Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Hôpitauxmilitairesguerre1418 - Santé Guerre

AMBROISE CLUZAN JOURNAL DE ROUTE (1914 -1917)...EST PARU

28 Avril 2018 , Rédigé par François OLIER Publié dans #les hommes

 

AMBROISE CLUZAN JOURNAL DE ROUTE  (1914 -1917).

UN MEDECIN PENDANT LA  GRANDE GUERRE.

 

NOTES ET ANNEXES DE JEAN PIERRE CHALOT

INFOGRAPHIE, NUMERISATION, MISE EN PAGE: NICOLAS HENRY

L'OUVRAGE VIENT DE PARAITRE

 

C’est toujours avec un grand plaisir que je me fais le relai de la « sortie » d’un ouvrage sur le Service de santé militaire en 1914-1918. Celui de Jean-Pierre Chalot, lecteur attentif de mon blog ne fait pas exception. Ces témoignages directs de médecins de l’avant sont suffisamment rares pour être signalés. J'attends avec impatience de dévorer ce Journal de route, 1914-1916, d'Ambroise Cluzan, (1885-1971) modeste médecin du sud-ouest affecté à l’ambulance n° 5/18, dont je vous annonce la parution aujourd'hui.

Un fort ouvrage de 468 pages, à la mise en page limpide, doté d'un gros appareil de notes et de la transcription du JMO de l'ambulance 5/18 provenant du centre de documentation du musée du service de santé des armées... Les JMO du Val-de-Grâce ne figurent pas sur @Mémoiredeshommes. C'est en quelque sorte Une Première ! En fin d'ouvrage, une vingtaine de pages intéressent le séjour de A. Cluzan à Madagascar (1917-1920) ont été ajoutées par J.-P. Chalot.

TEXTE DE JEAN-PIERRE CHALOT  - Contact: cluzan.ambroise@gmail.com

« Le hasard d’une brocante, il y a une quinzaine d'années, m'a mis entre les mains un véritable trésor, comme nous rêvons tous d'en découvrir: le manuscrit du Journal de Route d’un médecin de campagne, mobilisé dans une ambulance, au début de la Grande Guerre; des notes précises, un quotidien finement observé, la vision d’un homme cultivé, lucide, sensible et critique. J’eus  bientôt le sentiment étrange  qu’il m’avait  confié ses écrits au travers du temps, par les voies du hasard et de la providence et que je lui devais de les faire connaître... C'est plus tard que j'entrepris de me soumettre à cette sourde injonction et de remplir ce devoir de mémoire. Fin 2013, je décidai d’en préparer une édition; pour ce faire, je devais annoter le Journal, et tout  d'abord en rechercher l’auteur. En effet, je ne disposais pour l’identifier que de son nom de famille, Cluzan, écrit une seule fois dans les cahiers, et du nom du village où habitait sa mère, Pondaurat. Au plaisir du trésor trouvé, allait s'ajouter celui de l'enquête, où il s'agirait de découvrir, de reconstituer le parcours de vie de cet homme et de renseigner non seulement sa biographie, mais aussi celle de tous ceux qu'il avait  côtoyés et qu'il citait. De le suivre sur les routes, découvrir les villages et les villes où il passe, comprendre (et faire comprendre à mon lecteur) tous les éléments de vocabulaire spécifiques qu'il emploie, de resituer les événements militaires dont il parle ou dont il est le témoin,  plus ou moins direct. J'entrepris alors de suivre l'ensemble des pistes que le texte proposait, de suivre, jusqu'au bout,  tous ces fils d'Ariane... »

Imprimerie Copymedia- Bordeaux. Format B5, couverture souple, 466 pages,  20 illustrations hors-texte (photos, cartes, documents divers)  Parution prévue: juin 2018. (ISBN 979-10-699-2159-7)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article