairesguerre1418.overblog.com

recherche archives documentation

ADMINISTRATION DES HOPITAUX DE L’ASSISTANCE PUBLIQUE DE PARIS DANS LA GRANDE GUERRE, ANNEE 1915

21 Janvier 2016 , Rédigé par François OLIER Publié dans #recherche archives documentation

ADMINISTRATION DES HOPITAUX DE L’ASSISTANCE PUBLIQUE DE PARIS DANS LA GRANDE GUERRE, ANNEE 1915

Des « Recueils » précieux pour documenter des expositions thématiques sur le fonctionnement des hôpitaux temporaires en 1914-1918.

Vers l’année 1914 et mon introduction

Les circulaires de l’Assistance Publique inspirées sur les questions d’ordre militaire par la direction du service de santé du Gouvernement militaire de Paris (DSS/GMP) – sont souvent des « copier/coller » de directives de l’administration centrale (7e direction « santé » du Ministère de la Guerre) – ; elles éclairent sur les préoccupations "hospitalo-militaires". Il sera extrêmement intéressant de les découvrir et de les aborder dans le cadre de la préparation d’expositions ou présentations thématiques sur les Hôpitaux temporaires de 1914-1918. L’ensemble documentaire des Recueils des arrêtés, instructions et circulaires réglementaires concernant l'administration générale de l'Assistance publique à Paris est désormais facilement accessible en ligne

je n’ai choisi de le développer, dans ce billet, qu’au travers de l’item sur les « hôpitaux » de la table analytique 1915, adapté et complété par mes soins d’un renvoi à la page pour les circulaires sommairement décrites.

Hôpitaux (1915) – Blessés militaires : avis d’entrées, sorties, décès, c. 7 janv.1915, 6 - Blessés militaires : notification de décès, (DSS/GMP), 10 janv. 1915, 8 - Blessés militaires : état statistique dit « des cinq jours », c. 12 janv. 1915, 12 - Militaires hospitalisés : transmission aux dépôts des livrets et plaques d'identité des décédés, c. 18 janv. 1915, 14 - Militaires hospitalisés : formalités pour l'entrée et l'évacuation, c. 21 janv. 1915, 15 – Correspondance des militaires hospitalisés, c. 22 janv. 1915, 16 - Au sujet des médailles et objets religieux remis aux militaires indigènes hospitalisés, c. 22 janv. 1915, 17 - Visites des services militarisés par les sous-commissions de la Chambre des Députés, c. 24 janv. 1915, 17 - Blessés militaires : évacuation sur des établissements de convalescence, c. 26 janv. 1915, 18 - Etat décadaire des militaires contagieux, note 28 janvier 1915, 21 - Relevé des lits disponibles, c. 2 févr. 1915, 22 - Constitution des dossiers médicaux pour les militaires hospitalisés, c. 8 févr. 1915, 23 - Fournitures de béquilles aux blessés militaires, c. 10 févr. 1915, 24 - Blessés militaires : envoi en convalescence d'officiers à l'établissement du Mont-des-Oiseaux, c. 10 févr. 1915, 24 - Blessés militaires : situation statistique dite « des cinq jours », c. 12 févr. 1915, 25 - Blessés militaires : au sujet du transport dans les salles, c. 15 févr. 1915, 26 - Au sujet de la radiographie des blessés militaires, c. 16 février 1915, 28 - Blessés indigènes : prohibition de livres de propagande, pro-islamique, note 23 févr. 1915, 30 – Personnel hospitalier : Statistique des infirmières qui ont soigné les malades et blessés militaires, c. 23 février 1915, 30 - Formalités d'admission des malades et blessés militaires, c. 25 févr. 1915, 31 - Envoi de militaires tuberculeux au Sanatorium de Bligny, c. 3 mars 1915, 35 - Dossier médical des malades militaires, c. 3 mars 1915, 36 - Au sujet de l'inhumation des militaires, c. 5 mars 1915, 37 - Remboursement des frais de séjour des militaires, c. 6 mars 1915, 37 - Blessés militaires: carnet de campagne des officiers, c. 14 mars 1915, 44 - Remise de décorations aux militaires, c. 15 mars 1915, 45 - Transmission des fiches d'entrée des contagieux à la Préfecture de Police, c. 17 mars 1915, 46 - Blessés militaires : organisation d'un établissement pour les mutilés ou impotents à l'Asile de Saint-Maurice, c. 20 mars 1915, 46 - Evacuation des militaires convalescents, c. 20 mars 1915, 46 - Blessés militaires : établissement des fiches individuelles, c. 25 mars 1915, 48 - Etablissement des billets de sortie des blessés et malades militaires, c. 25 mars 1915, 48 – Blessés et malades militaires : envoi aux familles de cartes postales sanitaires, c. 27 mars 1915, 49 - Blessés militaires : visites médicales, c. 27 mars 1915, 50 - Blessés et malades militaires : envoi aux familles de cartes postales sanitaires, c. 29 mars 1915, 50 - Blessés militaires : statistique médico-chirurgicale, c. 7 avril 1915, 54 - Blessés militaires : Devoirs de l'hospitalité aux parents des blessés, note 7 avril 1915, 54 - Mesures d'assistance prises en faveur des femmes violentées par les Allemands, c. 8 avril 1915, 35 - Blessés et malades militaires : exeat, c. 10 avril 1915, 55 - Blessés et malades militaires : permissions, c. 13 avril 1915, 56 - Blessés militaires : correspondance, c. 20 avril 1915, 58 - Admission dans les services d'accouchement des femmes violentées par les Allemands, note 22 avril 1915, 59 - Blessés militaires : permissions de sortie, c. 23 avril 1915, 61 - Isolement des malades atteints de méningite cérébro-spinale, note 24 avril 1915, 62 ; Mesures à prendre en cas d'incendie provoqué par des explosifs, c. 26 avril 1915, 68 - Mesures concernant les blessés militaires atteints de cécité, c. 26 avril 1915, 69 - Blessés et malades militaires : absences illégales, c. 29 avril 1915, 70 - Militaires hospitalisés : états de proposition pour avancement ou décoration, c. 29 avril 1915, 70 - Etat des militaires en traitement depuis plus de trois mois, c. 7 mai 1915, 77 - Au sujet du décès des militaires indigènes, note 7 mai 1915, 78 - Militaires hospitalisés : instructions relatives à la distribution des Croix de Guerre, c. 14 mai 1915, 79 -Etats concernant les militaires hospitalisés susceptibles d'être promus ou décorés, c. 15 mai 1915, 80 – Militaires : fiches d'entrée et de sortie, c. 17 mai 1915, 81 - Communication des circulaires concernant les militaires au personnel médical, c. 17 mai 1915, 81 – Au sujet des armes des blessés militaires, c. 17 mai 1915, 82 - Délivrance d'effets d'habillement à la sortie des militaires, c. 17 mai 1915, 83 - Au sujet de la sépulture des militaires décédés, c. 18 mai 1915, 83 - Blessés militaires : au sujet de l'évacuation des aveugles sur l'Hospice des Quinze-Vingts, note 18 mai 1915, 84 – Evacuation des blessés militaires en voie de guérison sur des hôpitaux complémentaires, c. 22 mai 1915, 84 - Militaires hospitalisés : recherches de spécialistes pour la fabrication du matériel d'artillerie, c. 22 mai 1915, 85 - Au sujet des visites aux militaires indigènes, c. 1er juin 1915, 87 - Blessés militaires: au sujet de la rééducation professionnelle des mutilés, c. 6 juin 1915, 88 - Blessés militaires : envoi des officiers au Mont-des-Oiseaux, c. 7 juin 1915, 89 - Blessés militaires : envoi à la Maison-Blanche et à Saint-Maurice, c. 7 juin 1915, 89 - Malades et blessés militaires : évacuation sur les dépôts de convalescence, c. 10 juin 1915, 90 - Exeat des malades et blessés militaires, note 10 juin 1915, 91 - Instructions concernant les militaires victimes des gaz toxiques, c. 10 juin 1915, 91 - Militaires hospitalisés : rééducation des mutilés, c. 16 juin 1915, 93 – Blessés militaires atteints de pseudarthroses, c. 23 juin 1915, 94 - Malades et blessés militaires : traitement hydrominéral, c. 25 juin 1915, 94 - Militaires hospitalisés : mesures à prendre pour la destruction des poux, c. 25 juin 1915, 95 - Militaires hospitalisés : bulletins d'entrée et de sortie, c. 26 juin 1915, 97 - Militaires hospitalisés : paiement de la solde journalière, c. 29 juin 1915, 97 - Blessés militaires : nécessité d'une autorisation ministérielle pour les changements de formation sanitaire, c. 1er juill. 1915, 99 - Blessés militaires : au sujet des états mensuels des malades hospitalisés depuis plus de trois mois ; c. 1er juill. 1915, 99 – Blessés militaires : fraudes à déjouer, simulateurs, c. 5 juill. 1915, 100 – Blessés militaires : admissions dans les hôpitaux, c. 5 juill. 1915, 101 - Blessés militaires : mesures concernant les transferts et les évacuations, c. 6 juillet 1915, 101 - Blessés militaires : formalités pour l'admission à l'Hôtel des Invalides, c. 6 juill. 1915, 102 - Blessés militaires : mesures en faveur des troupes africaines, c. 16 juill.1915, 103 - Blessés militaires: au sujet des rapatriés d'Allemagne, c. 17 juill. 1915, 104 - Blessés militaires : au sujet dit paiement de la solde, c. 22 juill. 1915, 105 - Libellé des actes de décès des militaires, c. 26 juill. 1915, 105 - Blessés militaires : au sujet des rapatriés d'Allemagne, c. 2 août 1915, 106 - Au sujet de l'inhumation des militaires musulmans, c. 2 août 1915, 107 - Blessés militaires : rappel d'instructions concernant les états mensuels des militaires en traitement depuis plus de trois mois, c. 2 août 1915, 108 - Au sujet de l'hospitalisation des ouvriers militaires détachés dans les usines, c. 2 août 1915, 108 - Blessés militaires : tickets de transport à tarif réduit, c. 9 août 1915, 109 - Blessés militaires : instructions concernant la radiographie, c. 9 août 1915; note 26 août 1915, 110 - Blessés militaires : évacuation sur le Vésinet des blessés atteints de fistules osseuses, c. 9 août 1915; note 26 août 1915 - Blessés militaires : règles à suivre pour les décisions à prendre au sujet des inaptes, c. 13 août 1915, 112 - Blessés militaires : distribution du tabac de cantine, c. 17 août 1915, 115 - Blessés militaires : au sujet de l'autopsie des décédés, c. 18 août 1915, 115 - Blessés militaires : au sujet des appareils prothétiques, c. 18 août 1915, 116 - Blessés militaires : désignation des catégories à hospitaliser à L'hôpital de la Croix-de-Berny, c. 18 août 1915, 116 - Blessés militaires : description statistique des formations sanitaires, c. 26 août 1915, 117 - Au sujet de la délivrance des cartes de bains pour l'Asile clinique (Sainte-Anne), c. 31 août 1915, 118 - Blessés militaires : affiches concernant la liberté de conscience, c. 8 sept. 1915, 119 - Blessés militaires : prescriptions concernant le culte, c. 8 sept. 1915, 119 - Blessés militaires : centres de prothèse pour les édentés, c. 10 sept. 1915, 120 - Blessés militaires: au sujet des punitions de prison infligées dans les hôpitaux, c. 14 sept. 1915, 120 ; Blessés militaires : congés et permissions. c. 16 sept. 1915, 123 - Blessés militaires : instructions concernant la discipline et les punitions, c. 22 sept. 1915, 124 ; Blessés militaires: au sujet de la visite des interprètes pour les troupes indigènes, c. 23 sept. 1915, 124 - Blessés militaires : au sujet de la franchise postale, c. 23 sept. 1915, 125 - Blessés militaires : au sujet des congés et permissions, c. 23 sept. 1915, 125 - Blessés militaires : au sujet de la correspondance, c. 25 sept. 1915, 126 - Blessés militaires : au sujet des évacuations sur les centres de spécialité, c. 27 sept. 1915, 126; Blessés militaires : au sujet des propositions de distinctions honorifiques, c. 27 sept. 1915, 127 - Blessés militaires : libellé des pièces destinées à l'établissement des pensions de retraite, c. 27 sept. 1915, 128 - Blessés militaires : mesures contre la propagation dit typhus par les poux, c. 28 sept. 1915, 128 – Blessés militaires : constitution des dossiers pour la réforme et les pensions de retraite, c. 29 sept. 1915, 131 - Blessés militaires : discrétion imposée aux permissionnaires, c. 29 sept. 1915, 133 - Militaires hospitalisés : états mensuels, c. 8 oct. 1915, 135 - Blessés militaires : épreuves radiographiques à joindre aux propositions de pensions, c. 8 oct. 1915, 136 - Affichage de la circulaire relative au respect de la liberté de conscience, c. 8 oct. 1915, 136 - Militaires hospitalisés : bulletins individuels de statistique, c. 11 oct. 1915, 137 - Autopsie du corps des militaires décédés dans les hôpitaux, c. 11 oct. 1915, 138 - Blessés militaires : désinfection et nettoyage des vêtements, c. 13 oct. 1915, 139 - Blessés militaires : états concernant la Croix de guerre, c. 15 oct. 1915, 140 - Restitution des brancards et couvertures au Service de Santé Militaire, c. 15 oct. 1915, 140 - Evaluation des militaires blessés ou malades sur les Hôpitaux Dépôts, c. 16 oct. 1915, 140 - Au sujet des correspondances militaires, c. 20 oct. 1915, 142 – Militaires malades : vaccination anticholérique, c. 23 oct. 1915, 143 - Blessés militaires : visites des membres du Parlement, c. 23 oct. 1915, 143 - Blessés militaires : cérémonial de la remise des médailles militaires, c. 27 oct. 1915, 143 - Blessés et malades militaires : instructions relatives aux mesures à prendre dans le but d'éviter la propagation dit typhus par les poux, c. 27 oct. 1915, 144 - Etats des blessés et malades militaires hospitalisés depuis plus de trois mois, c. 28 oct. 1915, 147 - Blessés militaires : utilisation des épreuves radiographiques, c. 4 nov. 1915, 151 - Blessés et malades militaires : au sujet de la solde journalière, c. 9 nov. 1915, 152 - Blessés militaires : envois à l'Hôpital du Mont-des-Oiseaux, c. 9 nov. 1915, 153 - Sorties des militaires musulmans hospitalisés, c. 15 nov. 1915, 155 - Militaires indigènes de l'Afrique du Nord : autorisation pour les visites, c. 15 nov. 1915, 156 – Militaires : interdiction des recommandations, c. 18 nov. 1915, 157 - Blessés et malades militaires : établissement des fiches des entrants et sortants, c. 22 nov. 1915, 158 - Blessés et malades militaires:, transferts, c. 22 nov. 1915, 159 - Blessés et malades militaires : cérémonial de la remise des décorations, c. 24 nov. 1915, 160 - Envoi des états de Croix de Guerre, c. 29 nov. 1915, 161 - Blessés et malades militaires: transport, c. 4 déc. 1915, 161; Militaires aveugles: envoi d'un état spécial, c. 8 déc. 1915, 163 - Blessés et malades militaires : mutilation volontaire et simulation, c. 9 déc. 1915, 163 – Conditions d'admission des malades de Saint-Denis, c. 10 déc. 1915, 163 – Etat numérique des militaires atteints de maladies contagieuses, c. 14 déc. 1915, 164 - Etals nominatifs de remise de Croix de Guerre, c. 16 déc. 1915, 165 - Malades et blessés militaires : au sujet des sorties prématurées, c. 17 déc. 1915, 166 - Blessés militaires : évacuation, note 18 déc. 1915, 168 - Blessés militaires: pourcentage des blessures à la tête depuis la mise en usage du nouveau casque, c. 20 déc. 1915, 170 ; Blessés et malades militaires : interdiction de leur communiquer les documents médicaux les concernant, c. 21 déc. 1915, 170 - Blessés et malades militaires : évacuation, c. 21 déc. 1915, 171 ; c. .22 déc. 1915, 174 – Blessés et malades militaires : allocation journalière de vin, c. 30 déc. 1915, 181.

