Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
hopitauxmilitairesguerre1418.overblog.com

IN MEMORIAM – « SANITAIRES » BRETONS 1914-1918 (4)

23 Janvier 2015 , Rédigé par François OLIER Publié dans #les hommes, #Bretagne 1914-1918

IN MEMORIAM – « SANITAIRES » BRETONS 1914-1918 (4)

MEDECINS ET « SANITAIRES » BRETONS MORTS DURANT LA GRANDE GUERRE (1914-1918) – lettres G.- K.

En marge de la thématique des hôpitaux militaires je propose quelques biographies sommaires sur des « sanitaires » bretons (officiers et troupe) morts pendant la Grande Guerre…

News : Si ce blog vous intéresse. Si vous souhaitez être informés des parutions à venir... pensez à vous abonner ! Si vous souhaitez le voir évoluer, contactez-moi (Utilisez le lien "contact" en haut de la page d'accueil.) : Thèmes demandés par les abonnés/contacts qui seront présents en 2015 : Monographies hospitalières qui n'ont pas été développées dans les volumes de la collection et Actualités des hôpitaux militaires.
Lettres D-F

38. GALAINE Godefroy-Marie (1872-1917) – Médecin auxiliaire (adjudant), service de santé de la 10e région militaire de Rennes. Né le 9 novembre 1872 à Liffré (Ille-et-Vilaine). Décédé le 15 mars 1917 à Granville (Manche) : « tué dans un accident de voiture en allant visiter des malades ». Aux Med., 270.

39. GASTON Maurice-Joseph-Alfred (1895-1915) – Etudiant en médecine, canonnier au 51e régiment d’artillerie de campagne. Né le 11 juillet 1895 à Vairé (Vendée). Décédé le 2 mars 1915 à l’hôpital militaire Baur de Nantes (Loire-Inférieure) de maladie contractée en service, méningite cérébro-spinale. La Roche-sur-Yon 1915, matricule 1224. Etudiant en médecine (Ecole de Nantes). Aux Med., 274 ; Mémorial GenWeb.

40. GELEBART Henri-Marie-Alain (1889-1918) – Médecin aide-major 2e classe (sous-lieutenant), 121e régiment d’artillerie lourde. Né le 15 juillet 1889 à Morlaix (Finistère). Décédé le 5 octobre 1918 à Orfeuil (Ardennes). Brest 1909, matricule 1087. Croix de Guerre, Légion d’honneur. Mort pour la France - JO, 3 janvier 1919 : « Médecin consciencieux, dévoué, énergique et très brave. Tué à son poste le 5 octobre 1918 ». Aux Med., 276 ; MdH.

41. GOURIOU Léon-Marie (1882-1918) – Médecin-major de 2e classe (capitaine) des troupes coloniales, 131e bataillon sénégalais. Né le 11 mai 1882 à Châteaulin (Finistère). Décédé le 3 décembre 1918 à l’hôpital temporaire n°1 de Zeitenlick (Grêce), de broncho-pneumonie, suite de grippe maligne. Quimper 1902, matricule 3198. Docteur en médecine, 1906 (Faculté de Bordeaux). Mort pour la France. Aux Med., 283 ; MdH.

42. HUEROU François-Marie (1886-1918) – Médecin aide-major de 1ère classe (lieutenant), 120e régiment d’artillerie. [amb. n° 4/61]. Né le 10 novembre 1886 à Quemperven (Côtes-du-Nord). Décédé le 25 septembre 1918 à Sandricourt (Oise), de maladie contractée au front. Guingamp 1906, matricule 2179. Docteur en médecine, 1914 (Faculté de Paris). Mort pour la France. Aux Med., 294 ; MdH.

43. JAMYOT DE LA HAYE Alain-Evariste-Marie (1888-1917) – Médecin aide-major de 1ère classe (lieutenant), 47e régiment d’infanterie. Né le 27 juillet 1888 à Rennes (Ille-et-Vilaine). Décédé le 18 mars 1917 à Josselin (Morbihan) à son domicile, de maladie contractée au front. Vannes 1908, matricule 155. Docteur en médecine, 1911 (Ecole de Rennes et Faculté de Paris) – JO, 7 février 1915 : « A prodigué ses soins aux blessés sur la ligne de feu. Le 15 septembre a assuré l’évacuation d’un poste de secours en flammes. Le 2 novembre, s’est livré aux recherches les plus périlleuses et les plus minutieuses lors de l’attaque d’une briqueterie par son bataillon ». Mort pour la France. Aux Med., 296 ; MdH.

