Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
hopitauxmilitairesguerre1418.overblog.com

centenaire

LE GLANEUR SANITAIRE PROPOSE : MARIE CURIE, une femme sur le front.

1 Février 2014 , Rédigé par Le glaneur sanitaire Publié dans #Centenaire

LE GLANEUR SANITAIRE PROPOSE : MARIE CURIE, une femme sur le front.

MARIE CURIE, une femme sur le front.

A l’occasion du Centenaire, le Glaneur sanitaire annonce la sortie en février 2014 d’un « docufiction » de 90 mn sur Marie Curie, prix Nobel de physique et de chimie. Ce téléfilm labellisé par le comité du Centenaire et soutenu par le ministère de la Défense sera présenté au festival de Luchon, du 12 au 16 février 2014.

Réalisé par Alain Brunard. Scénario écrit par Marie-Noëlle Himbert, Yann Le Gal, Alain Brunard. Produit par Cécile Roger-Machart. Production : Capa Drama ; co-production Be-Films, de Bruxelles. Fiche du film

Résumé proposé par le festival de Luchon :
« Quand la guerre de 14 éclate, Marie Curie est une scientifique reconnue, prix Nobel de Physique puis de Chimie. Son époux Pierre Curie est mort brutalement depuis huit ans déjà, et elle dirige, depuis peu, l’institut du Radium avec le docteur Claudius Regaud. L'urgence de la situation de guerre et les besoins qu'elle analyse immédiatement la poussent hors de son laboratoire.

Déterminée à implanter les techniques de la toute nouvelle radiologie, elle va, accompagnée de sa fille Irène, 17 ans, sillonner les lignes de front, convaincre mécènes, chirurgiens, médecins de l'importance de l'utilisation de la radiographie. De son coté, Claudius Regaud, qui travaille depuis plusieurs années sur le traitement radiologique du cancer, va développer sur le front de nouvelles méthodes de soins dans les hôpitaux. Tous deux vont pendant ces quatre années de guerre, contribuer à faire avancer, à grand pas, la médecine et à inventer l’hôpital moderne.

A la fin de la guerre, ces deux chercheurs ouvriront une unité de soins à l’institut du radium, couplant ainsi la recherche à la thérapie. »

Fiche du film

La figure emblématique de Marie Curie aux armées et sa place dans la réorganisation des services radiologiques des armées françaises et belges ont été souvent soulignées. Récemment, René Van Tiggelen conservateur du musée belge de radiologie et ses collaborateurs ont mis en exergue l’œuvre de Marie Curie sur le front belge dans : La Grande Guerre de 1914-1918. La radiologie belge monte au front, Bruxelles, 2011, 143 p.

Brèves

Plus récemment c’est le musée Curie de Paris qui prêtait des objets de ses collections (plaque de radiologie) pour l’exposition conjointe « Guerre et Trauma » "Oorlog en Trauma" des musées belges : In Flanders Fields Museum d’Ypres et Musée du docteur Guislain de Gand. Cette grande exposition originale, en deux volets, sur les soins médicaux durant la Première Guerre mondiale, se déroule jusqu’au 30 juin 2014. Le musée yprois propose l’exposition : « Des soldats et des ambulances 1914-1918 », tandis que le volet gantois présente « Des soldats et des psychiatres, 1914-2014 ». L’exposition française sur le « Service de Santé durant la Grande Guerre » quant à elle, très attendue, en raison de la richesse des collections du musée du service de santé des armées devrait être inaugurée au Val-de-Grâce à Paris, en octobre 2014 et se poursuivre tout au long de l’année 2015.

Le Glaneur vous conseille, après avoir survolé les analyses de presse sur le film "La guerre de Marie" (ancien nom ? de "Marie Curie, une femme sur le front") et - en quelque sorte pour redescendre sur terre - de lire La Radiologie et la Guerre, F. Alcan, 1921, 143 p. de Madame Pierre Curie. Comme ne semblent pas le comprendre les commentateurs délirants et ignorants, on ne fait pas la guerre seule dans son coin, même si l'on s'appelle Marie Curie. Sur le site Gallica vous trouverez aussi sa correspondance, ses notes de guerres et ce qu'elle doit à ses devanciers français et belges. Je ne mets pas de lien... il faudra farfouiller...