TABLE ANALYTIQUE 1915 (p. 181-184) : Agences — Alcool — Alcoolisme — Assistance médicale à domicile – Assistance aux femmes en couches- Assistance obligatoire — Auxiliaires — Bandages — Blanchissage — Blessés militaires — Buanderies — Bureaux de Bienfaisance — Caisse Nationale des Retraites pour la vieillesse — Chardon-Lagache — Chômage — Comptabilité en deniers — Concours — Contagieux — Contrats — Correspondance militaire — Décorations - Délégations — Désinfection - Direction —Dispensaires — Éclairage - Économies — Effets de travail — Enfants assistés — Engagements — Évacuation — Exploitation — Frais de séjour — Henri-Mathé (École) — Hôpitaux - Infirmières bénévoles — Lagrange (Fondation). — Loyer — Malades militaires — Médicaments — Mobilisés — Mutilés — Pensions — Permissions — Personnel — Personnel administratif — Personnel ouvrier — Radiographie — Rapatriements — Rééducation des mutilés — Réforme — Rentes viagères — Retraites — Sages-femmes agréées — Secours — Sépultures — Service de Santé — Soldes — Travaux - Tuberculeux — Typhus — Vaccination — Vêtures — Vieillards, infirmes et incurables — Vin.

Le fonds de la BNF (Gallica) propose l’ensemble des années de guerre (1914-1918) lequel fera l’objet de billets ultérieurs sur ce blog.

Source : Recueil des arrêtés, instructions et circulaires réglementaires concernant l'administration générale de l'Assistance publique à Paris, année 1915. Paris : imp. Chaix, 1916, 184 p.

A SUIVRE

Lire la suite

AMBULANCES... 1914-1918 – Lettre A

9 Janvier 2016 , Rédigé par François OLIER Publié dans #recherche archives documentation

LOCALISATION DES FORMATIONS SANITAIRES DE LA ZONE DES ARMEES (1914-1918).

Je vous propose aujourd'hui ce répertoire constitué d’après le fonds de l’état civil aux armées conservé aux Archives Nationales de Pierrefitte-sur-Seine, versements 19860726 et 19860727 (19860726/1 à 19860726/404 et 19860727/1 à 19860727/666), dont le répertoire descriptif a fait l’objet, en 2015, d’une première édition électronique.

Le répertoire alphabétique des lieux de stationnement proposé ci-après ne concerne que les formations sanitaires de la zone des armées. Il a été recopié d’après un document dactylographié incomplet conservé au musée du service de santé (carton n° 3039), complété par une 2e copie « dite de Pau » provenant du fonds des « usuels » du SAMHA de Limoges (consultée en 1997) et une 3e copie détenue par le SHD-Terre de Vincennes (Archives de Moscou) conservée sous la cote 9NN 7/192 (consultée en 2012).

Cette liste récapitulative des localisations - ca. 32 000 mentions, au 01/01/2016 -, mise à la disposition des chercheurs, n’est pas exhaustive et reste très souvent « fautive» sur le vu des contrôles, vérifications, pointages opérés par mes soins sur les journaux des marches et opérations ; en raison – par exemple - de la reprise de registres d’état civil par plusieurs formations sanitaires qui se sont succèdées dans une même infrastructure, sous une nouvelle dénomination ou qui présentent nombre d’erreurs de dactylographie dans les différents items (localisation ou dénomination des communes et lieux-dits, désignation des formations, dates, et même n° de registre).

Ce document de travail qui mériterait une analyse plus précise, notamment en matière de dates, ne doit être considéré que comme un complément aux journaux des marches et opérations (non numérisés) du service de santé militaires conservés au Musée du service de santé des armées au Val-de-Grâce à Paris. Ceci étant dit, ce répertoire des Archives nationales, facilement accessible en ligne, est un document extrêmement utile pour reconstituer, en matière de localisation, les JMO du service de santé militaire qui sont détruits, manquants ou incomplets. Ils pourront également donner - à défaut de pouvoir consulter les JMO au Val-de-Grâce - une « approche », toutefois imparfaite, de la localisation des milliers de formations sanitaires déployées dans la zone du front du nord-est.

Vous en saurez plus sur cet ensemble documentaire en consultant : Roseline Salmon, "Les registres d'état civil des régiments, 1914-1918", Isabelle Homer et Emmanuel Penicaut (dir.), Le soldat et la mort dans la Grande Guerre, Rennes, 2016, pp. 91-98.

Les formations hospitalières de la zone des armées (étapes) et de celle de l'intérieur font l'objet de longs développements dans notre tome 5 des Hôpitaux militaires dans la guerre 1914-1918, aux éditions Ysec paru en 2016.

 

Contrôle et classement par mes soins, par ordre chronologique. Les abréviations figurent à la fin du billet.

– Légende : « lieu de stationnement », « désignation de l’ambulance », « arrivée le », « partie le », « numéro du registre ».

ABAINVILLE (Meuse) amb. 209 (05-05/09/17) : 4365 ; amb. 13/9 (11-11/09/17) : 3397.

ABANCOURT (Meuse)amb. 1/72 (25-26/08/14) : 3141.

ABBECOURT (Aisne)amb. 24/3 (07/12/17-25/04/18) : 4059 ; GBC 8 (9-11/10/18) : 3610 ; HoE 36/1 (20/10/18-28/12/18) : 2334-2335.

ABBEVILLE (Somme)HC 2 (29/10/14-28/07/15) : 2746 ; HC 80 Vayson (18/12/14-03/03/16) : 253 ; TSI n°4 [H7] (14-14/05/15) : 812 ; TSSP Midi 9 (18-18/06/15) : 2803.

Abecle (camp d’- Poperinghe, Belgique)amb. 8/16 (6-7/11/14) : 3530 ; HoE 15/2 (09/11/14-15/01/15) : 1624; amb. 14/14 (23/04/18-26/07/18) : 5713 ; amb. 7/16 (30/04/18-11/05/18) : 3972 ; amb. 6DC (21-21/08/18) : 3362.

ABLAIN-SAINT-NAZAIRE (Souchez, Pas-de-Calais) – GBD 70 (3/06/15-30/09/15) : 181 ; amb. 6/14 (22/10/15-14/11/15) : 3515.

ACHEUX (Somme) – amb. 8/11 (11/11/14-16/03/16) : 4549

ACHILLEON (Corfou, Grèce) – Hôpital militaire Tribondeau (26/02/16-13/12/17) : 1434

ACQ (Vimy, Pas-de-Calais) – GBD 14 (08/01/15-13/05/15) : 4730-4731 ; amb. 9/9 (09/05/15-28/05/15) : 2739 ; amb. 12/9 (09-28/05/15) : 4305 ; amb. 10/9 (10-13/05/15) : 3532 ; amb. 7/9 (14/05/15-21/06/15) : 2319 ; amb. 11/33 (20/05/15-04/06/15) : 3536 ; amb. 4/9 (8/06/15-5/07/15) : 1164 ; amb. 11/1 (20/05/15-04/06/15) : 3536 ; amb. 1/2D.Maroc (18-24/06/15) : 3450 ; amb. 3/3 (05/07/15-23/07/15) : 3469 ; amb. 4/3 (5-26/07/15) : 325 ; amb. 4/4 (10/09/15-08/10/15) : 2403 ; amb. 14/17 (14/10/15-18/03/16) : 4551 ; amb. 3/152 (22/02/16-16/06/16) : 4402.

ACY-EN-MULTIEN (Oise)amb. 11/22 (24/07/18-14/08/18) : 2643 ; amb. 8/2 (30/06/18-24/07/18) : 4362-4379 ;

ADANA (Cilicie)amb. 2/P, amb. 2/L (23/03/19-15/09/19) : 7447 ; amb. 5/L (6/08/20-28/03/21) : 8037.

ADINKERQUE (Belgique)amb. 7/6 ? de la 42e DI, en gare (28/10/14-09/11/14) : 4301 ; amb. 10/6 (25-27/10/14) : 1768 ; amb. 4/12 (01/02/15-24/03/15) : 3494 ; amb. 4/62 (01/02/15-24/03/15) : 3494 ; amb. 6/17 (31/03/15-11/11/15) : 4092 ; amb. 13/12 (29/08/15-29/08/15) : 2152 ; amb. 3/D.Maroc (05/02/16-04/12/16) : 3468 ; Hôpital chirurgical mobile n°1 (Mrs Borden-Turner), Adinkerque et oosthoek (05/04/17-08/06/18) : 2121-5255.

AERSEELE (Belgique)GBD 77 (23/10/18-01/11/18) : 4732-4733 ; amb. 14/17 (29/10/18-11/11/18) : 4551.

AGNEZ-LES-DUISANS (Pas-de-Calais)amb. 12/10 (23/10/14-19/11/14) : 2419-2420 ; amb. 6/9 (22/04/15-01/05/15) : 1332 ; amb. 15/11 (23/08/15-08/10/15) : 2884 ; amb. 14/11 (20/09/15-11/10/15) : 3560 ; amb. 1/66 (31/10/15-01/11/15) : 3858 ; amb. 9/12 (06/02/16-10/04/16) : 3033.

AGNIERES (Pas-de-Calais)amb. 7/3 (27/09/15-07/10/15) : 3370

AGNY (Pas-de-Calais)GBD 18 (26/09/15-17/10/15) : 5063 ; amb. 9/17 (17/11/15-16/05/16) : 4607.

AIGNY (Marne)amb. 1/11, amb. 1/21e DI (04-04/09/14) : 3427

AILETTE (L’, Oise)GBD 72 (6-16/10/18) : 2699

Ailly (bois d, Ailly-sur-Meuse, Meuse)GBD 128 (04-14/08/16) : 1905

AILLY-APPREMONT (Meuse)GBD 34 (03-03/08/14) : 3822

AILLY-SUR-NOYE (Somme)amb. 3/D.Maroc (30/03/18-04/04/18) : 3468 ; GBD 17 (10/04/18-27/05/18) : 5223 ; GBD 15 DIC (17-17/06/18) : 3303.

AINEFFE ? (Belgique)amb. 5/DC (18/08/14-29/07/18) : 3967

AIN TAB (Syrie)amb. 3/PS, amb. 3/L (08-15/12/20) : 7920

AIX-ANGRES (Pas-de-Calais)GBD 43 (13/05/15-05/01/16) : 3662 à 3665 ; GBD 48 (21-27/06/15) : 2694.

AIX-LA-CHAPELLE (Rhénanie du Nord-Westphalie, Allemagne)amb. 1/1 (11/12/18-08/09/19) : 4357 ; amb. 2/70, amb. 6/33 (24/12/18-02/06/19) : 5360.

AIX-NOULETTE (Pas-de-Calais)GBD 43 (28-28/05/15) : 3666 ?

AIZY (Aisne) GBD 43 (08/06/17-14/08/17) : 3667 ; GBD 66 (03-27/10/17) : 2590 ; GBD 38 (10/10/17-23/10/17) : 2590.

AKKERMANN (Russie) auj. Bilhorod-Dnistrovskyï (Ukraine)ACM 4 (12/04/19-16/07/19) : 4367.

ALBERT (Somme) – amb. 1/11, amb. 1/21 DI (28-29/09/14) : 76, 3427.

ALEP (Syrie) – AA 8, amb. 4/L (22/08/20-14/04/21) : 7898.

ALEXANDRIA (Roumanie)AA 11 (31/01/19-23/04/19) : 4403.

ALLEMANT (Aisne)GBD 151 (01/11/17-16/11/17) : 3669 ; GBD 36 (13/10/18) : 3826.

ALLEMANT (Marne)amb. 7/9 (10-12/09/14) : 2319.

ALTKIRCH (Haut-Rhin)amb. 1/44 (20-21/08/14) : 3306 ; amb. 1/57 (21/08/14-23/03/15) : 5022 ; amb. 1/44? (26-26/02/16?): 3308.

Note (28/01/2016) : M. Eric Mansuy, dont l'expertise sur les combats dans les Vosges est bien connue, me précise dans un récent courriel qu'Altkirch était en 1916 dans la zone occupée. Il restera à consulter le registre 3308 à Pierrefitte pour en savoir plus. Modifié 30/01/2016.

ALVERINGEM (Belgique)amb. 10/6 (04-05/11/14): 1768.

ALZEY (Hesse-Rhénane, Allemagne)amb. 8/7 (16/12/18-12/02/19) : 7747

AMANCE (Meurthe-et-Moselle)GBD 68 (24/01/16-05/02/16) : 3020.

AMBLAINCOURT (Meuse)amb. 14/6 (15/09/14-23/06/15) : 2646.

AMBLAINVILLE (Oise)HCA 46 (02-02/09/18) : 6653 ; amb. 244 (10/10/18-27/12/18) : 3042.

AMBLENY (Aisne)amb. 8/7 (15/11/14-26/06/15) : 4720 ; amb. 6/7 (30/10/15-10/03/16 ?) : 3029 ; amb. 3/22 (16/05/17-14/10/17) : 4399 ; HoE 51/B (19/04/18-04/06/18) : 5113, 5715 ; amb. 3/61 (10/09/18-29/10/18) : 4289 ; amb. 2/51 (18/09/18-10/11/18) : 4612 (Chauny), 4613.

AMBLY-SUR-MEUSE (Meuse)amb. 9/6 (26/09/14-20/10/14) : 4441 ; amb. 8/6 (28/09/14-06/10/14) : 2950 ; amb. 19/6 ?, 9/6 (21/10/14-25/04/15) : 1131 ; amb. 2/54 (10/04/15-21/06/16) : 2731 ; amb. 8/2 (09/08/15-11/09/15) : 4379 ; amb. 6/2 (13-13/03/16) : 3363 ; amb. 1/72 (21/04/16-23/05/16) ; amb. 2/68 (14/02/17-01/06/18) : 3964-3965 ; amb. 9/17 (14/05/17-27/04/18) : 4606-4607 ; amb. 1/22 (08/11/17-07/01/18) : 4221 ; amb. 12/7 (05/03/18-21/04/18) : 3544-3545 ; amb. 12/16 (17/04/18-09/08/18) : 4608.

AMBOISE (Indre-et-Loire)TSI n°3, HoE 1 (10-10/09/14) : 228.

AMBRIEF (Aisne)GBD 17 (08-10/08/18) : 5062 ; GBD 12 (18/08/18-24/10/18) : 2819 ; GBD 41 (19-20/09/18) : 3832.

AMIENS (Somme)amb. 10/20 (03/10/14-17/03/15) : 81 ; amb. 11/20 (03-07/10/14) : 3099 ; HoE 22/1 (06/10/14-10/09/16) : 838 ; amb. 15/20 (16/11/14-18/07/15) : 45 ; amb. 5/31 (06/04/15-25/07/15) : 3505 - TSSP Nord 2 (25/09/16) : 863.

Note : L’ ambulance n° 14/9 est mentionnée [septembre 1914-juin 1915 ?] sous l’appellation "ambulance Sainte Famille" ; elle paraît s’être sédentarisée à Amiens et avoir fusionné  – à une date inconnue – avec une formation hospitalière du complexe hospitalier militaire d’Amiens. Remerciements à Dominique Ganry.

ANADOLILI (Grèce)AA 2 (25/06/16-25/09/16) : 4153.

ANCEMONT (Meuse)amb. 3/67 (11/10/14-13/10/14) : 4180 ; amb. 1/67 (23/10/14-11/12/15) : 4536 ; amb. 9/6 ? (09/05/15-06/06/15) : 1131 ; amb. 3/59 (15/07/18-24/07/18) : 3879.

ANCIENVILLE (Aisne)GBD 41 (21-29/07/18) : 3831.

ANDECHY (Somme)GBD 47 (16-22/08/18) : 3836 ; GBD 126 (01-05/09/18) : 2454.

ANDERNAY (Meuse)amb. 11 ? (22-23/09/14) : 3697.

ANDILLY (Meurthe-et-Moselle) – amb. 9/14 (16/12/14-04/07/15) ; amb. 12/14 (22/10/15-14/06/15 ?) : 3546 ; amb. 1/66 ? (01-01/04/18) : 3858 ; amb. 2/54 (04/06/18-10/07/18) : 2731.

ANGICOURT (Oise)HCA 37 (05/06/18-17/11/18) : 4281-5151

ANGLEMONT (Vosges)amb. 9/7 (15/09/14-21/09/14) : 3207-3208.

ANGUILCOURT(Aisne)GBD 67 (20-20/10/18) : 9068 ; amb. 6/18 (20/10/18-03/11/18) : 3886.

ANGVILLER (Moselle)amb. 1/16 (19-19/08/14) : 3420 ; amb. 3/16, amb. 3/22 DI (20-26/08/14) : 5782.

ANIZY-LE-CHATEAUGBD 36 (14-14/10/18) : 3825.

ANLASS-WASEN (pentes du, Haut-Rhin)GBC [51 ?] (25-26/07/16) : 6070.

ANNEL (Château d’, Oise)amb. 3/15 (30/08/18-14/09/18) : 3092.

ANNELLES (Ardennes)GBD 21 (22-30/10/18) : 2864.