44. JARRY Anatole-Mathurin (1893-1916) – Médecin auxiliaire (adjudant), 310e régiment d’infanterie. Né le 31 août 1893 à Saint-Brandan (Côtes-du-Nord). Décédé le 26 février 1916 à Baleycourt (Meuse), suite à blessures de guerre. Saint-Brieuc 1913, matricule 980. Mort pour la France. Aux Med., 297.

45. JOUBREL Fernand-Auguste (1884-1915) – Médecin aide-major de 2e classe (sous-lieutenant), 247e régiment d’infanterie. Né le 7 octobre 1884 à Saint-Servan (Ille-et-Vilaine). Décédé le 13 mars 1915 en captivité au lazaret de Wittemberg (Allemagne), des suites de blessures de guerre. Saint-Malo 1904, matricule 94. Docteur en médecine, 1913 (Ecole de Rennes et Faculté de Paris). Il avait rejoint le camp de Wittemberg, en convoyant ses blessés du 247e depuis Sedan (29/08/14), en compagnie des docteurs Guibourg et Lequéré. Le lazaret de Wittemberg, organisé en une ou deux baraques (100 à 160 lits, en jan. 1915), était un camp où la morbidité était considérable et où sévissaient typhus et choléra. Mort pour la France. Aux Med., 298 ; MdH ; MSSA 633/7, Audion.

46. KERMABON (De) René-Olivier-Constant (1877-1917) – Médecin-major de 2e classe (capitaine), Active, Ambulance n° 16/13, 11e bataillon de chasseurs à pied à Annecy. Né le 21 mai 1877 à Saint-Malo (Ille-et-Vilaine). Décédé le 10 novembre 1917 à Nice (Alpes-Maritimes), à la villa Furtado-Heine, de maladie contractée au service : « paludisme, hépatite, hypertrophie de la rate » suite à un temps de service au Maroc, aggravée par un séjour au front. Chevalier de la Légion d’honneur, rang du 1er avril 1917, arrêté du 14 avril 1917. Mort pour la France. Aux Med., 300 ; Base Léonore LH/1398/22 ; MdH.

47. KERMARREC Jean-René (1877-1914) – Médecin aide-major de 1ère classe (lieutenant), 11e région militaire. Né le 8 janvier 1877 à Lannilis (Finistère). Décédé le 10 décembre 1914 à Morlaix (Finistère). Docteur en médecine, 1902 (Faculté de Paris). Médecin à Kerlouan. Aux Med., 300.

48. KERNEIS Christophe-Louis-Marie (1850-1915) – Médecin-major de 2e classe (capitaine), 158e régiment d’infanterie. Né le 7 mars 1880 à Elliant (Finistère). Décédé le 22 novembre 1915 à l’hôpital maritime de Lorient (Morbihan), de « maladie aggravée ». Quimper 1900, matricule 112. Docteur en médecine, 1907 (Faculté de Bordeaux). Mort pour la France. Aux Med., 301 ; MdH.

49. KERVERN Mathieu-Louis-Marie (1877-1914) – Médecin-major de 1ère classe de la marine. Affecté sur le « Bretagne ». Né le 25 août 1877 à Lambézellec, Moulin-à-Poudre [Brest] (Finistère). Décédé le [22] 24 décembre 1914 à l’hôpital militaire de Saint-Nazaire (Loire-Inférieure) d’une « miocardite infectieuse d’origine typhique ». Docteur en médecine, 1903 (Faculté de Bordeaux). Mort pour la France. Aux Med., 301 ; MdH.

A SUIVRE

Sources :

Aux Méd. - Collectif. Aux médecins morts pour la Patrie (1914-1918). Hommage au corps médical français. Paris : Syndicat des Editeurs, [ca. 1920-1922], 446 p.


MdHhttp://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/fr/arkotheque/client/mdh/recherche_transversale/bases_nominatives.php

Base Léonore - http://www.culture.gouv.fr/documentation/leonore/leonore.htm

Photo : Dans les boues de la Somme, par Gaston Broquet (1880-1947). Localisé dans les jardins de l’hôpital d’instruction des armées du Val-de-Grâce à Paris.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article