Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
hopitauxmilitairesguerre1418.overblog.com
Articles récents

CHER - Hôpitaux militaires (1914-1918)

14 Décembre 2012

CHER - Hôpitaux militaires (1914-1918)

Cher – Hôpitaux militaires, tome 2, p. 259-269

Argent-sur-Sauldre — Aubigny-sur-Seine — Avord — Barlieu — Bengy- sur-Craon — Blet — Bourges — Charenton-du-Cher — Charost — Châteaumeillant — Châteauneuf-sur-Cher — Châtelet (le) — Clemont — Concressault — Culan — Dun-sur-Auron — Gracay — Grossouvre — Guerche-sur-Aubois (la) — Henrichemont — Ivoy-le-Pré — Jouet-sur-l’Aubois — Lignieres — Massay — Mehun-sur-Yèvre — Meillant — Nérondes — Oizon — Saint-Amant-Mont-Rond — Saint-Céols — Saint-Florent-sur-Cher — Saint-Martin-d’Auxigny — Saint-Satur — Sancergues — Sancerre — Sancoins — Saulzais-le-Pottier — Savigny-en-Sancerre — Thaumiers — Torteron — Veaugues — Vierzon — Villequiers — Vouzeron.

Chaque commune étudiée comprend une notice hospitalière et un indice hopmil, auxquels s’ajoutent, suivant les formations, des développements historiques, un descriptif de marques postales sanitaires connues, des illustrations : photographies, cartes postales et marques sanitaires

Photo : L'hôpital auxiliaire n° 15 de Vierzon (Coll. René Le Verge).

CHER - Hôpitaux militaires (1914-1918)
Lire la suite

BELFORT (Territoire) - Hôpitaux militaires (1914-1918)

14 Décembre 2012

BELFORT (Territoire) - Hôpitaux militaires (1914-1918)

Belfort (territoire de) – Hôpitaux militaires, tome 2, p. 235-242

Bavilliers — Belfort — Chapelle-sous-Rougemont — Giromany — Morvillars — Valdoie.

Chaque commune étudiée comprend une notice hospitalière et un indice hopmil, auxquels s’ajoutent, suivant les formations, des développements historiques, un descriptif de marques postales sanitaires connues, des illustrations : photographies, cartes postales et marques sanitaires

Photo : Le personnel infirmier de l'hôpital auxiliaire n°105 de Belfort (Coll. Musée du service de santé des armées, DR).

Lire la suite

AIN - Hôpitaux militaires (1914-1918)

14 Décembre 2012

AIN - Hôpitaux militaires (1914-1918)

Ain – Hôpitaux militaires, tome 2, p. 226-234

Ambérieu-en-bugey — Artemare — Bellegarde — Belley — Bourg-en-Bresse — Cerdon — Chalamont — Châtillon-de-Michaille — Divonne-les-Bains — Dole — Ferney-Voltaire — Gex — Groissiat — Hauteville — Jujurieux — Marlieux — Meximieux — Montréal-la-Cluse — Montrevel-en-Bresse — Nantua — Neuville-sur-Ain — Oyonnax — Pont-d’Ain — Pont-de-Vaux — Pont-de-Veyle — Priay — Saint-Rambert-en-Bugey — Seyssel — Simandre-sur-Suran — Tenay — Trevoux — Villars-les-Dombes — Vonnas.

Chaque commune étudiée comprend une notice hospitalière et un indice hopmil, auxquels s’ajoutent, suivant les formations, des développements historiques, un descriptif de marques postales sanitaires connues, des illustrations : photographies, cartes postales et marques sanitaires

Photo : Une chambre de l'hôpital auxiliaire n° 17 de Jujurieux (Coll. Musée du service de santé des armées, DR).

Lire la suite

HOPITAUX OU AMBULANCES MILITAIRES ?

11 Décembre 2012 , Rédigé par FO Publié dans #recherche archives documentation, #varia

HOPITAUX OU AMBULANCES MILITAIRES ?