ANOULD (Vosges)amb. 5/7 (31/08/14-07/09/14) : 4546 ; amb. 1/63 (02/09/14) : 3436 ; amb. 16/2 (11-11/11/18) : 3575.

ANOZEL (Saulcy-sur-Meurthe, Vosges)GBC 14 (29-29/08/14) : 2439.

ANSAUVILLE (Meurthe-et-Moselle)amb. 1/16 (20/09/14-04/10/14) : 3430 ; amb. 3/64 (22/10/14-19/03/15) : 3094 ; amb. 2/16 (22/09/15-15/04/16 ?) : 3451 ; amb. 12/14 (29-29/05/15) : 3546.

ANTHEE (Château d’Ostemerée, Belgique)GBD 2 (22-22/08/14) : 3812.

ANTHELUPT (Meurthe-et-Moselle)amb. 1/77 (03-03/04/16) : 3444.

ANTHENAY (Marne)ACA 24 (10/08/18-05/09/18) : 9057-9058.

ANTHEUIL-PORTES (Ferme des Loges, Oise)GBD 2 (10/06/18-9/07/18) : 3812 ; GBD 70 (18-25/08/18) : 2868-2869.

ANTILLY (Oise)amb. 4/53 (12/06/18-17/09/18) : 4521 ; amb.Etapes 15/9 (25/09/18-14/10/18) : 2708 ; amb. 6/11 (11/11/18-10/12/18): 6635.

Antioche (Ferme d’, Vauxaillon, Aisne) – GBD 3DIC (08/05/17-29/07/17) : 5327.

ANTREY (Vosges) – voir AUTREY

ANZIN-SAINT-AUBIN (Pas-de-Calais) – GBD 45 (24/11/14-21/12/14) : 3490 ; amb. 12/10 (01/06/15-23/06/15) : 2419-2420.

AOUSTE (Ardennes) – amb. 231 (13/12/18-03/01/19) : 3263.

APPILLY (Oise) – amb. 3/155 (13/09/18-21/10/18) : 2734.

APREMONT-LA-FORET (Meuse) – GBD 128 (25-25/10/15) : 2040 ; GBC 31 (25-25/10/15) : 1905.

ARAD (Hongrie, auj. Arad, Roumanie) AA 18 (01/04/19-13/05/19) : 4469.

ARAPLI (auj. Nea Magnisia, Grèce) – amb 2 AO (29/07/16-02/04/17) : 4798.

Arbre-en-Boule (l’, Herbécourt, Somme)GBD 16 DIC (07-07/07/16) : 4961.

ARCIS-LE-PONSART (Marne) – GBD 164 (09-09/08/18) : 2679.

ARCIS-SUR-AUBE (Aube) – amb. 14/12 (5-26/09/14) : 3186 ; TS 2 (7-8/09/14) : 4271 ; TS 15 ? (27-27/09/14) : 5398 ; amb. 20/6 (2/10/16-04/02/17) : 2499 ; HCA 64 (27/09/18-27/12/18) : 5658-5659.

ARCY-SAINTE-RESTITUE (Aisne) – GBD 3 (28/05/18-02/06/18) : 3667 ; GBD 22 (28/05/18-27/09/18) : 3654 ; amb. 1/68 (05/08/18-27/09/18) : 4610 ; GBD 41 (04-06/08/18) : 3831 ; amb. 7/3 (19-19/09/18) : 3370 ; amb. 7/14 (27/08/18-02/09/18) : 2789.

ARDOOIE (Belgique) – amb. 2DC (18-18/10/18) : 3246.

ARMANCOURT (Somme) – GBD 62 (22-22/06/16) : 2960.

ARMENSLA ? (Serbie) – amb. 1/57 (21/10/17-26/09/18) : 4965.

ARNEKE (Nord) – amb. 202 (12/05/16-06/06/18) : 4556 ; amb. 16/21 (27/04/18-11/05/18) : 3578-3579 ; HoE 16/2 (30/04/18-11/07/18) : 2872.

Arnes (l’, Ardennes) – GBD 61 (07/04/18-11/10/18) : 2670.

Aronde (l’, nord de l’, Oise) – GBD 121 (12/06/18-11/08/18) : 5322.

ARRACOURT (Meurthe-et-Moselle) – amb. 2DC (06-06/08/14) : 3245 – amb. 1/20 (15/08/14-01/09/14) : 4218-4220 ; amb. 2/39 (15/08/14-06/09/14) : 1194-3244 ; GBC 20 (18-18/08/14) : 2552 ; GBD 56 (02/06/18-18/07/18) : 2444.

Modifié : 19/10/2020

ARRAS (Pas-de-Calais) – HC 4 (7/10/14-10/10/14) : 1012 ; amb. 9/1 (13-15/10/14) : 3095 ; amb. 1/10 (26/12/14-12/07/16) : 4091 ; amb. 13/14 (7-15/05/15) : 4306 ; amb. 1/74 [10/18] (13/07/15-11/10/15) : 2885 ; amb. 1/84 (14-14/10/15) : 1234 ; amb. 9/7 (28/10/15-3/04/16) : 4606 ; amb. 11/22 (02-17/02/16) ; amb. 214 (25/08/19-15/10/19) : 5628.

Modifié : 19/10/2020

ART-SUR-MEURTHE (Meurthe-et-Moselle) – amb. 3/70 (08/09/14-10/10/14) : 6067 ; amb. 1/64 (10-12/09/14) : 2652 ; amb. 4/59 (4/10/14-02/01/18) : 3683 ; amb. 1/59 (31-31/07/16) : 2945 ; HCA 5 (19/04/18-25/12/18) : 5656.

ARTONGES (Condé-en-Brie, Aisne) – amb. 1/69 (11-11/09/14) : 3438 ; amb. 4/1 (15/03/15-12/10/15) : 5246.

ARVILLERS (Somme) – amb. 1/4 (30/10/14-11/11/14) : 3304 ; GBD 126 (11-23/08/18) : 2454

ARZILLIERES (Marne) – GBD 2DIC (09/09/14-07/05/16) : 4078.

ASAGI MARALA (armée d’Orient)AA 1 (18/08/16-06/12/16) : 4389.

ASFELD VILLE (Ardennes) – GBD 45 (14/10/18-20/12/18) : 4560-4562.

ASIAGO (Vicence, Italie) – GBD 24 (16/06/18-30/11/19) : 4419 ; GBC 12 (19/06/18-28/11/18) : 2827.

ASNAD (Albanie) – AA 2 (05-05/08/18) : 4154.

ASOLO (Trévise, Italie) – amb. 5/14 (13/12/17-19/03/18) : 2494 ; amb. 15/8 (24-24/01/18) : 3400.

ASPACH-LE-BAS (Haut-Rhin) – GBD 57 (07-10/03/15) : 4090

ASPACH-LE-HAUT (Haut-Rhin) – amb. 1/10 DC (25-26/12/14) : 733 ; GBD 32 (25/02/18-09/03/18) : 3890.

ASSAINVILLERS (Somme) – amb. 11/4 (17/07/16-16/04/17) : 7439 ; GBD 46 (10/08/18-27/09/18) : 4956 ; GBC 35 (12/08/18-24/09/18) : 3611.

ASSEVILLERS (Somme) – GBD 99 (09/07/16-13/07/16) : 1844-2508 ; GBD 1 D.Maroc (06/07/16-31/03/18) : 4645 ; GBD 3 (03/08/14-22/07/17) : 2206-3016 ; GBD 3 DIC (15-29/07/16) : 5327 ; GBD 15 DIC (21/08/16-02/12/16) : 3303 ; GBD 121 (30/08/16-06/10/16) : 8322 ; amb. 3/18 (29/01/17-02/02/17) : 2398.

ATHIENVILLE (Meurthe-et-Moselle) – GBD 58 (21/08/15-15/01/16) : 3019.

ATHIES-SOUS-LAON (Aisne) – amb. 1/87 (11-11/11/18) : 3446.

ATKWICH voir ALTKIRCH (Haut-Rhin).

ATTICHY (et Cuise-la-Motte, Pont-Chevalier, Oise)amb. 8/4 (14-14/09/14) : 1348 ; amb. 3/52 (17-17/09/14) : 3480 ; amb. 4/51 (17-24/09/14) : 4718 ; amb. 3/52 (18-18/09/14) : 3480 ; amb. 1/56 (23-30/09/14) : 3309 ; amb. 12/11 (02/07/15-16/09/15) : 3390 ; amb. 1/51 (08/04/15-02/11/17) : 6337 ; amb. 7/1 (03/11/15-04/03/16) : 3369 ; amb. 230 (01-01/06/18) : 3765 ; GBC 20 (16/06/18) : 3802 ; GBD 19 (17/06/18-05/07/18) : 3815 ; GBD 128 (04-20/08/18) : 5326.

ATTIGNY (Ardennes) – amb. 4/11 (14-14/08/14) : 3249.

ATTON (Meurthe-et-Moselle) – amb. 1/59 (16-19/02/15) : 2945 ; amb. 3/68 (19/02/15-08/09/15) : 4289 ; amb. 1/59 (11-11/10/15) : 2945.

AUBENTON (Aisne) – amb. 16/22 (03/01/19-fév. 19) : 3586.

AUBERIVE-SUR-SUIPPES (et Village Gascon, Marne) – GBD 42 (04/09/15-05/10/15) : 1387 ; GBD 24 (06/03/17-16/06/18) : 4419 ; GBD 87 ? (06-06/11/17) : 2671.

AUBERVILLIERS (La Courneuve, Seine) – HoE 35/1 (25/02/17-31/10/18) : 3275.

AUBIGNY-EN-ARTOIS (Pas-de-Calais) – amb. 11/10 (10/09/14-10/10/14) : 3386 ; amb. 6/21 (10/10/14-04/11/14) : 4737 ; amb. 3/70 (10/10/14-17/11/14) : 6067 ; amb. 2/45 (8-28/11/14) : 3457 ; amb. 12/1 (29/11/14-04/03/16) : 913 ; HoE 5/2 (02/12/14 – 26/01/17) : 1233-4279 ; amb. 6/20 (30/04/15-02/03/16) : 7026 ; amb. 1/20 (16/05/15-04/06/15) : 4218.

AUBILLY (Marne)HoE Bouleuse (11/04/17-22/05/18) : 2251-2253 ; GBD 45 (29/05/18-23/07/18) : 4560 ; GBD 16 (28/08/18-05/10/18) : 6806.

AUBRAIES (les, Loiret) HoE 33 (21-27/12/14) : 3274.

AUBRAY (Marne ?) amb. 1/52 (04-04/09/14) : 4288.

AUBREVILLE (Meuse) amb. 7/5 (22-25/09/14) : 3520. ; amb. 11/5 (06/11/14-25/09/15) : 7748.

AUCHAUVILLIERS (Somme) amb. 8/11 (31/10/14-01/11/14) : 4550

AUCHEL (Pas-de-Calais) – HT (12/10/14-04/03/16) : 535-536.

AUDIGNICOURT (Aisne) GBC 7 (01/09/18-15/09/18) : 3797 ; GBC 20 (05-05/09/18) : 3902.

AULNOIS-SUR-VERTUZEY (Meuse)amb. 12/8 (10/01/15-09/03/15) : 3036 ; amb. 7/8 (06/04/16-22/01/17) : 3974 ; amb. 8/17 (14/02/18-14/06/18) : 7751 ; GBD 38 (14-18/10/18) : 3825.

AUMONT (Aisne) – amb. 237 (07/01/18-25/07/18) : 4229.

Aurousseau (camp d’, Aisne) – GBD 36 (07-07/05/17) : 3826.

AUSSANVILLE ? (Meurthe-et-Moselle)amb. 2/16 ?, 1/21 ? (24/10/14-31/05/18) : 3433

AUTHE (Ardennes) – amb. 1/1 (21-22/08/14) : 4357.

AUTHEUIL-EN-VALOIS (Oise) – GBD 2 (17-17/12/18) : 3813.

AUTHIES (Somme) – amb. 1/51 (01/06/15-05/10/15) : 4286 ; amb. 2/51 (13/06/15-09/10/15) : 4612.

AUTRECHES (Oise) – GBD 128 (22/08/14-06/09/18) : 5326 ; GBC 30 (24-24/08/18) : 3803.

AUTREVILLE (Aisne) – amb 3DC (25/06/17-02/06/18) : 3869.

AUTREY (Vosges) – amb. 8/21 (25/08/14-16/09/14) : 2985 ; amb. 5/21 (29-29/08/14) : 3503 ; amb. 2/44 (01-03/09/14) : 753 ; amb. 11/21 (04-23/09/14) : 3896 ; amb. 3/44 (06-25/09/14) : 4358.

Observation : Modifié 28/01/2016

AUTRY (Ardennes) – amb. 13/14 (01-24/11/18) : 2658 ; amb. 1/155 (01-06/11/18) : 2877.

AUVE (Marne) – amb. 8/14 (18/10/15-10/07/17) : 4228 ; HoE, amb. 9/5 (02/03/18-27/02/19) : 3693-3730 ; amb. 1/75 (01/12/18-31/01/19) : 5738.

AUVEGEM ? (Belgique) – GBD 12 (03-04/11/18) : 2819.

AUXY (Seine-et-Marne) – amb. 3/11 (08-11/09/14) : 3874.

AVOCOURT (Meuse) – amb. 10/5 (16-17/09/14) : 4303-4304 ; amb. 11/5 (18/09/14-29/10/16) : 7748 ; amb. 9/17 (14/05/16-01/07/17) : 4607 ; GBD 25 (25-25/08/17) : 3657.

AVAUX (Ardennes) – GBD 16 (15-15/10/18) : 6807.

AVENAY-VAL-D’OR (Marne) – amb. 12/9 (31/12/14-09/05/15) : 4305 ; amb. 3/155 (23/05/15-06/09/15) : 2734.

AVESNES-SUR-HELPE (Nord) – amb. 1/96 (11/01/19-29/08/19) : 5595.

AVESNES-LE-COMTE (Pas-de-Calais) – amb. 3/12 (23-23/08/15) : 570.

AVIZE (Marne) – TSI 2/10CA (25/09/14-16/11/14) : 6073 ; amb. 15/22 (17-22/09/18) : 5248.

AVRICOURT (Oise) – GBD 32 (17-17/08/14) : 961.

AY (Marne) – amb. 9/9 (23/11/14-09/05/15) : 2739 ; amb. 1/155 (27-27/04/15) : 2877 ; amb. 1/51 (15/05/15-12/06/15): 4286 ; amb. 13/15 (21-21/09/15): 790 ; amb. 2/97 (19/10/15-11/01/16) : 3407 ; amb. 16/18 (27/09/16-11/07/17) : 4443 ; amb. 4/4 (27/04/17-23/09/17) : 2403.

AYENCOURT (Somme) – amb. 14/13 (17/11/15-14/02/17) : 3562.

Abréviations : AA (ambulance alpine) - ACA (ambulance chirurgicale automobile) - amb. (ambulance) – AO (armée d’Orient) - DC (division de cavalerie) – DIC (division d’infanterie coloniale) – D. Maroc (division marocaine) – E (Etapes) - GBD (Groupe de brancardiers divisionnaires) – GBC (Groupe de brancardiers de corps d’armée) – HC (hôpital complémentaire) – HCA (Hôpital complémentaire d’armée) - HoE (hôpital d’évacuation) – HT (hôpital temporaire) - L (Levant) - P (Palestine) – PS (Palestine-Syrie) - TS (Train sanitaire) – TSI (Train sanitaire improvisé) - TSSP (Train sanitaire semi-permanent).
N’HESITEZ PAS A ME FAIRE PART DE VOS OBSERVATIONS ET COMMENTAIRES.
Remerciements à M. Philippe Bontemps. Mise à jour : 19 octobre 2020
Lire la suite

ADMINISTRATION DES HOPITAUX DE L’ASSISTANCE PUBLIQUE DE PARIS DANS LA GRANDE GUERRE, ANNEE 1914

26 Décembre 2015 , Rédigé par François OLIER Publié dans #recherche archives documentation, #les hopitaux

ADMINISTRATION DES HOPITAUX DE L’ASSISTANCE PUBLIQUE DE PARIS DANS LA GRANDE GUERRE, ANNEE 1914
Des « Recueils » précieux pour documenter des expositions thématiques sur le fonctionnement des hôpitaux temporaires en 1914-1918.