BIENTOT A BRUXELLES

Le téléfilm en avant-première, le 14 mars 2014

Belgian Museum of Radiology - Military Hospital Queen Astrid - Bruynstreet 2 - B1120 BRUSSELS - tel : +32 2 264 40 97  -  Fax : + 32 2 264 40 98
Email : info@radiology.be
http://www.be-films.com

http://www.be-films.com

LE GLANEUR SANITAIRE PROPOSE : MARIE CURIE, une femme sur le front.
Lire la suite

LE SERVICE DE SANTE DES ARMEES MONTE AU FRONT DU CENTENAIRE

13 Janvier 2014 , Rédigé par François OLIER Publié dans #Centenaire

LE SERVICE DE SANTE DES ARMEES MONTE AU FRONT DU CENTENAIRE

En marge de La Grande Collecte, le Service de Santé des Armées (SSA) se mobilise...

Par une note 517883 du 20 décembre 2013, la Direction centrale du service de santé des armées (Fort Neuf de Vincennes, cours des Maréchaux – 75614 Paris cedex 12) « sollicite… l’ensemble du personnel servant ou ayant servi au sein du service, civil et militaire, d’active et de réserve, quelle que soit son armée d’origine ou son affectation, et disposant, ou ayant des connaissances, disposant, d’archives familiales privées sous forme de témoignages écrits (carnets, journaux, correspondances, etc.), dessinés ou photographiques ou filmés à bien vouloir les confier, à titre de prêts, au musée du SSA* pour être numérisés.

Cette collecte de sources familiales privées relatives à la 1ère Guerre Mondiale est organisée à compter de la date d’enregistrement de la présente note et sans limitation de durée.

Les documents qui seront prêtés dans ce cadre seront analysés, reproduits et inventoriés par le musée du SSA puis restitués aux familles propriétaires. Ils pourront, le cas échéant, être intégrés dans le scénario relatant les évènements historiques auxquels seront confrontés les deux héros de la page Facebook du SSA [page de type Facebook, à paraître, relatant les aventures scénarisées d’un médecin et d’un infirmier militaires en 1914-1918] ». Signé : Le médecin général inspecteur Patrick Godart, directeur central adjoint du service de santé des armées.

(*) Musée du service de santé des armées, au Val-de-Grâce. 1 place Alphonse Laveran, 75230 Paris-cedex 05.
News : Si ce blog vous intéresse. Si vous souhaitez être informés des parutions à venir... pensez à vous abonner ! Si vous souhaitez le voir évoluer, contactez-moi (Utilisez le lien "contact" en haut de la page d'accueil.) : Thèmes demandés par les abonnés/contacts qui seront présents sur le blog en 2014 : Belgique 1914-1918 et Suisse 1914-1918.
Lire la suite

LE SERVICE DE SANTE 1914-1918

23 Novembre 2013 , Rédigé par François OLIER Publié dans #Centenaire

LE SERVICE DE SANTE 1914-1918
Sortie : FEVRIER 2014

Le Service de santé 1914-1918, de Marc Morillon et Jean-François Falabrègues

aux éditions Bernard Giovanangeli, de Paris

" Ce livre, bien au-delà de l’histoire du Service de santé militaire, évoque toutes les professions de santé mobilisées au cours de la Grande Guerre. Avec plus de quatre cents images dont la plupart sont inédites, l’ouvrage illustre la guerre des médecins, pharmaciens, dentistes, officiers d’administration, brancardiers, infirmières et aumôniers, tous dévoués au secours des blessés. Il permet de suivre et de comprendre le parcours des soldats depuis leur relèvement sur le champ de bataille jusqu’aux hôpitaux de l’arrière. Il sera utile à tous ceux qui, amateurs de la grande histoire ou simplement curieux de leur histoire familiale, voudront décoder les photographies et documents laissés par un aïeul, que celui-ci ait été soignant ou blessé…"

Bon de souscription

Lire la suite

CENTENAIRE 1914 – Les Carnets de l’aspirant Laby… Grand format et couleur !

10 Novembre 2013 , Rédigé par François OLIER et Gérard Publié dans #Centenaire

CENTENAIRE 1914 – Les Carnets de l’aspirant Laby… Grand format et couleur !

