Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
hopitauxmilitairesguerre1418.overblog.com

LES JMO DES AMBULANCES 1914-1918 AU VAL-DE-GRACE (GROUPES 40 à 49)

8 Avril 2015 , Rédigé par François OLIER Publié dans #recherche archives documentation

LES JMO DES AMBULANCES 1914-1918 AU VAL-DE-GRACE (GROUPES 40 à 49)

Les ambulances (Groupes 23 à 39)

LES JMO DES AMBULANCES 1914-1918 AU VAL-DE-GRACE (GROUPES 40 à 49)

SUITE et classification des ambulances de la Guerre 1914-1918

Ces JMO peuvent être consultés, sur place à Paris, sur rendez-vous : au Musée du service de santé des armées, 1 place Alphonse Laveran, 75230 Paris-cedex 05.

Notes sur le 40e corps d’armée :

Les notes ci-après donnent quelques indications sur la situation des formations sanitaires lors de la création des corps d’armée et divisions. Ces courtes notes relevées sur les JMO des Armées, CA et divisions complètent les mentions trop succinctes, voire inexactes, figurant dans les volumes 1 et 2, du tome X, des Armées Françaises dans la Grande Guerre (AFGG).

40e corps d’armée (40e CA)Lors de sa création (24 décembre 1916), constitué sans formations sanitaires éléments organiques de CA (GBC ou ambulances) ; les seules ambulances appartiennent aux grandes unités rattachées : 7e division d’infanterie (ambulances n° 1/4 et 6/4) et 73e division d’infanterie (amb. n° 3/73 et 3/64).

Le 40e CA est le dernier CA à numérotation continue constitué durant la Grande Guerre.

Notes sur les divisions des groupes 40 à 49, et sur leurs services de santé.

40e division d’infanterie (40e DI) – Lors de sa constitution dispose d’un Groupe de brancardiers divisionnaires (GBD) mais pas d’ambulances organiques. Appartenant au 6e corps d’armée il reçoit les ambulances n° 2/6 et n° 5/6.

41e division d’infanterie (41e DI) - Lors de sa constitution dispose d’un Groupe de brancardiers divisionnaires (GBD) mais pas d’ambulances organiques. Appartenant au 7e corps d’armée il reçoit les ambulances n° 2/7 et n° 5/7.

42e division d’infanterie (42e DI) - Lors de sa constitution dispose d’un Groupe de brancardiers divisionnaires (GBD) mais pas d’ambulances organiques. Appartenant au 6e corps d’armée il reçoit les ambulances n° 1/6 et n° 6/6.

43e division d’infanterie (43e DI) - Lors de sa constitution dispose d’un Groupe de brancardiers divisionnaires (GBD) mais pas d’ambulances organiques. Appartenant au 21e corps d’armée il reçoit les ambulances n° 2/21 et n° 4/21.

44e division d’infanterie (44e DI) - Lors de sa constitution (11/08/14) elle dispose d’un Groupe de brancardiers divisionnaires (GBD) et de cinq d’ambulances organiques. Employée de manière isolée d’août à septembre 1914 à la défense des Alpes (11/08/1914), elle est disloquée le 5/09/1914.

Ambulance n° 1/44 – 1 vol. (03/08/14-10/05/19).

Ambulance n° 2/44 – 1 vol. (02/08/14-10/01/17). Cf. ambulance alpine n° 14 (20/12/16-25/02/19).

Ambulance n° 3/44 – 1 vol. (17/08/14-18/12/18).

Ambulance n° 4/44 – 1 vol. (06/08/14-31/12/16) ; 1 vol. « abrègé sommaire » (19/08/14-31/01/19).

Ambulance n° 5/44 – 1 vol. (06/08/14-10/09/16) ; 1 vol. (11/09/16-31/12/17) ; manque depuis le 01/01/18.

45e division d’infanterie (45e DI) - Lors de sa constitution en Afrique du Nord (24/08/14) dispose d’un Groupe de brancardiers divisionnaires (GBD) et d’ambulances organiques.

Ambulance n° 1/45 – Manque

Ambulance n° 2/45 – 1 vol. (16/08/14-31/12/18)

Ambulance n° 3/45 – 1 vol. (04/09/14-01/03/19)

Ambulance n° 4/45 – Manque

46e division d’infanterie (46e DI) - Lors de sa constitution (21/03/16) dispose d’un Groupe de brancardiers divisionnaires (GBD) mais pas d’ambulances organiques. Il reçoit des ambulances provenant des éléments organiques d’armée (EOA) : ambulances n° 16/7, n° 5/56, n° 2/58.

Note : La 46e DI après la guerre est mise à la disposition de la Société des Nations pour la surveillance du Plébiscite du 21 mars 1921 en Haute-Silésie (contentieux germano-polonais) :

Ambulance n° 1/46 – 1 vol. (29/10/19-31/07/21) ; 1 vol. (01/08/21-17/07/22).

Ambulance n° 2/46 – 1 vol. (26/10/19-11/07/22).

47e division d’infanterie (47e DI) - Lors de sa constitution 16/01/15) dispose d’un Groupe de brancardiers divisionnaires (GBD) mais pas d’ambulances organiques. Affectée au détachement d’armée des Vosges, reçoit initialement des ambulances EOA : n° 15/7, n° 3/63, n° 2/65 et n° 2/75.

48e division d’infanterie (48e DI) - Lors de sa constitution (06/02/15) dispose d’un Groupe de brancardiers divisionnaires (GBD) mais pas d’ambulances organiques. Fonctionne comme division isolée ou au profit du 7e CA, reçoit initialement des ambulances EOA : n° 1/1, n° 4/7, n° 1/11, n° 2/154.

49e division d’infanterie (49e DI) – n’existe pas.

A SUIVRE - Les ambulances (Groupes 50 à 59).

Sources : Musée du Service de santé des armées, au Val-de-Grâce, à Paris.

Les armées françaises de la Grande Guerre (AFGG), t. X, 2 vol., Paris : imp. Nationale, 1923.

A consulter : les 107 volumes des AFGG

Mise à jour : 13 décembre 2015

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article