J’ai extrait, à dater de la Mobilisation de 1914, les circulaires civiles et militaires du « Recueil des arrêtés, instructions et circulaires réglementaires concernant l'administration générale de l'Assistance publique à Paris » (année 1914), en ligne sur le site de la Bibliothèque nationale de France (www.Gallica.fr) susceptibles d’intéresser les lecteurs du blog. Cette documentation administrative émanant de l’Assistance Publique est complémentaire de celle que nous proposons depuis 2008 dans le « Précis d’organisation et de fonctionnement du service de santé » inclus dans les tomes 1, 2 et 4 de nos volumes des Hôpitaux militaires dans la Guerre 1914-1918 (chez www.ysec.fr). Le lecteur pourra aussi se référer aux nombreux documents extraits des archives parisiennes de l’Assistance Publique, collectés et mis en ligne par Laurent Provost sur son site à découvrir.

Les copies des circulaires émanant de la direction du service de santé du Gouvernement militaire de Paris (DSS/GMP) – qui sont souvent des « copier/coller » des directives de l’administration centrale (7e direction « santé » du Ministère de la Guerre) – éclairent sur les préoccupations hospitalo-militaires en ce début de guerre. Il sera extrêmement intéressant de les découvrir et de les aborder dans le cadre de la préparation d’expositions ou présentations thématiques sur les Hôpitaux temporaires de 1914-1918. L’ensemble documentaire étant désormais facilement accessible en ligne

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6556409r

je n’ai choisi de le développer, dans ce billet, qu’au travers de l’item sur les « hôpitaux » de la table analytique 1914, amendé et complété par mes soins d’un renvoi à la page.

Hôpitaux. (1914) —Lits à la disposition des blessés militaires, c. 6 août 1914, 106 - militarisation, c. 10 août 1914, 110 - contagieux, c. 21 août 1914, 120 – brassards, c. 24 août 1914, 122 - précautions contre les bombes, c. 2 sept. 1914, 136 ; c. 24 sept. 1914 - drapeau de la Croix-Rouge, c. 3 sept. 1914, 136 – hospices : évacuation, c. 7 sept. 1914, 138 - Admission de blessés militaires, c. 29 sept. 1914, 150 - souscriptions en faveur des blessés et malades militaires, c. 1er oct.1914, 157 - état-civil des blessés militaires, c. DSS/GMP, 2 oct. 1914, 158 - statistique quotidienne des militaires blessés et décédés, c. 5 oct.1914, 159 - successions des militaires décédés, c. 10 oct. 1914, 160 - rédaction des actes de décès des militaires, c. CDT/GMP, 18 oct. 1914, 164 – hôpitaux : accès des ministres du culte auprès des blessés militaires, c. 21 oct. 1914, 169 - distribution du tabac de cantine aux blessés militaires, c. MIN/G, 22 oct. 1914, 170 – hôpitaux : billets de sortie des blessés militaires, c. MIN/G, 23 oct. 1914, 172 - plaques d'identité de militaires décédés, c. 31 oct.1914, 176 - état nominatif des militaires admis, c. DSS/GMP, 31 oct. 1914, 177 - Nouvelles aux familles des militaires hospitalisés, c. 1er nov. 1914, 177 - Obsèques des militaires décédés, c. 5 nov. 1914, 179 - Services spéciaux pour les blessés militaires atteints de traumatismes de la face, c. 9 nov. 1914, 181 - Hospitalisation et traitement des militaires, c. 10 nov. 1914, 182 - Envoi en convalescence des militaires, c. 14 nov. 1914, 187 - Remboursement des frais accessoires de séjour des militaires, c. 16 nov. 1914, 188 - concerts pour militaires, c. 18 nov. 1914, 189 - Mesures concernant les corps non réclamés, c. 21 nov. 1914, 190 - Mesures prophylactiques contre le typhus pour le camp retranché de Paris, instruction DSS/GMP, 25 nov. 1914, 192 ; Mesures contre le typhus, c. 27 nov. 1914, 196 - Blessés et malades militaires; sorties et envois en convalescence, c. 14 déc. 1914, 206 - Malades militaires; état décadaire des contagieux, c. 19 déc. 1914, 209 - Blessés et malades militaires; repas de Noël, c. 23 déc. 1914, 212 - Malades et blessés militaires; autorisation de sortie, c. 23 déc. 1914, 212 - Malades et blessés militaires; congés de convalescence, c. 23 déc. 1914, 213 - Malades et blessés militaires; mouvement des entrées et sorties. c. 28 déc.1914, 214.

Autres thématiques présentées dans le « Recueil ».

TABLE ANALYTIQUE 1914 (p. 219-222) : Accidents du travail — Agences — Ambulances — Archives — Assistance à domicile — Assistance aux familles nombreuses — Assistance aux familles privées de leur soutien par suite d'incorporation militaire — Assistance aux femmes en couches — Assistance obligatoire — Bons de logement — Buanderies — Bureaux de Bienfaisance - Cavalerie — Chômage (Secours de) — Comptabilité en deniers — Comptabilité en matières — Congés — Conseil de discipline — Contagieux — Croix-Rouge — Désinfection — Dispensaire de prophylaxie vénérienne — Droit des pauvres — École d'Alembert — École Roudil à Ben-Chicao (Algérie) — École des infirmières — Écoles professionnelles — Enfants assistés — Familles nombreuses — Femmes en couches — Fondations — Hôpitaux – Imprimés — Instituts de puériculture — Inventaires — Laboratoires — Médaille d'honneur de l'Assistance Publique — Médicaments — Militaires — Mobilisés — Mutualités — Personnel – Personnel administratif – Personnel hospitalier – Personnel médical – Personnel ouvrier – Réfugiés – Régime alimentaire - Repos hebdomadaire — Retraites — Retraites ouvrières — Sages-femmes agréées. — Salaires — Secours — Secours national — Sérums — Soldes militaires - Soupes populaires — Travaux — Typhus — Vaccination anti typhique — Vaccination antivariolique — Vêtures — Vieillards, infirmes et incurables.

Le fonds de la BNF (www.Gallica.org) propose l’ensemble des années de guerre (1914-1918) lequel fera l’objet de billets ultérieurs sur ce blog.

Source : Recueil des arrêtés, instructions et circulaires réglementaires concernant l'administration générale de l'Assistance publique à Paris, année 1914. Paris : imp. Chaix, 1915, 222 p.

Pour une connaissance des hôpitaux de l’Assistance Publique pendant la Grande Guerre, l’on se réfèrera à :

L’AP, la guerre. L’Assistance publique dans la Grande Guerre (2014, en ligne)

Une très belle, très luxueuse, monographie typiquement parisienne :

1914-1918, L’hôpital militaire du Grand Palais (dossier pédagogique n°3, version PDF)

Et sur les Hôpitaux militaires parisiens et leurs annexes en 1914-1918, notre tome 2 des Hôpitaux militaires dans la guerre 1914-1918, disponible chez www.Ysec.fr, complété d’un dossier thématique sur les évacuations sanitaires par trains sanitaires 1914-1918.

(Tome 1, France nord-ouest (épuisé) ; tome 2, Paris et France centre-est ; tome 3, France sud-ouest (épuisé) ; tome 4, France sud-est ; tome 5, Zone des étapes et armée d’Orient, à paraître en 2016.)

A SUIVRE

Lire la suite

LES J.M.O. DU SERVICE DE SANTE (1914-1918)

14 Décembre 2015 , Rédigé par François OLIER Publié dans #recherche archives documentation

1 - JMO ET MEDECINS REDACTEURS... Pas si simple !

Les chercheurs et curieux intéressés par l'histoire du service de santé dans la Grande Guerre ont déjà pu consulter en ligne, sur Mémoire des Hommes ou, sur place, au musée du service de santé des armées au Val-de-Grâce les journaux de marche et opérations (J.M.O.) des formations sanitaires de campagne. C'est aujourd'hui pour moi l'occasion de faire un point sur les JMO et sur la documentation que je propose depuis deux ans aux lecteurs de mon blog sur ces sources documentaires particulières.

Qui a servi dans un service de santé civil ou militaire contemporain connaît la "réticence quasi atavique" des praticiens surtout hospitaliers à faire de la "paperasse" qu'ils sont prêts à déléguer sans manières... En 1914-1918 il en était de même, d'où la grande hétérogénéité des J.M.O. dont certains sont de véritables torchons, à peine rédigés ; alors que d'autres sont de véritables trésors de minutie et de détails dépassant les desiderata des inspecteurs.

Je vous propose de parcourir ci-après la note de service du médecin inspecteur général Paul Chavasse (1850-1927), directeur général du service de santé en opérations (1914-1917), conseiller médical opérationnel et inspecteur permanent aux armées qui précise et adapte, d'après ses observations relevées sur le terrain, la vieille instruction ministérielle du 5 décembre 1874 du point de vue "santé".

« Note du directeur général du service de santé, n° 4558/s en date du 3 avril 1915.

Les journaux de marche et opérations des formations sanitaires ne sont pas tenus d’une manière assez complète : certains médecins-chefs semblent même en ignorer l’existence.

La tenue de ces journaux offre cependant un grand intérêt pour l’Histoire médico-chirurgicale et militaire de la campagne actuelle. Les médecins-chefs doivent y consigner non seulement les mouvements des formations, mais aussi d’une manière successive, tous les renseignements et évènements dignes d’être mentionnés. Telles sont par exemple les diverses situations tactiques dans lesquelles ont pu se trouver les formations sanitaires par suite des opérations de guerre et des mouvements des troupes, le nombre des blessés reçus après chaque combat, le nombre des malades et blessés admis chaque jour pendant les périodes de marche et de stationnement ; les indications générales sur la nature des blessures de guerre ; les dispositions prises pour les l’hospitalisation des blessés graves et les évacuations, les mesures adoptées pour la prophylaxie des maladies contagieuses ; les propositions faites pour l’assainissement et l’hygiène des localités et des champs de bataille ; l’organisation des cimetières ; les mutations survenues dans le personnel officier ; les décès, les blessures de guerre constatées chez le personnel de la formation et d’une manière générale tous les épisodes saillants et caractéristiques susceptibles d’être conservés dans les annales du service de santé.

Les journaux de marche et opérations sont ainsi le reflet fidèle du fonctionnement et de l’existence même des divers organes du service de santé. Ils seront une source de renseignements précieux pour l’avenir et fourniront un faisceau de documents de la plus haute importance qui permettront d’établir la part prise par le Corps de santé aux évènements mémorables dont nous sommes les témoins.

Il est rappelé que les journaux de marche et opérations ne sont pas la propriété personnelle des médecins : ils appartiennent à la formation. En cas de mutation, le médecin chef doit le transmettre à son successeur et en exiger un reçu. – signé : Chavasse. »

Source : SHD Terre, Vincennes, 26N 300/6, journal des marches et opérations du médecin divisionnaire de la 19e division d’infanterie, JMO du 4 août 1914 au 2 mars 1919, [hors pag.].

2 - A DECOUVRIR, LES SOURCES DES J.M.O

Répertoire numérique des J.M.O. 1914-1918 (PDF) proposé par le site "SourcesdelaGrandeGuerre".

Présentation des J.M.O. sur le site Mémoiredeshommes

NEW (11/11/2015) - Un nouvel outil : la publication tant attendue, sur ce dernier site, des 107 volumes de textes, annexes et cartes de la collection des Armées Françaises dans la Grande Guerre.

3 - A DECOUVRIR SUR LE BLOG DEPUIS DEUX ANS..., LES REFERENCES DES J.M.O. "SERVICE DE SANTE" AU VAL-DE-GRACE :

A LIRE SUR LE BLOG : Présentation du fonds des journaux des marches et opérations, au musée du service de santé des armées au Val-de-Grâce, à Paris :
Les ambulances des DIVISIONS (groupes 70 à 77) :

http://hopitauxmilitairesguerre1418.overblog.com/2016/03/les-jmo-des-ambulances-1914-1918-au-val-de-grace-groupes-70-a-77.html

Les ambulances des DIVISIONS (groupes 60 à 69) :

http://hopitauxmilitairesguerre1418.overblog.com/2016/03/les-jmo-des-ambulances-1914-1918-au-val-de-grace-groupes-60-a-69.html

Les ambulances des DIVISIONS (groupes 50 à 59) :

http://hopitauxmilitairesguerre1418.overblog.com/2015/12/les-jmo-des-ambulances-1914-1918-au-val-de-grace-groupes-50-a-59.html

Les ambulances des DIVISIONS (groupes 40 à 49) :

http://hopitauxmilitairesguerre1418.overblog.com/2015/04/les-jmo-des-ambulances-1914-1918-au-val-de-grace-groupes-40-a-49.html

Les ambulances des CORPS D'ARMEE (groupes 23 à 39) :

http://hopitauxmilitairesguerre1418.overblog.com/2015/02/les-jmo-des-ambulances-1914-1918-au-val-de-grace-23e-au-39e-ca.html

Les ambulances des CORPS D'ARMEE (groupes 16 à 22) :

http://hopitauxmilitairesguerre1418.overblog.com/2014/04/les-j-m-o-des-ambulances-1914-1918-au-val-de-grace-16e-au-22e-c-a.html

Les ambulances des CORPS D'ARMEE (groupes 11 à 15) :

http://hopitauxmilitairesguerre1418.overblog.com/2014/01/les-j.m.o.-des-ambulances-1914-1918-au-val-de-grace-11e-au-15e-ca.html

Les ambulances des CORPS D'ARMEE (groupes 6 à 10) :

http://hopitauxmilitairesguerre1418.overblog.com/2013/12/les-j.m.o.-des-ambulances-1914-1918-au-val-de-grace-6e-au-10e-ca.html

Les ambulances des CORPS D'ARMEE (groupes 1 à 5) :

http://hopitauxmilitairesguerre1418.overblog.com/2013/11/les-j.m.o.-des-ambulances-1914-1918-au-val-de-grace.html

Hôpitaux d'évacuation (3e partie) :

http://hopitauxmilitairesguerre1418.overblog.com/jmo-des-hopitaux-d-evacuation-hoe-1914-1918-au-val-de-grace

Hôpitaux complémentaires d'armée (2e partie) :

http://hopitauxmilitairesguerre1418.overblog.com/jmo-des-hopitaux-militaires-1914-1918-au-val-de-grace-0

Hôpitaux militaires (1ère partie) :

http://hopitauxmilitairesguerre1418.overblog.com/jmo-des-hopitaux-militaires-1914-1918-au-val-de-grace

Lire la suite

LES JMO DES AMBULANCES 1914-1918 AU VAL-DE-GRACE (GROUPES 50 à 59)

6 Décembre 2015 , Rédigé par François OLIER Publié dans #recherche archives documentation

Ils ne passeront pas. On les aura !

Bonjour - J’ai tardé à reprendre le fil du blog après les Massacres islamistes du 13 novembre. Je n’avais pas le cœur à l’ouvrage… et parler de 1914-1918 alors que nous sommes « en Guerre » avait un quelque chose de décalé qui me mettait mal à l’aise dans une société autoproclamée où prime le « vivre ensemble ». L’on parla quelques jours, quelques heures, de Guerre, d’Union sacrée, de Drapeau, de Marseillaise...symboles redécouverts de la Nation qui nous parlent au quotidien à nous autres passionnés de la Grande Guerre. Il paraît, en dépit de tout, qu’il faut continuer à avancer, à consommer, à vivre – traduire : « à résister ! » -… Alors mes amis, Hauts les cœurs !, continuons à faire comme si… et à nous passionner, jusqu’au prochain massacre. Bien à vous! F.O.

 
Communication des Journaux des marches et opérations (JMO) des ambulances :

Les JMO des ambulances sont détenus par le Musée du service de santé des armées au Val-de-Grâce à Paris, 1 place Alphonse Laveran, 75230 Paris-cedex 05 - Ces JMO ne sont pas numérisés. On peut les consulter sur place à Paris, sur rendez-vous au 01.40.51.44.62. Le musée se situe dans une enceinte militaire avec des mesures de sécurité particulières et régulièrement mises à jour. S’informer avant tout déplacement.

Classification des ambulances de la Guerre 1914-1918 :

« Les ambulances furent affectées à leur mise sur pied, à raison théoriquement d’une par division de cavalerie ; deux, par division d’infanterie ; seize, par corps d’armée… On identifiait ces ambulances par une fraction dont le numérateur représentait un numéro d’ordre, et le dénominateur, le n° de la grande unité de rattachement. Exemple : 1/137, ambulance n°1 de la 137e DI ; 6/5, ambulance n°6 du 5e CA.