VARIA :

AMBULANCES OU HOPITAUX ? … "une terminologie vicieuse"

« Ministère de la Guerre

7e direction du service de santé

Cabinet du directeur

N° 12 792 C/7 - Bordeaux, le 29 octobre 1914

Le Ministre de la Guerre aux Directeurs du Service de Santé [des régions militaires]

[Objet] Terminologie vicieuse abusivement en usage

J’ai pu constater depuis l’ouverture des hostilités l’infiltration progressive dans les comptes-rendus qui me sont transmis de[s] désignations vicieuses susceptibles de jeter la confusion dans les esprits, et qui sont intolérables de la part de personnes qualifiées pour en saisir l’impropriété.

C’est ainsi que le mot « ambulance », qui est exclusivement réservé à la désignation d’une formation sanitaire de l’avant, est à chaque instant employé dans les comptes-rendus pour désigner des voitures de transport de blessés – dont la désignation correcte est « voiture d’ambulance » -, ou des établissements de l’intérieur, que les règlements désignent sous le nom d’ « hôpitaux » temporaires ou auxiliaires.

Dans certains cas, ces dénominations erronées ont été transportées sur des cachets réglementaires, sur des en-têtes de correspondance, ou sur des écriteaux placés à la façade des immeubles.

Enfin, il arrive souvent que des médecins chargés des fonctions de Chef de Service de Santé de la Place n’ont pas hésité, quelque fût leur grade, à prendre la qualification de « Directeur du Service de Santé » ou de « Médecin Principal de la Place ».

J’ai l’honneur de vous prier de donner des ordres immédiats et précis en vue de la suppression de ces terminologies vicieuses et de ces qualifications abusives, et en avisant tout le personnel placé sous votre autorité, qu’il appartienne au Service de Santé ou aux Sociétés de la Croix-Rouge, que je le rendrai personnellement responsable du maintien de ces abus.

Pour le Ministre et par son ordre

Le Directeur du Service de Santé

Signé : TROUSSAINT »

Ce document a précédemment été relevé par M. Laurent Provost aux archives de l' APHP et publié, le 5 septembre 2007, sur le forum 1914-1918.

Marcophilie : Pour la période 1914-1915 il est difficile de bonifier les marques postales de type "ambulance" tellement celles-ci sont nombreuses et présentes dans toutes les régions. On réservera une surcote aux marques encore frappées à la veille de l'Armistice.

Photo : L'hôpital bénévole n° 131bis dite ambulance anglo-française, 70 rue Montaux à Marseille (coll. René Le Verge).

Lire la suite

VAL d'OISE - Hôpitaux militaires (1914-1918)

8 Décembre 2012

VAL d'OISE - Hôpitaux militaires (1914-1918)

Val-d’Oise – Hôpitaux militaires (1914-1918) – tome 2, p. 161-168

ARGENTEUIL — BEAUMONT-sur-OISE — BESSANCOURT — BRAY-et-LU — BRUYERES-sur-OISE — CONDECOURT — CORMEILLES-en-PARISIS — CORMEILLES-en-VEXIN — DEUIL — EAUBONNE — ENGHIEN-les-BAINS — ENNERY-par-PONTOISE — ERMONT — FRANCONVILLE — GONESSE — ISLE-ADAM (l’) — MAGNY-en-VEXIN — MARINES — MENUCOURT — MERIEL — MOISELLES — MONTLIGNON — MONTMORENCY — MOURS — NOINTEL — PONTOISE — PRESLES — SAINT-GRATIEN — SAINT-LEU-la-FORET — SAINT-OUEN — SAINT-WITZ — SANNOIS — SOISY-SOUS-MONTMORENCY — VILLETERTRE (la)

Chaque commune étudiée comprend une notice hospitalière et un indice HOPMIL, auxquels s’ajoutent suivant les formations des développements historique, un descriptif de marques postales sanitaires connues, des illustrations : photographies, cartes postales et marques sanitaires

Photo : Hôpital auxiliaire n° 301 d'Asnières-sur-Oise. Abbaye de Royaumont (Scottish women) - (c) Musée du service de santé des armées DR