Mon coup de cœur pour ce 11 novembre

Vous connaissez certainement l’ouvrage Les Carnets de l’aspirant Laby, médecin dans les tranchées (28 juillet 1914-14 juillet 1919) qui a été décliné depuis 2001 en de nombreuses éditions y compris de poche (Hachette, coll. Pluriel, 2003). Je ne vous propose pas aujourd’hui une énième analyse, vous trouverez ci-après une fiche bibliographique du CRID présentant, analysant et « commentant » le livre.

En cette fin d’année 2013, je vous invite à casser votre tirelire pour acquérir la nouvelle édition Illustrée parue le 3 octobre 2013 aux éditions Bayard.

Cette édition est une petite merveille d’édition, à lire, à parcourir, à déguster. Les Carnets sont reproduits en grand format et en couleur : magnifiques dessins de Lucien Laby (1892-1982) qui vont « de la caricature au croquis fait à la hâte avant une attaque, de la bande dessinée aux lavis plus sombres » (éditions Bayard). C’est vraiment une belle édition « façonnée » avec goût. [voir le lien vers la vidéo en fin d'article]

Et puisque j’écris ce petit papier un 10 novembre, je cède la place au carabin Lucien Laby - « Dimanche 10 novembre [1918]. Je suis de garde à l’hôpital. A 21h30, j’entends crier dans les couloirs que « l’Armistice est signé ! » Nous courons, Richard et moi, comme des fous, au téléphone. La nouvelle vient d’arriver, officieuse encore, de la direction du SS. [Service de santé] – L’Armistice est signé avec des conditions écrasantes pour les Boches. C’est la « Victoire ! » Enfin !! Nous bondissons, avec Richard, jusqu’à la popote et nous hurlons, de la rue, tant nous sommes essoufflés : « Ohé ! la Popote !! L’Armistice, elle est signée !!! [sic] ». Ils ouvrent leurs fenêtres (la popote est au premier étage) et pour toute réponse nous vident les carafes sur la tête en disant que c’est une mauvaise plaisanterie. Nous sortons en bande et poussons des hurlements dans les rues. Toutes les fenêtres s’ouvrent ! – Bombe toute la nuit. On réveille le père Robillard, médecin de l’endroit. On veut sonner les cloches, mais l’église est bien fermée et le curé fait la sourde oreille. On va à l’épicerie faire une nouba épouvantable. On réveille « Vallerot-Rady » [surnom de Vallery-Radot] à seaux d’eau. On frète une auto avec Ferrier, Meugé, Lorneau, etc. et on va à Morvillars réveiller Gouverneur et Auvigne. Je me couche à 5 heures du matin, complètement noir. Mais avant, nous allons, bras dessus bras dessous, hurler une aubade dans la chambre de Fer-(di)-nand Dubourdieu et sous les fenêtres de Richard ».

Les carnets de l’aspirant Laby, médecin dans les tranchées (28 juillet 1914-14 juillet 1919), Paris, Bayard, 2013, 351 p.
– ISBN : 978-2-227-48685-0 – Préface de Stéphane Audoin-Rouzeau. Texte préparé et annoté par Sophie Delaporte. Bonne lecture !

Un grand merci à mon compère Gérard.

Lire la suite

Exposition 1914-1918 à Saint Didier au Mont d'Or (Rhône)

3 Novembre 2013 , Rédigé par Francois OLIER Publié dans #Centenaire

Exposition 1914-1918 à Saint Didier au Mont d'Or (Rhône)

SAINT DIDIER AU MONT D'OR - Exposition 1914-1918 - les dimanche 10, lundi 11 et mardi 12 novembre 2013, de 10 h à 18 heures, au centre Laurent Bonnevay

Trois associations : Les AMIS de la BIBLIOTHEQUE (Généalogie), La VIE en COULEURS (photos-patrimoine), Le CLUB PHILATELIQUE de l’OUEST LYONNAIS, en partenariat avec la Mairie de St Didier, se sont réunies pour organiser ce RENDEZ-VOUS avec l’HISTOIRE

en "avant-première" des manifestations du Centenaire...

L’Exposition s’intéressera aux POILUS de SAINT DIDIER. dont 76 noms ont été relevés sur le monument aux morts, et à l’aide de documents conservés par les familles, et grâce aux recherches effectuées dans les services d’archives (militaires et autres), il a été possible de retracer le parcours de ces soldats.