Toutefois cette belle architecture ne prévalait que pour le jour de la mobilisation, de la mise sur pied et pour les quelques jours et semaines qui suivirent. Rapidement, lors de la « bataille des frontières » et d’une manière générale lors des mouvements de la « Course à la mer », le rattachement mécanique aux grandes unités (GU) fut bouleversé. Aussi est-il illusoire – comme on peut le lire encore trop souvent – de vouloir rattacher une ambulance quelconque – à de rares exceptions – à l’épopée d’une grande unité durant la Grande Guerre. L’histoire de chaque ambulance doit être singularisée et c’est ce qui fait toute la difficulté du suivi de leurs pérégrinations sur les théâtres de guerre. Ce rattachement évolua rapidement. Il suffit de consulter quelques journaux de marches et opérations (JMO) pour s’en convaincre. Dans un premier temps l’on individualisa l’ambulance en tant que formation sanitaire sans jamais la rattacher à un CA organique qui pouvait se situer à des centaines de kilomètres de l’ambulance déployée au sein d’un nouveau CA. L’on choisit alors de l’identifier par l’appellation générique de « groupe » en lieu et place de CA. Exemple : 10/12, ambulance n°10 du 12e groupe [initialement, en août 1914, 12e CA] » (Olier F, Quénec’hdu JL, Hôpitaux militaires dans la Guerre 1914-1918, III, 20-21).

Billet sur les ambulances (groupes 40 à 49)

Notes succinctes sur les ambulances affectées aux divisions de réserve des groupes 50 à 59 à leur constitution.

50e division d'infanterie (50e DI) – Pas d'existence, sans objet.

51e division de réserve (51e DR) – Affectée à la mobilisation au 4e groupe de divisions de réserve (4e GDR) elle possédait comme les autres divisions de réserve susceptibles d’être employées isolément : un groupe de brancardiers divisionnaires (GBD), trois ambulances, deux sections d’hospitalisation (SH) et une section sanitaire automobile (SSA). A ces formations organiques pouvaient être ajoutées des formations sanitaires d’armée, en particulier des ambulances supplémentaires. Il semble (cf. note supra : 52e DR) que les divisions de réserve aient toutes été alignées, lors de la période de concentration, en août 1914, à cinq ambulances de dotation par DR dont les Journaux des marches et opérations (JMO) sont précisés ci-après.

Ambulance n° 1/51 – 1 vol. (02/08/14-31/12/17) ; 1 vol. (31/12/17-01/03/19)

Ambulance n° 2/51 – Manque

Ambulance n° 3/51 – 1 vol. (04/08/14-21/02/19)

Note : Le cardinal Achille Liénart (1884-1973) affecté comme aumônier « bénévole » à l’amb. n° 3/51, en août 1914, nous a laissé un Journal de guerre 1914-1918, Presses universitaires du Septentrion, 2008, 131 p.

Ambulance n° 4/51 – 1 vol. (02/08/14-31/10/15) ; 1 vol. (01/11/15-31/12/16) ; 1 vol. (01/01/17-01/01/18).

Ambulance n° 5/51 – 1 vol. (02/08/14-31/0816) ; 1 vol. (31/08/16-01/01/19).

 

52e division de réserve (52e DR) – était mise à la Mobilisation à la disposition de la 5e armée. Le journal des marches et opérations du médecin divisionnaire (médecin principal de 2e classe Augias) nous éclaire sur les dotations organiques de la 52e DR en dotations « santé » organiques. Ainsi Augias disposait le 13 août 1914 de cinq ambulances en dépit de la dotation du tableau d’effectif et de dotation (TED Guerre) des divisions de réserve qui n’en prévoyait que trois. Il en demandait aussitôt le reversement, d’autant que ses deux sections d’hospitalisation étaient constituées, d’une manière non réglementaire, à partir du matériel sanitaire incomplet d’un hôpital de campagne [type 1892] numéroté n°4. Pour lui, ces deux formations sanitaires excédentaires « paraissent être des éléments d’armée envoyés par erreur à la 52e DR ». En poursuivant ses contrôles le médecin divisionnaire constatait le 16 août 1914 que l’ambulance n° 3, qu’il pensait complète et opérationnelle ne l’était pas ; elle avait été, elle aussi, constituée avec les dotations anciennes et incomplètes d’un hôpital de campagne [1892] numéroté n° 1… Il demandait aussitôt, à la 5e armée, l’annulation de sa demande d’ordre de versement des ambulances n°4 et n°5 ; de manière à disposer de leurs dotations pour aligner ses trois ambulances organiques…Incertitude et méconnaissance des dotations sanitaires à tous les niveaux généraient de fausses informations encore véhiculées de nos jours (cas des informations erronées sur les formations sanitaires à la mobilisation prises en compte dans les AFGG***).

Ambulance n° 1/52 – 1 vol. (11/08/14-31/12/15) ; 1 vol. (01/01/16-31/12/16) ; 1 vol. (01/01/17-31/12/17) ; 1 vol. (01/01/18-30/10/18) ; manque du 31/10/18 au 6/02/19 – 1 vol. (06/02/19-22/03/19).

Note : Le médecin aide-major Georges Faleur (1876-1935) affecté à l’amb. n°1/52, dès la Mobilisation, a laissé un journal de guerre : Laëtitia Leick, Journal de guerre de Georges Faleur, Metz, Centre régional universitaire lorrain d’histoire, 2007, 358 p.

Ambulance n° 2/52 – 1 vol. (11/08/14-31/12/16) ; 1 vol. (01/01/17-31/01/19).

Ambulance n° 3/52 – 1 vol. (11/08/14-24/05/18) ; 1 vol. (25/05/18-11/04/19)

Ambulance n° 4/52 – 1 vol. (06/08/14-31/12/16) ; Manque du 01/01/17 au 26/05/18 ; 1 vol. (27/05/18-08/07/18) ; Manque depuis le 09/07/18.

Ambulance n° 5/52 – 1 vol. (06/08/14-5/04/17) ; manque du 06/04/17 au 01/02/18 ; 1 vol. (02/02/18-30/01/19).

 

53e division de réserve (53e DR) – était mise à la Mobilisation à la disposition du 4e Groupe de divisions de réserve.

Ambulance n° 1/53 – 1 vol. (07/08/14-27/09/16) ; 1 vol. (28/09/16-31/12/16) ; Manque du 01/01/17 au 31/12/17 ; 1 vol. (01/01/18-01/03/19).

Ambulance n° 2/53 – 1 vol. (10/08/14-31/12/16) ; manque depuis le 01/01/17.

Ambulance n° 3/53 – 1 vol. (07/08/14-31/12/16) ; 1 vol. (01/01/17-31/12/17) ; 1 vol. (01/01/18-31/12/18) ; 1 vol. (01/1/19-16/03/19).

Ambulance n° 4/53 – manque avant le 14/08/15 ; 1 vol. (14/08/15-31/01/19).

Ambulance n° 5/53 – 1 vol. (08/08/14-31/12/16) ; 1 vol. (01/01/17-31/12/17) ; 1 vol. (01/01/18-18/06/19).

 

54e division de réserve (54e DR) – était mise à la Mobilisation à la disposition du 3e Groupe de divisions de réserve. Elle fut entièrement disloquée dès le 4 septembre 1914.

Ambulance n° 1/54 – 1 vol. (12/08/14-27/12/16). Passe à l’armée d’Orient et devient ambulance alpine n° 13 (31/01/17).

Ambulance n° 2/54 – 1 vol. (11/08/14-30/04/18) ; 1 vol. (01/05/18-25/02/19).

Ambulance n° 3/54 – inconnu

Ambulance n° 4/54 – inconnu

Ambulance n° 5/54 – inconnu

 

55e division de réserve (55e DR) – était mise à la Mobilisation à la disposition du 3e puis du 5e Groupe de divisions de réserve

Ambulance n° 1/55 – 1 vol. (04/08/14-23/09/16) ; manque du 23/09 au 23/10/16 ; 1 vol. (24/10/16-31/12/17) ; 1 vol. (01/01/18-11/09/18).

Ambulance n° 2/55 – 1 vol. (10/08/14-11/12/18).

Ambulance n° 3/55 – 1 vol. (08/08/14-28/02/19).

Ambulance n° 4/55 – 1 vol. (04/08/14-31/08/15) ; 1 vol. (01/09/15-31/12/16) ; 1 vol. (01/01/17-20/04/18) ; manque depuis le 21/04/18.

Ambulance n° 5/55 – manque avant le 01/01/17 ; 1 vol. (01/01/17-19/02/19).

 

56e division de réserve (56e DR) – était mise à la Mobilisation à la disposition du 3e Groupe de divisions de réserve

Ambulance n° 1/56 – 1 vol. (13/08/14-31/12/16) ; 1 vol. (01/01/17-31/12/17) ; 1 vol. (01/01/18-07/01/19).

Ambulance n° 2/56 – 1 vol. (29/08/14-28/02/19). Précédé d’un résumé du 13 au 29 août 1914, le journal ayant été brûlé le 26/08/14.

Ambulance n° 3/56 – Manque

Note : Yoyotte, Cyr, Les phtiriases et la gale aux armées. Leur traitement dans une ambulance de l'avant (amb. 3/56). Th. Méd. Paris, 1915.

Ambulance n° 4/56 – 1 vol. (14/08/14-16/03/16) ; 1 vol. (16/03/16-13/12/17) ; 1 vol. (14/12/17-28/02/19).

Ambulance n° 5/56 – 1 vol. (02/08/14-31/12/16).

Note : Le médecin auxiliaire puis sous-aide-major Lucien Laby (1892-1982) a servi, dès août 1914, au Groupe de brancardiers divisionnaires de la 56e DR. Plusieurs éditions de ses Carnets sont disponibles : Les carnets de l’aspirant Laby, médecin dans les tranchées (28 juillet 1914-14 juillet 1919), Paris, Bayard, 349 p.

 

57e division de réserve (57e DR) – passe à l’armée d’Orient en octobre 1915.

Ambulance n° 1/57 – Manque

Ambulance n° 2/57 – 1 vol. (19/08/14-16/08/19). Copie partielle (19/08-27/09/14). Fonctionnement à l’armée d’Orient, du 03/11/15 au 16/08/19.

Ambulance n° 3/57 – 1 vol. (05/08/14-13/08/18). Manque depuis le 14/08/18.

Ambulance n° 4/57 – inconnu

Ambulance n° 5/57 – inconnu

 

58e division de réserve (58e DR) – était mise à la Mobilisation à la disposition du 1er Groupe de divisions de réserve

Ambulance n° 1/58 – 1 vol. (04/08/14-31/03/15) ; 1 vol. (01/04/15-02/10/16) ; 1 vol. (03/10/16-31/12/16) ; 1 vol. (01/01/17-24/02/19).

Ambulance n° 2/58 – 1 vol. (03/08/14-31/12/16) ; 1 vol. (01/01/17-01/04/19).

Ambulance n° 3/58 – 1 vol. (15/08/14-31/12/16) ; 1 vol. (01/01/17-28/02/19).

Ambulance n° 4/58 – 1 vol. (14/08/14-31/01/19).

Ambulance n° 5/58 – 1 vol. (15/08/14-31/12/16) ; 1 vol. (01/01/17-31/12/17) ; manque depuis le 01/01/18.

 

59e division de réserve (59e DR) – était mise à la Mobilisation à la disposition du 2e Groupe de divisions de réserve

Ambulance n° 1/59 – 1 vol. (14/08/14-14/09/16) ; 1vol. (21/09/16-01/03/19).

Ambulance n° 2/59 – 1 vol. (14/08/14-25/05/19). Fonctionnement à l’armée d’Orient du 29/10/15 au 26/05/19.

Ambulance n° 3/59 – 1 vol. (15/08/14-31/12/16) ; 1 vol. (01/01/17-31/12/17) ; 1 vol. (01/01/18-01/03/19).

Ambulance n° 4/59 – 1 vol. (06/08/14-25/06/15) ; 1 vol. (25/06/15-8/09/16) ; 1 vol. (01/08/18-30/04/19).

Ambulance n° 5/59 – 1 vol. (15/08/14-28/10/14) ; 1 vol. (29/10/14-28/06/15) ; 1 vol. (29/06/15-04/02/16) ; 1 vol. (04/02/16-26/04/17) ; 1 vol. (27/04/17-22/11/17) ; 1 vol. (23/11/17-10/07/18) ; 1 vol. (10/07/18-28/02/19).

 

Prochain billet : les JMO des ambulances (groupe 60 à 69)

Mise à jour : 2 mars 2016.
Lire la suite

LES JMO DES AMBULANCES 1914-1918 AU VAL-DE-GRACE (GROUPES 40 à 49)

8 Avril 2015 , Rédigé par François OLIER Publié dans #recherche archives documentation

Les ambulances (Groupes 23 à 39)

LES JMO DES AMBULANCES 1914-1918 AU VAL-DE-GRACE (GROUPES 40 à 49)

SUITE et classification des ambulances de la Guerre 1914-1918

Ces JMO peuvent être consultés, sur place à Paris, sur rendez-vous : au Musée du service de santé des armées, 1 place Alphonse Laveran, 75230 Paris-cedex 05.

Notes sur le 40e corps d’armée :

Les notes ci-après donnent quelques indications sur la situation des formations sanitaires lors de la création des corps d’armée et divisions. Ces courtes notes relevées sur les JMO des Armées, CA et divisions complètent les mentions trop succinctes, voire inexactes, figurant dans les volumes 1 et 2, du tome X, des Armées Françaises dans la Grande Guerre (AFGG).

40e corps d’armée (40e CA)Lors de sa création (24 décembre 1916), constitué sans formations sanitaires éléments organiques de CA (GBC ou ambulances) ; les seules ambulances appartiennent aux grandes unités rattachées : 7e division d’infanterie (ambulances n° 1/4 et 6/4) et 73e division d’infanterie (amb. n° 3/73 et 3/64).

Note : Le 40e CA est le dernier CA à numérotation continue constitué durant la Grande Guerre.

 

Notes sur les divisions des groupes 40 à 49, et sur leurs services de santé.

40e division d’infanterie (40e DI) – Lors de sa constitution dispose d’un Groupe de brancardiers divisionnaires (GBD) mais pas d’ambulances organiques. Appartenant au 6e corps d’armée il reçoit les ambulances n° 2/6 et n° 5/6.

41e division d’infanterie (41e DI) - Lors de sa constitution dispose d’un Groupe de brancardiers divisionnaires (GBD) mais pas d’ambulances organiques. Appartenant au 7e corps d’armée il reçoit les ambulances n° 2/7 et n° 5/7.

42e division d’infanterie (42e DI) - Lors de sa constitution dispose d’un Groupe de brancardiers divisionnaires (GBD) mais pas d’ambulances organiques. Appartenant au 6e corps d’armée il reçoit les ambulances n° 1/6 et n° 6/6.

43e division d’infanterie (43e DI) - Lors de sa constitution dispose d’un Groupe de brancardiers divisionnaires (GBD) mais pas d’ambulances organiques. Appartenant au 21e corps d’armée il reçoit les ambulances n° 2/21 et n° 4/21.

44e division d’infanterie (44e DI) - Lors de sa constitution (11/08/14) elle dispose d’un Groupe de brancardiers divisionnaires (GBD) et de cinq d’ambulances organiques. Employée de manière isolée d’août à septembre 1914 à la défense des Alpes (11/08/1914), elle est disloquée le 5/09/1914.

Ambulance n° 1/44 – 1 vol. (03/08/14-10/05/19).

Ambulance n° 2/44 – 1 vol. (02/08/14-10/01/17). Cf. ambulance alpine n° 14 (20/12/16-25/02/19).

Ambulance n° 3/44 – 1 vol. (17/08/14-18/12/18).

Ambulance n° 4/44 – 1 vol. (06/08/14-31/12/16) ; 1 vol. « abrègé sommaire » (19/08/14-31/01/19).

Ambulance n° 5/44 – 1 vol. (06/08/14-10/09/16) ; 1 vol. (11/09/16-31/12/17) ; manque depuis le 01/01/18.

45e division d’infanterie (45e DI) - Lors de sa constitution en Afrique du Nord (24/08/14) dispose d’un Groupe de brancardiers divisionnaires (GBD) et d’ambulances organiques.

Ambulance n° 1/45 – Manque

Ambulance n° 2/45 – 1 vol. (16/08/14-31/12/18)

Ambulance n° 3/45 – 1 vol. (04/09/14-01/03/19)

Ambulance n° 4/45 – Manque

46e division d’infanterie (46e DI) - Lors de sa constitution (21/03/16) dispose d’un Groupe de brancardiers divisionnaires (GBD) mais pas d’ambulances organiques. Il reçoit des ambulances provenant des éléments organiques d’armée (EOA) : ambulances n° 16/7, n° 5/56, n° 2/58.

Note : La 46e DI après la guerre est mise à la disposition de la Société des Nations pour la surveillance du Plébiscite du 21 mars 1921 en Haute-Silésie (contentieux germano-polonais) :

Ambulance n° 1/46 – 1 vol. (29/10/19-31/07/21) ; 1 vol. (01/08/21-17/07/22).