Mis à jour : 17 mai 2015
Lire la suite

YVELINES - Hôpitaux militaires (1914-1918)

8 Décembre 2012

YVELINES - Hôpitaux militaires (1914-1918)

Yvelines – Hôpitaux militaires (1914-1918) – tome 2, p. 107-120

ANDRESY — ARNOUVILLE — BENAINVILLIERS — BOISSIERE-ECOLE (la) — BONNELLES — BOUGIVAL — CARRIERES-sous-POISSY — CARRIERES-sur-SEINE — CHATOU — CHEVREUSE — CONFLANS-SAINTE-HONORINE — ECQUEVILLY — FONTENAY-SAINT-PERE — GAMBAIS — GRIGNON — GROSROUVRE — HARGEVILLE par ARNOUVILLE — HAUDAN — JAMBVILLE — JOUARS-PONTCHARTRAIN — JOUY-en-JOSAS — LIMAY — LOGES-en-JOSAS (les) — LOUVECIENNES — MAISONS-LAFFITTE — MANTES — MAULE — MAURECOURT — MEDAN — MESNIL-le-ROI — MESNIL-SAINT-DENIS (le) — MEULAN — MONTFORT-l'AMAURY — MORAINVILLIERS — PECQ (le) — PERRAY (le) — POIGNY — POISSY — POISSY-FORET — QUEUE-des-YVELINES (la) — RAMBOUILLET — ROCHEFORT-en-YVELINES — ROSNY-sur-SEINE — SAINT-GERMAIN-en-LAYE — TRIEL — VERNEUIL-sur-SEINE — VERNOUILLET — VERSAILLES — VESINET (le)

Chaque commune étudiée comprend une notice hospitalière et un indice HOPMIL, auxquels s’ajoutent suivant les formations des développements historique, un descriptif de marques postales sanitaires connues, des illustrations : photographies, cartes postales et marques sanitaires.

Photo : Hôpital auxiliaire n° 292 du Perray - (c) Musée du service de santé des armées DR

Lire la suite

VAL-de-MARNE - Hôpitaux militaires (1914-1918)

8 Décembre 2012

VAL-de-MARNE - Hôpitaux militaires (1914-1918)

Val-de-Marne – Hôpitaux militaires (1914-1918) – tome 2, p. 150-161

ABLON — ARCUEIL — BOISSY-SAINT-LEGER — BRY-sur-MARNE — CHAMPIGNY — CHARENTON — CHOISY-le-ROI — FONTENAY-sous-BOIS — FRESNES — GENTILLY — IVRY — JOINVILLE -le-PONT — KREMLIN-BICETRE (le) — MANDRES — NOGENT-sur-MARNE — ORLY — PERREUX (le) — SAINT-MANDE — SAINT-MAUR-des-FOSSES — SAINT-MAURICE — THIAIS — VARENNE-SAINT-HILAIRE (la) — VILLEJUIF — VILLENEUVE-SAINT-GEORGES — VILLIERS-sur-MARNE — VINCENNES — VITRY-sur-SEINE.

Chaque commune étudiée comprend une notice hospitalière et un indice HOPMIL, auxquels s’ajoutent suivant les formations des développements historique, un descriptif de marques postales sanitaires connues, des illustrations : photographies, cartes postales et marques sanitaires.

Photo : L'hôpital complémentaire B 51 de Nogent-sur-Marne - (c) Musée du service de santé des armées DR

Lire la suite

SEINE-SAINT-DENIS - Hôpitaux militaires (1914-1918)

8 Décembre 2012

SEINE-SAINT-DENIS - Hôpitaux militaires (1914-1918)

Seine-Saint-Denis – Hôpitaux militaires (1914-1918)- tome 2, p. 145-149

AUBERVILLIERS — AULNAY-sous-BOIS — DRANCY — EPINAY — GAGNY — MONTREUIL-sous-BOIS — NEUILLY-PLAISANCE — NEUILLY-sur-MARNE — NEUILLY-sur-SEINE — NOISY-le-GRAND — PANTIN — RAINCY (le) — SAINT-DENIS — SEVRAN — VILLEMOMBLE — VILLEPINTE.