Avec la contribution du MUSEE MILITAIRE de LYON et la REGION LYONNAISE , une CINQUANTAINE DE PANNEAUX agrémentés de photos constitueront un parcours explicatif sur les évènements importants de cette période 1914-1918.

Entre autres, seront abordés les thèmes suivants : les causes, la mobilisation, les alliances, , les grandes batailles, , la vie au front, l’impact sur notre région, les liens avec l’arrière, les blessés, les hôpitaux, les prisonniers, l’après guerre…..

Des objets de vitrine : décorations et documents d’époque (journaux de marche, photos, cartes postales) seront présentés par les familles) ainsi que de nombreux livres….

VENEZ NOMBREUX !

pour y découvrir ces petites formations hospitalières de 20 lits tout au plus, sans numérotation militaire, annexes de l'Hôtel-dieu de Lyon, qui se sont constituées en un "groupe hospitalier du Mont d'Or" (Saint Didier, Saint-Cyr, Collonges, etc.)
Lire la suite

SAINT-CALAIS (Sarthe) - 1914/2014

9 Mai 2013 , Rédigé par cliché Thomas, de Saint-Calais Publié dans #Centenaire

Projet Hôpitaux Militaires du Centenaire "1914-2014"

SAINT-CALAIS (Sarthe), 4e région militaire.

Hôpital auxiliaire n° 32 - Institut libre Notre-Dame, avenue de la gare.

Ouvert le 13 août 1914, en fonctionnement à compter du 30 août 1914.

Fermeture le 20 septembre 1917.

518 blessés traités - 22 678 journées d'hospitalisation - Un décès.

Notice dans le tome 1, p. 153.

Photos : Musée du service de santé des armées (1914) - cliché Thomas, de Saint-Calais (2014)Photos : Musée du service de santé des armées (1914) - cliché Thomas, de Saint-Calais (2014)

Photos : Musée du service de santé des armées (1914) - cliché Thomas, de Saint-Calais (2014)

Lire la suite

Actu Centenaire Guerre 14-18 : Hôpitaux militaires 1914-2014

6 Janvier 2013 , Rédigé par FO, clichés B. Labarbe Publié dans #les hopitaux, #Centenaire

Projet photographique : Hôpitaux militaires du Centenaire "1914/2014".

Sur ma page du 16 décembre 2012 concernant l'élaboration d'un dossier pédagogique sur les hôpitaux militaires de la Grande Guerre, à l'occasion du centenaire, je proposais en guise de support iconographique d'exposition réalisable par tous ; d'identifier les infrastructures hospitalières des communes de France toujours existantes de nos jours. Cet aspect documentaire "1914/2014" permettrait, au plus grand nombre - surtout aux plus éloignés des champs de mémoire du nord-est de l'Hexagone - de s'approprier une parcelle de la Guerre 14-18 dans leur quotidien. Cette base visuelle permettrait aussi de relayer quantités d'autres informations sur la Grande Guerre.

Bernard Labarbe, dont le blog sur le 57e régiment d'infanterie de Bordeaux est une référence dans la blogosphère 14-18 http://www.bernard-labarbe-57ri.com/ a relevé le défi, avec enthousiasme, et m'a adressé quelques clichés "2014" qui peuvent servir d'illustrations à ce projet. D'autres modèles, associant le "pendant" 1914, sont en préparation ; je les présenterai au fur et à mesure qu'ils me parviendront.

Sur la démarche comparative "passé-présent" voir le remarquable travail du site en ligne "Reims-Avant" qui présente une vue de l'école Carteret transformée, à Reims, en hôpital complémentaire non identifié.

Hôpital auxiliaire n°95 à Paris -  Wanamaker, 127 avenue des Champs-Elysées (1914-1919) - cliché Bernard Labarbe.

Hôpital auxiliaire n°95 à Paris - Wanamaker, 127 avenue des Champs-Elysées (1914-1919) - cliché Bernard Labarbe.

Hôpital auxiliaire n°135 à la Rochelle, château des Gonthières, à Rompsay  (1915-1919)- cliché Bernard Labarbe

Hôpital auxiliaire n°135 à la Rochelle, château des Gonthières, à Rompsay (1915-1919)- cliché Bernard Labarbe

Lire la suite
<< < 1 2 3 4