Ambulance n° 2/46 – 1 vol. (26/10/19-11/07/22).

47e division d’infanterie (47e DI) - Lors de sa constitution 16/01/15) dispose d’un Groupe de brancardiers divisionnaires (GBD) mais pas d’ambulances organiques. Affectée au détachement d’armée des Vosges, reçoit initialement des ambulances EOA : n° 15/7, n° 3/63, n° 2/65 et n° 2/75.

48e division d’infanterie (48e DI) - Lors de sa constitution (06/02/15) dispose d’un Groupe de brancardiers divisionnaires (GBD) mais pas d’ambulances organiques. Fonctionne comme division isolée ou au profit du 7e CA, reçoit initialement des ambulances EOA : n° 1/1, n° 4/7, n° 1/11, n° 2/154.

49e division d’infanterie (49e DI) – n’existe pas.

 

A SUIVRE - Les ambulances (Groupes 50 à 59).

Mise à jour : 13 décembre 2015

Lire la suite

LES JMO DES AMBULANCES 1914-1918 AU VAL-DE-GRACE (23e au 39e CA)

14 Février 2015 , Rédigé par François OLIER Publié dans #recherche archives documentation

SUITE ( Groupes 16-22)

Ces JMO peuvent être consultés, sur place à Paris, sur rendez-vous : au Musée du service de santé des armées, 1 place Alphonse Laveran, 75230 Paris-cedex 05.

En guise d’introduction : classification des ambulances de la Guerre 1914-1918 :

« Les ambulances furent affectées à leur mise sur pied, à raison théoriquement d’une par division de cavalerie ; deux, par division d’infanterie ; seize, par corps d’armée…

On identifiait ces ambulances par une fraction dont le numérateur représentait un numéro d’ordre, et le dénominateur, le n° de la grande unité de rattachement. Exemple : 1/137, ambulance n° 1 de la 137e DI ; 5/5, ambulance n° 5 du 5e CA.

Toutefois cette belle architecture ne prévalait que pour le jour de la mobilisation, de la mise sur pied et pour les quelques jours et semaines qui suivirent. Rapidement, lors de la « bataille des frontières » et d’une manière générale lors des mouvements de la « Course à la mer », le rattachement mécanique aux grandes unités (GU) fut bouleversé. Aussi est-il illusoire – comme on peut le lire encore trop souvent – de vouloir rattacher une ambulance quelconque – à de rares exceptions – à l’épopée d’une grande unité durant la Grande Guerre. L’histoire de chaque ambulance doit être singularisée et c’est ce qui fait toute la difficulté du suivi de leurs pérégrinations sur les théâtres de guerre. Ce rattachement évolua sans cesse. Il suffit de consulter quelques journaux de marches et opérations (JMO) pour s’en convaincre.

Dans un premier temps l’on individualisa l’ambulance en tant que formation sanitaire, sans jamais la rattacher à un CA organique qui pouvait se situer à des centaines de kilomètres de l’ambulance déployée au sein d’un nouveau CA. L’on choisit alors de l’identifier par l’appellation générique de « groupe » en lieu et place de CA. Exemple : 10/12, ambulance n° 10 du 12e groupe [initialement 12e CA] » (Olier F, Quénec’hdu JL, Hôpitaux militaires dans la Guerre 1914-1918, III, 20-21).

Notes sur les corps d’armée n° 23 à 39 inclus :
Les corps d’armée n° 23 à 29 n’ont jamais été constitués. Les corps d’armée n° 30 à 40, quant à eux, ne possédaient pas, tous, d’ambulances organiques ; le service sanitaire était alors assuré par les ambulances des divisions de rattachement. L’on se reportera, suivant le plan de classement du Val-de-Grâce, aux JMO des ambulances de corps d’armée déjà détaillés sur ce blog (1 à 22) et à ceux des divisions (à venir) qui ont été classés (cf. observation ci-dessus) par « groupes ». Il n’y a pas de groupes 30 à 36, constitués dès la création des corps d’armée par des ambulances détachées d’autres corps d’armée (CA voisins, de relève, affectés sur ordre GQG, etc.) ou de divisions organiques.
Les notes ci-après donnent quelques indications sur la situation des formations sanitaires lors de la création des corps d’armée. Ces courtes notes relevées sur les JMO des CA et divisions complètent les mentions trop succinctes, voire inexactes, figurant dans les volumes 1 et 2, du tome X, des Armées Françaises dans la Grande Guerre (AFGG).

30e corps d’armée (30e CA) – Lors de sa création (21 janvier 1916), il comprend des éléments du secteur nord de la Région fortifiée de Verdun (RFV) ; devient le 30e CA le 21 janvier 1916. Il est constitué par les 72e DI (ambulances n° 1/72 et n° 2/72) et 132e DI (ambulances n° 2/15 et 8/6). Il dispose de deux ambulances « éléments organiques de CA » : ambulances n° 3/72 et n° 2/65.

31e corps d’armée (31e CA) – Lors de sa création (12 octobre 1914), ex-corps d’armée provisoire constitué le 8 septembre 1914. Il est constitué de moyens sanitaires provisoires mis en soutien d’une 1ère division… provisoire : ambulances n° 2/44 et n° 11/21 ; 2e division : ambulances n° 10/14 et n° 3/44.

32e corps d’armée (32e CA) – Lors de sa création (1er octobre 1914), il est constitué des 42e DI (ambulances n° 1/6, n° 6/6, n° 7/6, n° 10/6, n° 15/17) ; 1ère division du Maroc (ambulances n° 9/9, n° 10/9, n° 12/9, n° 12/11, n° 13/11) ; 52e division de réserve, à compter du 9 octobre 1914 (ambulances n° 1/52, n° 2/52, n° 3/52).

33e corps d’armée (33e CA) – Lors de sa création (14 octobre 1914), ex-corps d’armée provisoire. Il est constitué des 45e DI (ambulances n° 1/45, n° 2/45, n° 3/45, n° 4/45) ; 70e DI (ambulances n° 1/70, n° 2/70, n° 3/70) ; 77e DI (ambulances n° 10/14, n° 4/63) ; Eléments organiques de CA, ex-1er CA (ambulances n° 11/1, n° 12/1, n° 13/1).

34e corps d’armée (34e CA) – Lors de sa création, il comprend des éléments de la Région Fortifiée de Belfort. Il devient le 20 mars 1916, 34e CA de 2e formation. Il est constitué par les 133e DI (ambulances n° 215, n° 223, n° 224) ; 157e DI (ambulances n° 16/2, n° 5/10, n° 12/17).

35e corps d’armée (35e CA) – Lors de sa création (14 décembre 1914), il est constitué par la 37e DI (ambulances n° 1/3, n° 11/4, n° 3/37, n° 5/37, n° 2/75) et 61e DR (n° 1/61, n° 2/61, n°3/61).

36e corps d’armée (36e CA) – Lors de sa création, remplace le détachement d’armée de Belgique (22 mai 1915). Il est constitué par les 45e DI (ambulances n° 1/45, n° 2/45, n° 3/45, n° 4/45) ; 152e DI (ambulances n° 1/152, n° 2/152, n° 3/152, amb. 2/M[arocaine], amb. 3/M, amb. 4/M) ; 153e DI (n° 1/153, n° 2/153, n° 3/153, n°4/153 [cette dernière, ex-1/M[arocaine], renommée le 14 avril 1915…].

37e corps d’armée (37e CA) – remplace le 5e groupe de divisions de réserve, lors de sa création (10 juin 1915), il comprend : la 55e DI (ambulances n° 1/55, n° 2/55, n° 3/55) ; 63e DI (ambulances n° 9/4, n° 4/44, n° 2/52) Cette dernière ambulance, la n° 2/52, devient n° 5/52, le 17 septembre 1915… par décision de la 5e armée. Le 15 juin 1915, dissolution de la 85e DI qui avait été maintenue provisoirement, dont les ambulances vont constituer les éléments organiques du 37e CA (ambulances n° 2/85, n° 5/53) ; une troisième ambulance, n° 1/85 passe au 7e CA.

- Ambulances du 37e groupe, 1914-1918, suite (journaux des marches et opérations conservés au Val-de-Grâce) :

Ambulance 4/37 – 1 vol. (02/08/14-30/11/17).

Ambulance 5/37 – 1 vol. (03/08/14-19/03/18) ; 1 vol. (20/03/18-03/03/19).

Notes : Il convient de noter que le musée du service de santé des armées détient, « par exception », le JMO du groupe de brancardiers de corps (GBC) du 37e CA. D’après les AFGG, X, 2, p. 299, les ambulances organiques de la 37e DI sont numérotées de 1 à 5/37.

38e corps d’armée (38e CA) – appelé aussi « groupement de Reims », devient 38e CA. Lors de sa création (2 juin 1915), il comprend : la 52e DI (ambulances n° 1/52, n° 2/52, n° 3/52) et la 123e DI (ambulances n° 1/155, n° 2/155, n° 3/155).

- Ambulances du 38e groupe, 1914-1918, suite (journaux des marches et opérations conservés au Val-de-Grâce) :

Ambulance 1/38 – 1 vol. (04/08/14-6/11/17).

Ambulance 2/38 – 1 vol. (11/08/14-31/12/16).

Ambulance 3/38 – 1 vol. (02/08/14-17/01/19).

Ambulance 4/38 – 1 vol. (12/08/14-27/04/17) ; 1 vol. (28/04/17-05/06/18) ; 1 vol. (01/06/18-14/09/18) ; 1 vol. (15/09/18-28/02/19).

Ambulance 5/38 – 1 vol. (03/08/14-31/12/16) ; 1 vol. (01/01/17-01/10/17).

Note : d’après les AFGG, X, 2, p. 307, les ambulances organiques de la 38e DI portent les n° 2/38, n° 3/38 et n° 7/18.

39e corps d’armée (39e CA) – Lors de sa création (1er avril 1916), comprend les 74e DI (ambulance n° 1/44) et 129e DI (ambulances n° 4/66 et n° 2/71). Sans éléments organiques de CA (EOCA) précis.

Note : d’après les AFGG, X, 1, p. 889, il disposerait, plus tardivement en 1916, d’EOCA : ambulances n° 11/18 et n° 229.

 

A SUIVRE - (Groupes 40 à 49)

Mise à jour : 13 décembre 2015

Lire la suite

LES ARCHIVISTES DU SERVICE DE SANTE MILITAIRE (1914-1918)

11 Janvier 2015 , Rédigé par François OLIER Publié dans #recherche archives documentation

JE SUIS CHARLIE ! - ILS NE PASSERONT PAS ! - NO PASSARAN ! - THEY SHALL NOT PASS !
JE SUIS CHARLIE ! - ILS NE PASSERONT PAS ! - NO PASSARAN ! - THEY SHALL NOT PASS !

Notes biographiques sur les archivistes-paléographes et bibliothécaires employés par le service de santé militaire (1914-1918).

Depuis plusieurs mois j’ai proposé aux lecteurs de mon blog plusieurs articles intéressant archives et archivistes du service de santé militaire dans la Guerre 1914-1918. Il était temps de faire un point de situation et de signaler au plus grand nombre la trentaine d’archivistes paléographes et bibliothécaires affectés dans les directions régionales du service de santé militaire pour y organiser durant la Grande Guerre les dépôts d’archives médico-militaires. Ces fonds documentaires sont particulièrement sollicités aujourd’hui - Centenaire oblige - via le service des archives médicales et hospitalières des armées (SAMHA) de Limoges.

Pour ceux qui découvrent le sujet, je ne peux que leur conseiller de commencer par l’article sur l’archiviste André Lesort (1876-1960), le « père » des fonds d’archives médico-militaires, qui en a élaboré le classement ; puis de poursuivre : avec un Historique des archives médico-militaires en général, et de celles de la Grande Guerre en particulier ; enfin de découvrir un dossier sur la naissance des archives historiques du service de santé militaire au Val-de-Grâce à Paris, rattachées aujourd’hui au Musée du service de santé des armées, 1 place Alphonse Laveran, 75230 Paris-cedex 05.

ALQUIER Prosper (1890-1931 ou 1886-1932) – classe 1910. Soldat 81e régiment d’infanterie. Aspirant au 96e régiment d’infanterie (déc. 1914), cité à l’ordre du régiment : blessé grièvement le 16 octobre 1915 à l’attaque de la tranchée de la Vistule. Service auxiliaire (nov. 1915). Moniteur-chef au centre d’instruction physique de la 16e région militaire. Archiviste du service de santé de la 16e région militaire de Montpellier (mars 1919). Démobilisé (août 1919). Note : Bibl. Ecole des Chartes, 1932, 93, p. 175-176 (nécrologie L.A.) ; Livre d’or, p. 51.

BONNAT René (1878-1945) – Archiviste paléographe (1901). Archiviste du Lot-et-Garonne. Classe 1898. Caporal à la 12e section d’infirmiers militaires. Archiviste du service de santé de la 12e région militaire de Limoges (juin 1917). Note : Livre d’or, p. 56

BONNEROT Jean (1882-1964)Bibliothécaire de la Sorbonne. Mobilisé. Archiviste au ministère de la Guerre. Bibliothécaire aux archives historiques du service de santé militaire (archives et documents de guerre) au Val-de-Grâce à Paris [1916-1918].

BOURDE DE LA ROGERIE Henri (1873-1949)Archiviste paléographe (1895). Archiviste d’Ille-et-Vilaine (1912-1934). Classe 1893. Mobilisé comme caporal (3 août 1914), sergent-fourrier au 86e régiment d’infanterie territoriale. « Archiviste-secrétaire » du Groupement des services chirurgicaux et scientifiques (G.S.C.S.) de l’hôpital d’évacuation (HoE) de Bouleuse (juillet 1917). Il serait passé au bataillon territorial de mitrailleurs du 1er corps d’armée [juin 1918 ?]. Note : Livre d’or, p. 57 – Biblio. Ecole des Chartes, 1950, 108, p. 192-193.

CANAL Séverin (1885-1977) – Archiviste paléographe (1907). Archiviste des Deux-Sèvres. Classe 1905. Soldat à la 9e section de commis et ouvriers d’administration (août 1914). Archiviste du service de santé de la 9e région militaire de Tours (juillet 1917). Notes : Henri De Berranger. Biblio. Ecole des Chartes, 1977, 135, 135-2, p. 413-415. Livre d’or, p. 59.

CLAUDON Ferdinand (1871-1935) – Archiviste paléographe (1893). Archiviste de l’Allier, de la Côte-d’Or. Classe 1891. Mobilisé comme garde des voies de communications (1er août 1914) ; en sursis le 22 août 1914 ; repris le 22 octobre 1914. Versé au dépôt du 58e régiment d’infanterie territoriale (février 1915), au 8e escadron du train des équipages (juillet 1915). Archiviste du service de santé de la 14e région militaire de Lyon (juin 1917). Caporal (16 juillet 1917) ; mis en sursis d’appel (octobre 1917). Notes : Livre d’or, p. 60 - Biblio. Ecole des Chartes, 1936, 97, p. 233-237.

DE BEAUCORPS Charles (1879-1926) – Archiviste paléographe (1905). Classe 1899. Canonnier au 45e régiment d’artillerie. Secrétaire au bureau d’habillement d’Orléans. Archiviste du service de santé de la 5e région militaire d’Orléans (juin 1917). Note : Bibl. Ecole des Chartes, 1926, 87, p. 235-236 (nécrologie L.A.)Livre d’or, p. 53

DELMAS Ernest-Jean – Classe 1897. Archiviste d’Indre-et-Loire, 1905-1939. Soldat à la 22e section d’infirmiers militaires (9 août 1914). Archiviste du service de santé de la 9e région militaire de Tours (1917). Note : Livre d’or, p. 64.

DESAGES OLPHE-GALLIARD Charles – Archiviste paléographe (1907). Archiviste des Côtes-du-Nord. Classe 1900. Sergent au 71e R.I. (février 1915) ; au 48e régiment d’infanterie (juin 1915) ; à la 11e section d’infirmiers militaires de Nantes. Archiviste du service de santé de la 11e région militaire à Nantes (avril 1917). Adjudant d’administration (1er août 1917). Note : Livre d’or, p. 64

FAZY Maximilien-Emile-Antoine, dit Max (1883-1955)Archiviste paléographe (1906). Archiviste de l’Allier. Classe 1903. Soldat à la 20e section des secrétaires d’état-major, attaché à l’Ecole de guerre, au service des renseignements aux familles (janvier 1915). Il passe au groupe cycliste de Noisy-le-Sec (novembre 1915), à la 22e section de commis et ouvriers d’administration (juillet 1916) puis au contrôle postal de Pontarlier (août 1916). Archiviste du service de santé de la 13e région militaire de Clermont-Ferrand (juin 1917), sergent à la 13e section d’infirmiers militaires. Sursis le 25 février 1918. Notes : Livre d’or, p. 67.