Chaque commune étudiée comprend une notice hospitalière et un indice HOPMIL, auxquels s’ajoutent suivant les formations des développements historique, un descriptif de marques postales sanitaires connues, des illustrations : photographies, cartes postales et marques sanitaires.

Photo : L'annexe de l'hôpital d'évacuation n° 35 de Drancy - (c) Musée du service de santé des armées DR

La Gare du Bourget au coeur de la Grande Guerre, du 20 septembre au 7 novembre 2014.

La Gare du Bourget au coeur de la Grande Guerre, du 20 septembre au 7 novembre 2014.

Lire la suite

HAUTS-de-SEINE - Hôpitaux militaires (1914-1918)

8 Décembre 2012

HAUTS-de-SEINE - Hôpitaux militaires (1914-1918)

Hauts-de-Seine – Hôpitaux militaires (1914-1918) – Tome 2, p. 128-144

ANTONY — ASNIERES — BAGNEUX — BOIS-COLOMBES — BOULOGNE-sur-SEINE — CHATENAY —CHATILLON-sous-BAGNEUX — CHAVILLE — CLAMART — CLICHY — COLOMBES — COURBEVOIE — FLEURY-MEUDON — FONTENAY-aux-ROSES — GARENNE-COLOMBE (la) — GENNEVILLIERS — ISSY-les-MOULINEAUX — JONCHERE (la) près Rueil — LEVALLOIS-PERRET — LUZARCHES — MALAKOFF — MEUDON — MONTROUGE — NANTERRE — NEUILLY-sur-SEINE — PUTEAUX — PUTEAUX — RUEIL — SAINT-CLOUD — SCEAUX — SEVRES — SURESNES — VANVES — VAUCRESSON — VILLE-d’AVRAY

Chaque commune étudiée comprend une notice hospitalière et un indice HOPMIL, auxquels s’ajoutent suivant les formations des développements historique, un descriptif de marques postales sanitaires connues, des illustrations : photographies, cartes postales et marques sanitaires.

Photo : Hôpital bénévole n° 15 bis de Neuilly-sur-Seine - (c) Musée du service de santé des armées

Lire la suite

ESSONNE - Hôpitaux militaires (1914-1918)

8 Décembre 2012 , Rédigé par François OLIER Publié dans #les hopitaux

Essonne – Hôpitaux militaires (1914-1918) – Tome 2, p. 121-127

ARPAJON — ATHIS-MONS — BALANCOURT — BIEVRES — BRETIGNY-SUR-ORGE — BRIIS-sous-FORGES — BRUNOY — CHAMPROSAY — CORBEIL — COURANCES — COURDIMANCHE-sur-ESSONNES — DOURDAN — ESSONNES — ETAMPES — ETRECHY — FERTE-ALAIS (la) — GIF-sur-YVETTE — IGNY — JUVISY — LIMOURS — LONGJUMEAU — NAINVILLE-les-ROCHES — NORVILLE (la) — PALAISEAU — RIS-ORANGIS — SAVIGNY-sur-ORGE — VIGNEUX-sur-SEINE — VILLEBON — VIRY-CHATILLON — WISSOUS — YERRES.

Chaque commune étudiée comprend une notice hospitalière et un indice HOPMIL, auxquels s’ajoutent suivant les formations des développements historique, un descriptif de marques postales sanitaires connues, des illustrations : photographies, cartes postales et marques sanitaires.

Note : M. Christian Wanecque de Vigneux-sur-Seine m'a signalé une erreur dans le tome 2, p. 127 intéressant la commune de Vigneux-sur-Seine. Voici la nouvelle notice modifiée :

Vigneux-sur-Seine - OAC - Al[L] - Château à Madame de Courcelles - 20 lits - ouvert le 1er juillet 1915 - Fermé le 6 juillet 1916.

Photo : Hôpital complémentaire VR n° 76 de Ris-Orangis - (c) Musée du service de santé des armées

Lire la suite
<< < 10 20 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 > >>