GANDILHON Alfred (1877-1946) – Archiviste paléographe (1901). Archiviste départemental du Cher (1908). Classe 1897. Mobilisé à la 8e section d’infirmiers militaires de Bourges (2 août 1914), fait fonction de gestionnaire de l’hôpital complémentaire n°18 de Bourges. Caporal (octobre 1916), sergent (mai 1917). Archiviste du service de santé de la 8e région militaire (avril 1918). Notes : G. Besnier, Bibl. Ecole des Chartes, 1946, 106, p. 433-436, nécrologie. - Livre d’or, p. 69.

GIEULES [Louis] – Sous-bibliothécaire à Clermont-Ferrand, nommé à Bordeaux. Bibliothécaire de l’université de Bordeaux, section de médecine. Classe 1898, service auxiliaire. Affecté à la 17e section d’infirmiers militaires de Toulouse, pour servir à l’hôpital complémentaire n°52 de Toulouse. Archiviste du service de santé de la 17e région militaire de Toulouse (mai 1917) ; remplacé par Laval* (octobre 1917).

ISNARD Emile (1883-1964) – Archiviste paléographe (1910). Archiviste municipal de Marseille (1912). Classe 1903. Soldat à la 15e section d’infirmiers militaires de Marseille (2 août 1914). Archiviste du service de santé de la 15e région militaire de Marseille (juin 1917). Notes : R. Collier, Bibl. Ecole des Chartes, 1964, 122, p. 392-395., nécrologie. - Livre d’or, p. 74

JUSSELIN Maurice (1882-1964) – Archiviste paléographe (1906). Archiviste départemental d’Eure-et-Loir (1907). Classe 1902. Service auxiliaire (2 août 1914). Au 1er groupe d’aviation puis aux écoles d’aviation d’Etampes et d’Ambérieu ; pilote-aviateur breveté à l’aérodrome militaire de Dijon (juin 1915) ; chef de bureau de pilotage, puis du service du contrôle des pièces à l’école d’Ambérieu. Archiviste du service de santé de la 4e région militaire du Mans (juillet 1917). Adjudant (janvier 1918). Notes : J. Waquet, Bibl. Ecole des Chartes, 1966, 124, p. 643-647, nécrologie. - Livre d’or, p. 75

LABROSSE Henri-Etienne (1880-1942) – Archiviste paléographe (1906). Bibliothécaire municipal de Rouen. Classe 1900. Service auxiliaire (1915). Soldat au 97e régiment d’infanterie ; au 39e régiment d’infanterie. Archiviste du service de santé de la 3e région militaire à Rouen (juillet 1917). Notes : A. Masson, Bibl. Ecole des Chartes, 1943, 104, p. 403-405, nécrologie. - Livre d’or, p. 75

LAVAL Eloi (1919-1950)Archiviste paléographe. Classe 1909. Service auxiliaire, au 9e régiment de Chasseurs à cheval (1914). Archiviste du service de santé de la 17e région militaire à Toulouse (octobre 1917). Archiviste du département de l’Ariège (1919). Note : Livre d’or, p. 77.

LECHARTIER DE SEDOUY Jean (1874-1949) – Classe 1894. Service auxiliaire (novembre 1914). Affecté à la 10e section d’état-major, Rennes (novembre 1915) ; à la 10e section d’infirmiers militaires (février 1917), adjoint à André Lesort*. Caporal (juillet 1917). Archiviste du service de santé de la 10e région militaire à Rennes, en remplacement d’André Lesort* (septembre 1917) ; sergent (novembre 1917), adjudant (mai 1918), remplacé par Pocquet du Haut-Jussé* (janvier 1919). Note : Livre d’or, p. 78.

LESORT André (1876-1960) – Archiviste paléographe (1899). Archiviste de la Meuse, d’Ille-et-Vilaine, de Seine-et-Oise. Classe 1896. Soldat à la 10e section d’infirmiers militaires, Rennes faisant fonction de gestionnaire de l’hôpital complémentaire n° 33 à Granville, Manche (3 août 1914). Caporal (mai 1915), passe à l’hôpital complémentaire n°106 à Donville-les-Bains, Manche (juillet 1916) ; sergent (septembre 1916). Archiviste du service de santé de la 10e région militaire à Rennes (octobre 1916) ; adjudant (mai 1917). Mis en sursis d’appel, remplacé par Lechartier de Sedouy* (septembre 1917). Notes : Marcel Baudot, Bibl. Ecole des Chartes, 1960, 118, p.304-307.

LEVY Edmond-Maurice (1878-1971) - Bibliothécaire de la Sorbonne. Mobilisé. Archiviste au ministère de la Guerre. Bibliothécaire aux archives historiques du service de santé militaire (archives et documents de guerre) au Val-de-Grâce à Paris [1916-1918].

MARICHAL Paul (1870-1943) – Archiviste paléographe (1891) aux Archives Nationales. Classe 1890. Mobilisé comme Garde voie de communications (décembre 1914). Il passe au 223e régiment d’infanterie territoriale. (mai 1915). Caporal (août 1915), caporal-fourrier (octobre 1915). Au 10e puis au 3e régiment du Génie. Archiviste du bureau de comptabilité du service de santé à Paris (mai 1917). Sergent (août 1917). Notes : P. Marot, Bibl. Ecole des Chartes, 1944, 105, p. 327-335, nécrologie. - Note : Livre d’or, p. 82.

PEYRICHOU Léonard Antoine Léon (1883- ?) – Archiviste paléographe (1911). Rédacteur à la préfecture de la Seine. Classe 1903, service auxiliaire. Soldat au 14e régiment d’infanterie. Affecté à la 22e section d’infirmiers militaires (1er juin 1917), rejoint le 12 juin 1917. Archiviste du service de santé du Gouvernement militaire de Paris (juin 1917), remplacé par Gruny (août 1919). - Note : Livre d’Or, p. 86.

POCQUET DU HAUT JUSSE Barthélémy-Amédée (1891-1988) – Archiviste paléographe (1914). Membre de l’Ecole française de Rome (1915-1917, 1920). Classe 1911. Mobilisé comme soldat du 27e bataillon de chasseurs alpins (19 mai 1917). Archiviste de la région du nord à Boulogne-sur-Mer (août 1917). Caporal (septembre 1917). Il est nommé archiviste du service de santé de la 16e région militaire de Montpellier (novembre 1917), puis de la 10e région militaire à Rennes en remplacement de Lechartier de Sedouy* (janvier 1919). Sergent (mars 1919) - Notes : J. Charpy, Bibl. Ecole des Chartes, 1989, 147, p. 673-675, nécrologie. Livre d’Or, p. 86-87.

POREE Charles (1872-1940)Archiviste paléographe (1897). Classe 1892. Mobilisé comme caporal au 76e régiment d’infanterie territorial (mars 1915). Service auxiliaire, rappelé comme garde-voies, secteur B du camp retranché de Paris (juin 1916). Sergent à la 22e section d’infirmiers militaires de Paris, détaché au sous-secrétariat du service de santé, service du contentieux (avril 1917). Mis en sursis d’appel (octobre 1917) - Notes : H. Forestier, Bibl. Ecole des Chartes, 1943, 104, p. 374-378, nécrologie. Livre d’Or, p. 87.

RASTOUL Armand (1877-1946) – Archiviste paléographe (1899). Employé à la Bibliothèque nationale. Classe 1897. Service auxiliaire à la 20e section des commis et ouvriers d’administration, détaché au sous-secrétariat d’Etat au service de santé militaire en qualité d’archiviste du cabinet. - Notes : E. Dacier, Bibl. Ecole des Chartes, 1946, 106, p. 436-437, nécrologie. Livre d’Or, p. 88.

ROHMER Régis (1881-1965) – Archiviste paléographe (1907), à la bibliothèque nationale (1909-1911), archiviste de la Lozère. Classe 1901. Service auxiliaire au 30e régiment d’artillerie (septembre 1915). Soldat interprète au camp de la Pallice. Archiviste du service de santé de la 16e région militaire à Montpellier (juin 1917). - Notes : BBF, 1965, n°9-10, p. 347, nécrologie. Livre d’Or, p. 89.

ROUSSET Maurice (1884-1930) – Archiviste paléographe (1910), à la bibliothèque et aux archives municipales de Lunéville (1910). Classe 1904. Mobilisé comme sapeur auxiliaire au 1er régiment du Génie (4 août 1914) puis à la 18e section d’infirmiers militaires (juin 1917). Archiviste du service de santé de la 18e région militaire de Bordeaux (juin 1917). Adjudant (janvier 1919). - Notes : H. Courteault, Bibl. Ecole des Chartes, 1931, 92, p. 437-438, nécrologie. Livre d’Or, p. 89.

SALVINI Joseph (1887-1968) – Archiviste paléographe (1909). Archiviste-adjoint de la Côte-d’Or. Classe 1907. Soldat au 355e régiment d’infanterie (2 août 1914) [155e RI pour son nécrologue]. Passe service auxiliaire suite à des blessures (16 septembre 1914, Vic-sur-Aisne) ; au dépôt du 46e régiment d’artillerie à Saint-Servan (septembre 1915). Archiviste du service de santé de la 7e région militaire à Besançon (juin 1917). Démobilisé le 21 mars 1919 - Notes : F. Villard, Bibl. Ecole des Chartes, 1968, 126, p. 568-572, nécrologie. Livre d’Or, p. 90.

VIDIER Alexandre (1874-1927) – Archiviste paléographe. Conservateur à la Bibliothèque nationale. Inspecteur des bibliothèques (1913-1927). Mobilisé, classe 1894. Soldat garde-voies de communications. Attaché à la 20e section de commis et ouvriers d’administration (décembre 1914). Caporal à la 20e section de secrétaires d’état-major, détaché au sous-secrétariat d’Etat au service de santé militaire. « chef adjoint » du cabinet du sous-secrétaire d’Etat. Notes : A. Rastoul*, Bibli. Ecole des Chartes, 1927, 88, p. 380-384, nécrologie – Livre d’Or, p. 93.

Sources : L’Ecole des Chartes et la Guerre (1914-1918). Livre d’or. Paris-Besançon : imp. Jacques et Demontrond, 1921, 170 p.

Musée du service de santé des armées, au Val-de-Grâce, à Paris, cartons n° 550 et 551.

Lire la suite

COMMENT EFFECTUER UNE RECHERCHE INDIVIDUELLE AUPRES DU SERVICE DES ARCHIVES MEDICALES ET HOSPITALIERES DES ARMEES (SAMHA) DE LIMOGES ?

20 Avril 2014 , Rédigé par François OLIER Publié dans #recherche archives documentation, #varia

Le 12 avril 2014, lors de la 1ère rencontre généalogique nationale sur la Grande Guerre organisée à Nice, dans le cadre prestigieux du palais des Rois Sardes, par l’AGAM (Association généalogique des Alpes-Maritimes), Madame Nadine Lannelongue, responsable du département exploitation du service des archives médicales et hospitalières des armées a proposé aux généalogistes présents une conférence sur le SAMHA de Limoges.

Madame Lannelongue après avoir présenté le SAMHA de Limoges et ses fonds documentaires très mal connus, a donné des renseignements très précieux pour optimiser une recherche par correspondance.

Une demande de recherche de documents médicaux se prépare… Ces recherches se font exclusivement par correspondance, le SAMHA n’accueillant pas le public. N'oubliez pas que les recherches au SAMHA s'effectuent "sur mesure" à votre profit par des agents archivistes ; que les outils de recherche dont ils disposent sont des fichiers "manuels" de centaines de milliers de fiches et/ou registres. Aussi pour éviter une réponse négative ou des échanges de courriers intempestifs et inutiles, préparez soigneusement votre courrier de demande, sans omettre une adresse postale pour l'envoi éventuel des documents...

Renseignements obligatoires pour une recherche individuelle dans le fonds d'archives des formations sanitaires 1914-1918, concernant un blessé ou un décédé dans une formation sanitaire :
- Nom, Prénom et date de naissance de la personne recherchée
- Matricule et régiment au moment de la blessure
- Date de blessure, nom ou numéro des formations sanitaires.
Pièce à fournir : Photocopie de la fiche matricule
"Pour tous types de recherches, donner le maximum d'informations"...

 

INFO concernant plus particulièrement les "décédés dans les formations sanitaires de l'avant" :

Ce fonds particulier du SAMHA de Limoges intéresse les soldats décédés dans les formations sanitaires de campagne de la zone de l'avant. Ce fonds très incomplet pour le début de la guerre se compose pour la majorité des documents, d'une collection de bulletins médicaux appelés "modèle 29" ; lesquels précisent : l'identité du soldat, la date de la blessure et le diagnostic de décès.

Contact SAMHA :
Service des Archives Médicales et Hospitalières des Armées
23 rue de Chateauroux - BP 21105 - 87052 LIMOGES-CEDEX 2
exploitation.samha@orange.fr
Légende photo : Palais des Rois Sardes à Nice, 12 avril 2014, Madame Nadine Lannelongue, responsable du département exploitation du SAMHA de Limoges en compagnie de François Olier, animateur du blog.

Pour en savoir plus sur les archives médico-militaires :

Mise à jour : 5 novembre 2017

Lire la suite

LES J.M.O. DES AMBULANCES (1914-1918), AU VAL-DE-GRACE (16e au 22e C.A.)

2 Avril 2014 , Rédigé par François OLIER Publié dans #recherche archives documentation

Précédent billet : (Groupes 11 à 15)

Ces JMO peuvent être consultés, sur place à Paris, sur rendez-vous : au Musée du service de santé des armées, 1 place Alphonse Laveran, 75230 Paris-cedex 05.

Classification des ambulances de la Guerre 1914-1918 :

« Les ambulances furent affectées à leur mise sur pied, à raison théoriquement d’une par division de cavalerie ; deux, par division d’infanterie ; seize, par corps d’armée…

On identifiait ces ambulances par une fraction dont le numérateur représentait un numéro d’ordre, et le dénominateur, le n° de la grande unité de rattachement. Exemple : 1/137, ambulance n°1 de la 137e DI ; 5/5, ambulance n°5 du 5e CA.

Toutefois cette belle architecture ne prévalait que pour le jour de la mobilisation, de la mise sur pied et pour les quelques jours et semaines qui suivirent. Rapidement, lors de la « bataille des frontières » et d’une manière générale lors des mouvements de la « Course à la mer », le rattachement mécanique aux grandes unités (GU) fut bouleversé. Aussi est-il illusoire – comme on peut le lire encore trop souvent – de vouloir rattacher une ambulance quelconque – à de rares exceptions – à l’épopée d’une grande unité durant la Grande Guerre. L’histoire de chaque ambulance doit être singularisée et c’est ce qui fait toute la difficulté du suivi de leurs pérégrinations sur les théâtres de guerre. Ce rattachement évolua rapidement. Il suffit de consulter quelques journaux de marches et opérations (JMO) pour s’en convaincre. Dans un premier temps l’on individualisa l’ambulance en tant que formation sanitaire, sans jamais la rattacher à un CA organique qui pouvait se situer à des centaines de kilomètres de l’ambulance déployée au sein d’un nouveau CA. L’on choisit alors de l’identifier par l’appellation générique de « groupe » en lieu et place de CA. Exemple : 10/12, ambulance n°10 du 12e groupe [initialement 12e CA] ».

(Olier F, Quénec’hdu JL, Hôpitaux militaires dans la Guerre 1914-1918, III, 20-21).

Ambulances du 16e corps d’armée (1914), devenues ambulances du 16e groupe (1914-1918) :

Ambulance 1/16 – 1 vol. (7/08/14-6/07/15) ; 1 vol. (7/07/15-27/08/16) ; 1 vol. (28/08/16-3/09/17) ; 1 vol. (4/09/17-31/12/17) ; 1 vol. (1/01/18-11/11/18).

Note : dossier très complet sur l’ambulance 1/16 (mai 1915-novembre 1918) à partir de la biographie de Léon Marty, prisonnier de guerre : http://treziers.oc.free.fr/1418/1418MartyLeon.htm

Ambulance 2/16 – 1 vol. (3/08/14-31/12/16) ; 1 vol. (1/01/17-1/03/19).

Ambulance 3/16 – 1 vol. (8/08/14-8/02/16) ; 1 vol. (9/02/16-31/12/16) ; 1 vol. (1/01/17-31/12/17) ; 1 vol. (1/01/18-25/03/19).

Ambulance 4/16 – JMO manquant.

Ambulance 5/16 – Manque avant le 8/08/15 ; 1 vol. (8/08/15-31/12/16) ; 1 vol. (1/01/17-31/12/17) ; 1 vol. (1/01/18-31/12/18) ; 1 vol. (1/01/19-1/03/19).

Note : l’auteur a servi dans cette ambulance 5/16, dès juin 1915 – Virginie Auduit, Carnet de guerre d’un ambulancier 1914-1918 [Germain Balard]. Mémoire de maîtrise : Toulouse 2 : 1998, 30 cm, 196 f.
Hote-Bridon, Louis. Craniectomies dans une ambulance de l'avant (amb. 5/16). Résultats immédiats et éloignés. Th. Méd. Lyon, 1916.

Ambulance 6/16 – manque avant le 30/10/15 ; 1 vol. (31/10/15-10/01/19).

Ambulance 7/16 – 1 vol. (2/08/14-6/05/16) ; 1 vol. (7/05/16-31/12/16) ; 1 vol. (1/01/17-31/12/17) ; 1 vol. (6/09/18 ?-28/02/19).

Ambulance 8/16 – 1 vol. (4/08/14-15/04/16) ; 1 vol. (16/04/16-31/12/16) ; manque depuis le 1/01/17.

Ambulance 9/16 – JMO manquant.

Ambulance 10/16 – 1 vol. (4/08/14-30/11/16) ; 1 vol. (4/12/16-31/12/16) ; manque depuis le 1/01/17.

Ambulance 11/16 – 1 vol. (3/08/14-28/02/17) ; 1 vol. (19/01/17-31/12/17) ; 1 vol. (1/01/18-24/12/18).

Ambulance 12/16 – JMO manquant.

Ambulance 13/16 – 1 vol. (13/08/14-31/12/16) ; 1 vol. (12/05/16-1/10/18) ; manque depuis le 2/10/18.

Note : Une minute sur feuille volante du 01/01/17 au 11/04/17.

Ambulance 14/16 – 1 vol. (3/08/14-20/03/19).

Ambulance 15/16 – JMO manquant

Ambulance 16/16 – 1 vol. (4/08/14-16/06/17) ; manque depuis le 17/06/17.

A consulter : www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/

Les JMO du Service de santé du 16e Corps d’armée : Direction (2/08/14-11/3/19), 26N 162/7 à 162/10 – Groupe de brancardiers de corps (3/08/14-14/11/18), 26N 162/11 à 162/12. Le 2e volume du GBC (26N162/12), contient en annexe, des états d’officiers, des textes de citations individuelles et des états nominatifs de pertes.

Ambulances du 17e corps d’armée (1914), devenues ambulances du 17e groupe (1914-1918) :

Ambulance 1/17 – 1 vol. (3/08/17-15/01/19).

Ambulance 2/17 – JMO manquant

Ambulance 3/17 – 1 vol. (11/08/14-1/03/19).

Ambulance 4/17 – 1 vol. (8/08/14-31/12/16) ; 1 vol. (1/01/17-29/12/18).

Ambulance 5/17 – 1 vol. (12/08/14-13/07/18) ; manque depuis le 14/07/18.

Ambulance 6/17 – manque avant le 29/08/15 ; 1 vol. (29/08/15-13/10/15) ; manque du 14/10/15 au 14/07/16 ; 1 vol. (15/07/16-6/04/19).

Ambulance 7/17 – 1 vol. (3/08/14-31/12/16) ; 1 vol. (1/01/17-31/12/17) ; 1 vol. (1/01/18-31/12/18).

Ambulance 8/17 – JMO manquant.

Ambulance 9/17 – 1 vol. (13/08/14-20/01/17) ; 1 vol. (1/01/17-9/01/18) ; 1 vol. (1/01/18-10/03/19).

Ambulance 10/17 – 1 vol. (11/08/14-29/12/16) ; manque depuis le 30/12/16.

Ambulance 11/17 – 1 vol. (13/08/14-31/12/16) ; 1 vol. (1/01/17-31/12/17) ; 1 vol. (1/01/18-1/01/19).

Ambulance 12/17 – 1 vol. (6/08/14-1/01/17) ; 1 vol (1/01/17-31/12/17) ; 1 vol. (1/01/18-5/02/19).

Ambulance 13/17 – 1 vol. (11/08/14-14/08/17) ; 1 vol. (15/08/17-23/02/18) ; 1 vol. (24/02/18-1/02/19).

Ambulance 14/17 – 1 vol. (13/08/14-31/12/16) ; 1 vol. (1/01/17-31/12/17) ; 1 vol. (1/01/18-31/12/18).

Ambulance 15/17 – 1 vol. (13/08/14-31/12/16) ; 1 vol. (1/01/17-29/01/19).

Ambulance 16/17 – JMO manquant.

A consulter : www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/

Les JMO du Service de santé du 17e Corps d’armée : Direction (2/08/14-5/3/19), 26N 190/12 à 190/15 – Groupe de brancardiers de corps (12/08/14-16/01/19), 26N 190/16 à 190/18.

Ambulances du 18e corps d’armée (1914), devenues ambulances du 18e groupe (1914-1918) :

Ambulance 1/18 – JMO manquant.

Ambulance 2/18 – 1 vol. (9/08/14-31/12/16) ; 1 vol. (1/01/17-16/03/19).

Ambulance 3/18 – 1 vol. (9/08/14-28/05/16) ; 1 vol. (28/05/16-1/05/17) ; 1 vol. (1/05/17-nov. 1918).

Ambulance 4/18 – 1 vol. (2/08/14-8/02/19).

Ambulance 5/18 – 1 vol. (10/08/14-31/12/16) ; 1 vol. (1/01/17-28/01/19).

Note : Le JMO de l'ambulance n° 5/18, pour la période du 10/08/14 au 10/09/16 a été intégralement transcrit par Jean-Pierre Chalot dans le Journal de route d'Ambroise Cluzan (1914-1917), Rochefort, 2018, 466 p.

Ambulance 6/18 – 1 vol. (5/08/14-30/11/16) ; 1 vol. (1/12/16-30/01/19).

Ambulance 7/18 – 1 vol. (11/08/14-25/12/16) ; 1 vol. (3/02/17-23/07/18) ; 1 vol. (1/07/18-23/06/19).

Ambulance 8/18 – 1 vol. (11/08/14-1/01/17) ; 1 vol. (1/01/17-7/02/19).

Note : l’auteur a servi dans cette ambulance 8/18 – Prosper Viguier, Un chirurgien de la Grande Guerre. Toulouse : Privat, 2007, 158 p.

Ambulance 9/18 – 1 vol. (12/08/14-6/12/16) ; 1 vol. (6/12/16-26/11/18) ; 1 vol. (24/11/18-1/05/19).

Ambulance 10/18 – 1 vol. (6/08/14-31/12/16) ; 1 vol. (1/01/17-21/05/18).

Note : Une minute sur feuille volante, du 21 mai au 12 octobre 1918.

Ambulance 11/18 – Manque avant le 1/01/17 ; 1 vol. (1/01/17-1/12/17).

Ambulance 12/18 – 1 vol. (14/08/14-14/07/18) ; manque après le 15/07/18.

Ambulance 13/18 – JMO manquant.

Ambulance 14/18 – 1 vol. (6/08/14-31/01/19).

Ambulance 15/18 – 1 vol. (6/08/14-31/12/16) ; 1 vol. (1/01/17-31/12/17) ; 1 vol. (1/01/18-31/12/18).

Ambulance 16/18 – 1 vol. (14/08/14-31/12/16) ; 1 vol. (1/01/17-11/02/19).

Note : Copie, 1 vol. (14/08/14-24/11/17).

A consulter : www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/

Les JMO du Service de santé du 18e Corps d’armée : Direction (8/08/14-20/02/19), 26N 192/9 à 192/14 – Groupe de brancardiers de corps (9/08/14-21/01/19), 26N 192/15 à 192/16 – Groupe de sections d’hospitalisation (11/08/14-31/12/17), 26N 192/17 à 192/18.

Ambulances du 20e corps d’armée (1914), devenues ambulances du 20e groupe (1914-1918) :

Ambulance 1/20 – 1 vol. (1/08/14-31/12/16) ; 1 vol. (1/01/17-23/08/18) ; manque après le 24/08/18.

Note : Sur l'amb. 1/20, Cadore, Emile-Théophile. Faculté de médecine de l'université de Nancy. Les appareils plâtrés en staff, leur application aux blessures de guerre, travail de l'ambulance 1/20. Th. Méd. Nancy, 1917, 83 p.

Ambulance 2/20 – 1 vol. (31/07/14-15/04/19).

Ambulance 3/20 – 1 vol. (2/08/14-31/12/16) ; 1 vol. (1/01/17-31/12/17) ; manque depuis le 1/01/18.

Ambulance 4/20 – JMO manquant.

Note : Sur l’ambulance 4/20 en août 1914 à Bellange, d’après les extraits des mémoires inédits du docteur Pratbernon, voir : Didier J., Des moissons tâchées de sang. Lorraine 1914. Metz : éditions Serpenoise, 2010, 168 p.
et mes billets sur l'hôpital improvisé de Morhange en Lorraine annexée (amb. 4/20) en deux parties - 1ère partie - 2e partie.

Ambulance 5/20 – 1 vol. (6/08/14-31/12/16) ; 1 vol. (1/01/17-31/12/17) ; 1 vol. (1/01/18-7/10/18) ; manque depuis le 8/10/18.

Note : Copie, 1 vol. (2/11/15-5/05/17).

Ambulance 6/20 – 1 vol. (2/08/14-1/08/18) ; manque depuis le 2/08/18.

Ambulance 7/20 – 1 vol. (6/08/14-4/09/15) ; 1 vol. (4/09/15-31/12/16) ; 1 vol. (1/01/17-31/12/17) ; 1 vol. (1/01/18-31/12/18) ; 1 vol. (1/01/19-1/03/19).

Ambulance 8/20 – JMO manquant.

Ambulance 9/20 – 1 vol. (10/08/14-31/12/16) ; 1 vol. (1/01/17-16/03/19).

Ambulance 10/20 – 1 vol. (2/08/14-30/01/19).

Ambulance 11/20 – 1 vol. (2/08/14-31/12/18).

Ambulance 12/20 – 1 vol. (2/08/14-29/12/16) ; manque après le 30/12/16.

Ambulance 13/20 – 1 vol. (15/08/14-1/06/16) ; manque après le 2/06/16.

Ambulance 14/20 – JMO manquant.

Ambulance 15/20 – JMO manquant.

Ambulance 16/20 – 1 vol. (2/08/14-27/01/19).

A consulter : www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/

Les JMO du Service de santé du 20e Corps d’armée : Direction (31/07/14-12/02/19), 26N 194/21 à 194/26 – Groupe de brancardiers de corps (2/08/14-16/01/19), 26N 194/27 à 194/28.

Note : Sur le service de santé du 20e CA : Sieur C, "Six mois de Direction du service de santé du XXe corps d’armée (28/07/14-15/02/15)", dans la revue du service de santé militaire, CVI, n°3, mars 1937, p. 313-406.

Ambulances du 21e corps d’armée (1914), devenues ambulances du 21e groupe (1914-1918) :

Ambulance 1/21 – 1 vol. (31/07/14-31/03/15) ; 1 vol. (1/04/15-28/08/15) ; 1 vol. (29/08/15-30/06/16) ; 1 vol. (30/06/16-31/12/16) ; 1 vol. (1/01/17-9/01/19).

Ambulance 2/21 – 1 vol. (1/08/14-15/05/15) ; 1 vol. (16/05/15-10/10/16) ; 1 vol. (11/10/16-31/12/16) ; 1 vol. (1/01/17-31/12/17) ; 1 vol. (1/01/18-5/03/19).

Ambulance 3/21 – 1 vol. (3/08/14-28/02/19).

Ambulance 4/21 – JMO manquant.

Ambulance 5/21 – 1 vol. (2/08/14-12/01/16) ; 1 vol. (13/01/16-31/12/16) ; 1 vol. (1/01/17-19/02/19).

Ambulance 6/21 – 1 vol. (3/08/14-1/10/15) ; 1 vol. (2/10/15-13/12/17) ; 1 vol. (14/12/17-3/01/19).

Note : l’auteur a servi dans cette ambulance 6/21 – Edouard Laval, Souvenirs d’un médecin-major, 1914-1917. Paris : Payot, 1932, 238 p.

Ambulance 7/21 – 1 vol. (6/08/14-17/02/19).

Ambulance 8/21 – 1 vol. (6/08/14-12/01/19).

Ambulance 9/21 – 1 vol. (7/08/14-31/12/16) ; 1 vol. (1/01/17-31/12/17) ; 1 vol. (1/01/18-28/02/19).

Ambulance 10/21 – 1 vol. (7/08/14-3/02/19).

Ambulance 11/21 – 1 vol. (9/08/14-11/06/15) ; 1 vol. (12/06/15-30/12/15) ; 1 vol. (31/12/15-15/07/16) ; 1 vol. (16/07/16-28/02/17) ; 1 vol. (1/03/17-13/09/17) ; 1 vol. (14/09/17-11/01/18) ; 1 vol. (9/01/18-20/01/19).

Ambulance 12/21 – 1 vol. (8/08/14-1/12/18).

Note : Le journal des marches a été reconstitué jusqu’au 4 décembre 1916 ; l’original étant tombé, le 27 mars 1918, aux mains de l’ennemi.

Ambulance 13/21 – 1 vol. (7/08/14-15/02/19).

Ambulance 14/21 – 1 vol. (7/08/14-18/01/19).

Ambulance 15/21 – 1 vol. (7/08/14-21/05/17) ; 1 vol. (22/05/17-10/01/19).

Ambulance 16/21 – 1 vol. (5/08/14-23/09/16) ; manque après le 24/09/16.

A consulter : www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/

Les JMO du Service de santé du 21e Corps d’armée : Direction (1/08/14-10/02/19), 26N 197/18 à 197/22 – Groupe de brancardiers de corps (5/08/14-16/01/19), 26N 197/24 à 197/26.

Ambulances du corps d’armée colonial (1er C.A.C.) devenues ambulances du 22e groupe (1914-1918) :

Ambulance 1/22 – 1 vol. (4/08/14-31/12/16) ; 1 vol. (1/01/17-31/12/17) ; 1 vol. (1/01/18-31/12/18).

Ambulance 2/22 – 1 vol. (9/08/14-2/04/16) ; 1 vol. (3/04/16-31/12/16) ; 1 vol. (31/12/16-14/05/18) ; manque après le 15/05/18.

Ambulance 3/22 – 1 vol. (7/08/14-1/01/18) ; 1 vol. (3/01/18-17/12/18).

Note : Copie, 1 vol. (7/08/14-15/12/16).

Ambulance 4/22 – 1 vol. (2/08/14-5/03/19).

Ambulance 5/22 – JMO manquant.

Ambulance 6/22 – 1 vol. (3/08/14-25/02/19).

Ambulance 7/22 – JMO manquant.

Ambulance 8/22 – 1 vol. (3/08/14-31/12/17) ; 1 vol. (1/01/18-16/03/19).

Ambulance 9/22 – 1 vol. (2/08/14-31/12/16) ; 1 vol. (1/01/17-31/12/17) ; 1 vol. (1/01/18-17/01/19).

Ambulance 10/22 – 1 vol. (14/08/14-28/02/18) ; 1 vol. (1/03/18-7/01/19).

Ambulance 11/22 – 1 vol. (8/08/14-13/11/16) ; 1 vol. (12/11/16-9/06/18) ; 1 vol. (10/06/18-12/02/19).

Ambulance 12/22 – 1 vol. (4/08/14-21/04/15) ; 1 vol. (22/04/15-19/09/15) ; 1 vol. (19/09/15-31/12/16) ; 1 vol. (1/01/17-9/12/17) ; 1 vol (10/12/17-1/03/19).

Note : Un journal de mobilisation annexé (17/02/14).

Ambulance 13/22 – 1 vol. (14/08/14-31/12/16) ; 1 vol. (1/01/17-31/12/17) ; 1 vol. (1/01/18-11/03/19).

Ambulance 14/22 – 1 vol. (3/08/14-31/12/16) ; 1 vol. (1/01/17-31/12/17) ; 1 vol. (1/01/18-20/12/18).

Ambulance 15/22 – JMO manquant.

Ambulance 16/22 – 1 vol. (9/08/14-15/08/18) ; manque du 16/08/18 au 29/10/18 ; 1 vol. (29/10/18-17/03/19).

A consulter : www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/

JMO du Service de santé du corps d’armée colonial : Direction (2/08/14-04/09/14 et 10/09/17-23/06/19), 26N 241/7 et 241/8.

A SUIVRE - (Groupes 23 à 39)

 

Mise à jour : 22 juin 2018
Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 > >>